Vietnam Decouverte

La baie d'Halong

Une région aquatique et montagneuse unique

Plus de 1500 îles et îlots surgissent dans le golfe du Tonkin à 160 kilomètres au nord-est de Hanoi. Ils forment un paysage marin grandiose de pitons calcaires couverts de forêts tropicales. Cet archipel de pains de sucre presque tous inhabités a une esthétique naturelle qui a été préservée tout comme sa richesse biologique. La baie d’Halong a pourtant connu une présence humaine depuis des siècles, notamment dans la principale ville portuaire éponyme, avec des navigateurs et pêcheurs se glissant entre ses reliefs accidentés.

★★★★★

Croisière à bord d'une jonque
La meilleure façon de découvrir la baie d'Halong
Baignade dans les eaux turquoise de la baie
Un rêve dans un décor magique !
Kayaking dans une île de l'archipel
Dîner dans une grotte
Un lieu insolite pour régaler vos yeux et vos papilles
Pêche artisanale

Un des sites les plus spectaculaires de la planète

Celle qu’on appelle aussi baie d’Along doit sa célébrité dans les pays francophones, depuis une trentaine d’années seulement, aux images saisissantes du film Indochine, avec Catherine Deneuve comme vedette principale. Ses formations karstiques immergées, aux pointes s’élevant au-dessus des eaux turquoise, sont comme des icebergs verts et rocheux, bien éparpillés. Elles présentent divers types d’érosion ayant sculpté des arches et creusé des grottes souvent majestueuses. L’arrivée et le retrait de la mer, selon les périodes géologiques, a produit ces monticules coniques et tourelles d’une verticalité souvent époustouflante.

On peut aussi se laisser tenter de croire à d’autres explications, issues des légendes locales (comme avec le monstre du Loch Ness en Ecosse !). « Ha Long » signifie en vieux vietnamien « là où le dragon descend dans la mer », en effet. Voulant échapper à des agresseurs du pays, le mythique reptile ailé aurait provoqué des remous avec son énorme queue, ce qui aurait érigé ou creusé des monts, vallées et crevasses en partie envahis par les eaux de l’océan. Mais l’incroyable site de la province de Quang Ninh n’a pas besoin de contes populaires pour susciter de la magie. Il est la première attraction touristique du Vietnam parce que beaucoup le voient comme une des «huit merveilles du monde».

Il faut savoir aussi que la baie d’Halong fait partie d’une région maritime à laquelle on a donné son nom par extension. Elle se déploie sur une bande d’une vingtaine de kilomètres de large et une soixantaine de long, et comprend également les baies de Lan Ha au sud et de Bai Tu Long à l’est. Vietnam Découverte propose tout particulièrement d’explorer ces deux destinations plus authentiques, car elles sont moins fréquentées par les hordes touristiques tout en présentant les mêmes caractéristiques que la baie d’Halong au sens strict.

L’inscription du site au patrimoine naturel de l’Unesco s’est imposée – à l’image de ses pitons rocheux au-dessus des eaux – et le soumet à des règles strictes. Une zone tampon le préserve des navires de fret se dirigeant vers l’énorme port de Haiphong, des bateaux de pêches et des autres activités menées par les riverains. La baie d’Halong et ses deux « filles » constituent un précieux vestige de données permettant de mieux connaitre le passé géologique et climatique d’un environnement unique pour sa complexité et son panorama magnifique.

Une merveille que l’on découvre aussi depuis ses « filles » australe et orientale

Baie de Lan Ha

La ville de Cat Ba, dans l’île homonyme longeant le sud de la baie d’Halong proprement dite, est le point de départ pour naviguer dans sa petite  «fille» la baie de Lan Ha. Il est recommandé d’y passer au moins deux jours pour découvrir la « huitième merveille du monde » autrement. L’environnement est plus tranquille à Lan Ha, en effet, car on y est éloigné du port d’Halong où affluent les touristes, de l’autre côté de l’archipel plus au nord.

La baie de Lan Ha abrite de nombreuses espèces de poissons, mollusques et crustacés, mais c’est loin d’être son seul intérêt. Depuis une jonque amarrée dans le port de Ben Heo, tout proche de Cat Ba ville, on peut voir défiler les pitons karstiques et s’arrêter plus facilement sur une plage insulaire de sable blanc. Les balades en kayak et à la nage, en approchant les rochers, sont inoubliables. Certains se risquent aussi à faire des escalades finissant par de beaux plongeons… après s’être assuré de la profondeur des eaux !

Un des stops les plus prisés est dans l’Île des Singes, plus connue même des Vietnamiens sous son nom anglais de « Monkey island ». On peut y gravir une colline très escarpée, durant une montée courte mais parfois acrobatique, pour y admirer un des plus beaux panoramas du site. N’hésitez pas à nous consulter sur nos croisières Baie d’Halong autrement pour en savoir plus.

Baie de Bai Tu Long

À l’est de Halong jusqu’à l’île de Quan La et celle de Co To encore plus loin, la baie de Bai Tu Long est considérée comme la grande sœur de celle de Lan Ha. L’autre  « fille » de la baie d’Halong, qui s’étend en direction de la frontière et des côtes chinoises au nord-est, est particulièrement appréciée des amoureux de la nature. Mais avant d’atteindre les destinations insulaires qui font sa principale attraction, on voit défiler en bateau les spectaculaires pains de sucres, iconiques de la région maritime.

Une fois débarqué dans une de ses îles, on peut se balader à pied ou à vélo, et y nager. Elles sont couvertes de forêts vierges ou de plages sauvages et paradisiaques, aux eaux limpides et chaudes. Les grimpeurs et amateurs de sensations fortes ont également la possibilité de défier les rochers calcaires. Mais les visiteurs en quête de tranquillité, avant tout, ont tout loisir de s’imprégner de la vie locale, notamment dans la très reculée Co To, célébrée comme le meilleur exemple de la «nouvelle ruralité insulaire» au Vietnam. On peut y voir ses producteurs de la mer soucieux d’améliorer la qualité des pêches, cueillettes ou élevages, des huîtres perlières aux anchois, seiches et autres calamars.

La côte-archipel de Bai Tu Long offre toutes sortes d’activités aux touristes. Les options sont multiples entre la plongée sous-marine, la découverte de roches et de végétations primitives, et la visite des temples et maisons communales, datant de plusieurs siècles pour certaines. On y a même trouvé des traces d’un ancien port du XIVème siècle, qui enchante les passionnés de culture et d’histoire.

Consultez-nous afin de recevoir des conseils et obtenir les informations nécessaires sur la baie d’Halong. Les experts locaux de l’agence Vietnam Découverte sont à votre disposition pour vous les fournir.

Autres rubriques qui vous intéresseraient :

Si vous avez encore des questions sur «la baie d’Halong»

Mme Lan DUONG

  • Infos sur la destination
  • Détails sur les circuits
  • Conseils pratiques

Rejoignez-nous sur

Besoin d'un conseil ?
Vous avez besoin d'informations ?
Vous avez une question particulière ?
Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?
Vous souhaitez un devis ?
Alors contactez notre conseillère ! Elle se fera un plaisir de vous aider.
Mme Lan DUONG
Un projet de voyage ?
Faites-nous part de vos envies, nous vous répondrons très vite en vous proposant des programmes sur-mesure ! Nos conseils et devis sont gratuits.
Mme Lan DUONG