Vietnam Decouverte

+84 904 333 717 (Hotline/ WhatsApp)

Delta du Mékong

La première destination du sud

Un des plus grands fleuves d’Asie – probablement le plus mythique – débouche au sud du Vietnam après un parcours de plus de 4000 kilomètres. Le Mékong prend sa source en Chine dans les confins du Tibet et de l’Himalaya, en effet, en longeant quatre autres pays, la Birmanie, la Thaïlande, le Laos et le Cambodge. Il se déverse entre la Mer de l’Est et le Golfe de Thaïlande de façon très éparse, dans un territoire triangulaire situé à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Saigon (Ho Chi Minh-ville).

★★★★★

Pêcheurs du delta
habitants de terres très aquatiques
Excursion en barque entre les arroyos
pour mieux explorer la région
Marchés flottants comme celui de Cai Be
une tradition culturelle des riverains
Croisière entre les bras du Mékong
une autre façon de connaitre la vie fluviale
Région deltaïque
et grenier à riz du Vietnam

Ce delta aux terres alluviales très fertiles est irrigué par deux grandes subdivisions du Mékong. Sa branche septentrionale passe par My Tho, Ben Tre ainsi que Sa Dec, la ville d’enfance de l’écrivain Marguerite Duras. La méridionale baigne Can Tho et ses environs, la métropole régionale.

Son nom en vietnamien, Song Cuu Long, signifie « le fleuve aux Neuf Dragons », des animaux qui selon la légende, auraient occupé ce vaste triangle agro-aquatique. L’immense cours d’eau compte au total neuf bras, en effet. Après s’être démultiplié, il termine dans les côtes maritimes à travers cinq estuaires.

Une terre aquatique et nourricière, avec ses contrées insulaires

Cette région deltaïque facilement accessible depuis Saigon, marquant la fin du long trajet du Mékong, est une attraction touristique en particulier grâce à ses innombrables rivières, canaux et arroyos, îles ou ilots, et ses marchés flottants. Elle est aussi une terre nourricière du Vietnam, surnommée son «grenier à riz» car elle fournit près de la moitié de sa production nationale. Cette céréale est stratégique en tant que fournisseur de devises à l’export et comme alimentation de base des habitants.

Les visiteurs peuvent également apprécier la quantité et la variété de fruits tropicaux qu’on trouve dans la région, des noix de coco, en tout seigneur tout honneur, aux ramboutans, mangues, ananas et pamplemousses.

Elle présente un certain intérêt aussi du fait qu’elle abrite de nombreuses espèces d’animaux, mais ce sont surtout ses communautés humaines, au passé lointain et aux pratiques souvent ancestrales, qui en font une destination de premier plan.

Le delta du Mékong mérite qu’on lui consacre au moins deux ou trois jours pour y découvrir aussi le mode de vie «amphibie» de ses habitants. Leurs activités – de l’artisanat à la pisciculture et de l’agriculture au commerce et transport – sont centrées sur les cours d’eaux depuis des siècles, parfois. Ce territoire triangulaire dont les côtés forment plus d’une centaine de kilomètres est devenu un incontournable du Vietnam grâce à eux. Leurs traditions sont également influencées par les pratiques religieuses ainsi que par les présences khmères, chinoise et française – anciennes ou passées – sous ces latitudes.

Naviguer dans les arroyos, pour mieux explorer le delta

Les excursions se font beaucoup dans des bateaux – certains transformés en hôtel flottant – le long des arroyos ou rivières bordés de cocotiers. Ils permettent d’accéder aux îles luxuriantes, décorées par de nombreux vergers. On y effectue de belles balades en vélo et l’hébergement chez l’habitant ou dans des établissements de type «eco-lodge», en pleine nature, laissent de très beaux souvenirs.

Le chef-lieu homonyme de la province de Ben Tre, située à plus ou moins deux heures de route de Saigon, est un des points de départ pour découvrir le Mékong et ses ramifications. Ses environs forment un des endroits les plus verdoyants et intéressants du delta. De même Vinh Long, qui se trouve plus à l’ouest entre les deux grandes branches du fleuve. On accède depuis cette ville à l’île d’An Binh, une des plus étendues et prisées de la région.

Quant à Can Tho, sa plus grande urbanisation, elle abrite des lieux d’échange fluviaux qui valent vraiment le détour. Il ne faut pas manquer la visite du marché flottant de Cai Rang, à quelques kilomètres de son centre. Chau Doc, enfin, au nord-ouest sur la frontière avec le Cambodge, est également une destination recommandée grâce notamment à la toute proche forêt inondée de Tra Su, à ses fermes d’aquaculture ou à la présence de la communauté ethnique des Chams musulmans.

Consultez-nous pour avoir des conseils et obtenir les informations nécessaires sur le «Delta du Mékong». Les experts locaux de l’agence Vietnam Découverte sont à votre disposition pour vous les donner.

Autres rubriques qui vous intéresseraient :

Si vous avez encore des questions sur le «Delta du Mékong»

Mme Lan DUONG

  • Infos sur la destination
  • Détails sur les circuits
  • Conseils pratiques

Rejoignez-nous sur

Besoin d'un conseil ?
Vous avez besoin d'informations ?
Vous avez une question particulière ?
Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?
Vous souhaitez un devis ?
Alors contactez notre conseillère ! Elle se fera un plaisir de vous aider.
Mme Lan DUONG
Un projet de voyage ?
Faites-nous part de vos envies, nous vous répondrons très vite en vous proposant des programmes sur-mesure ! Nos conseils et devis sont gratuits.
Mme Lan DUONG Conseillère voyage