Vietnam Decouverte

Quand partir au Cambodge, en fonction de la météo et du type de circuit

Les Temples d’Angkor sont la nouvelle destination du sud-est asiatique. Mais le Cambodge comporte bien plus de trésors à découvrir et on vous fait part de nos différents séjours pour vous dire quand partir au Cambodge.

Tout en ne perdant pas de vue la météo au Cambodge, on verra quand partir lors d’un circuit classique, dans les deux sens, entre Phnom Penh, le lac Tonlé Sap et Siem Reap, où se trouvent les temples d’Angkor. On verra pour compléter les meilleures périodes si on emprunte les circuits combinés classiques Vietnam Cambodge. Enfin, on verra aussi les circuits hors des sentiers battus dans les montagnes de l’est ou bien encore à Sihanoukville et ses belles plages.

 

1. Météo Cambodge

Le Cambodge fait partie des pays dont le tourisme est en plein essort et c’est une très belle destination alternative du sud-est asiatique. On peut y découvrir une histoire riche en merveilles mais aussi des patrimoines inestimables et marqués du sceaux de L’UNESCO comme les Temples d’Angkor. Mais pour profiter des meilleures conditions, il faut savoir quand partir au Cambodge et pour cela, on va voir dans un premier temps la météo, puis étudier le meilleur mois de la saison pour s’y rendre, et enfin finir par les combinés Vietnam-Cambodge.

Pour commencer, quelques repères météorologiques pour bien cerner ce superbe pays de l’Asie du sud-est. Le Cambodge se divise en deux saisons bien distinctes que sont

  • la saison sèche, qui va de novembre à avril
  • la saison humide, qui va de mai à octobre.

Il ne faut pas perdre d’esprit la poussière et les inondations, car le pays est en pleine mutation et s’urbanise à son rythme. Les routes sont donc victimes de ces deux facteurs.

La saison sèche est très chaude, devenant caniculaire en avril et mai. C’est donc la deuxième partie de la saison sèche que les vacanciers décident d’aller à la plage. Certaines personnes choisissent le mois de novembre car elles supportent assez mal les coups de chaleur et la poussière qui s’accumule durant les fortes chaleurs. Cependant, s’il faut savoir au Cambodge, quand partir, c’est-à-dire de novembre à février, il est bon de rappeler que c’est la haute saison, notamment avec Noël et le Nouvel An. Il faut donc pour cela réserver à l’avance.

La saison humide est caractérisée par les pluies quasi quotidiennes et qui transforment la poussière en des torrents de boue. Chaque jour, on a droit à 1 ou 2 heures de pluie, plus ou moins forte, qui peuvent se transformer en inondation durant la mousson et les tempêtes tropicales, et ces derniers dégradent considérablement la circulation.

 

2. Quand partir au Cambodge pour avoir la meilleure météo suivant les saisons

Si l’on voyage au Cambodge, c’est surtout pour aller visiter les merveilleux temples d’Angkor. Mais ce n’est sans compter sur les villages authentiques, les paysages pittoresques, les monuments et décors grandioses et la population hétéroclite et souriante. Ainsi, on verra quand partir au Cambodge pour profiter au mieux de ces trésors mois par mois, pour aller visiter les trajets classiques Phnom Penh, le lac Tonlé Sap, Siem Reap et les Temples d’Angkor; ou bien des lieux hors des sentiers battus comme Kampong Cham, Mondulkiri, Rantanakiri, Kratie, qui sont idéales pour les randonnées; ou enfin Sihanoukville, connue pour ses plages.

 

Octobre

Une fois au Cambodge, quand partir au mois d’octobre est synonyme de détente au bord des eaux des cascades, cela paraît incroyable mais la saison s’adoucissant, on peut partir chercher un coin pour s’y baigner comme dans la région de Mondulkiri, au nord de Phnom Penh, ou un peu plus encore au nord, dans la province de Rattanakiri. Sinon, il y a aussi les chutes d’eau des montagnes de Kulen, dans la province de Siem Reap.

 

Novembre

C’est entre novembre et janvier qu’on rentre dans la haute saison. Quand partir au Cambodge pour aller au très populaire festival de l’eau à Phnom Penh ? C’est au mois de novembre où durant trois jours, on assiste à des courses de bateaux sur la rivière Tonle Sap. C’est un moment très animé et les Cambodgiens ont travaillé toute l’année pour participer à cet événement majeur de la société khmer.

Si par contre, vous voulez fuir la foule, il faut aller à Kratie, une ancienne cité de Chenla, pour vous balader en charrette à cheval, à bœufs ou à vélo découvrir les différentes pagodes des alentours.

 

Décembre-janvier

https://vietnamdecouverte.com/le-cambodge/

On est en plein coeur de la haute saison et il commence à se refroidir. En décembre, les grandes villes se paradent aux couleurs de Noël et du nouvel an. Ces deux fêtes occidentales font petit à petit leur apparition dans la société cambodgienne traditionnellement bouddhiste. On arrive au mois de janvier qui est le mois le plus chargé de l’année et les gens se précipitent pour aller visiter les bords du Mékong à Phnom Penh ou aux temples d’Angkor pour aller voir le coucher de soleil depuis le temple-montagne de Prè Rup des Temples d’Angkor. Les prix des hôtels sont élevés et il faut réserver à l’avance.

On peut toujours aller voir les temples de Ta Prohm à la place, ou aller à Kampong Cham, une ancienne ville authentique Cham qui se trouve sur les bords du Mékong et où l’on peut se balader sur le pont de bambou de Koh Pen avant d’admirer le coucher du soleil sur le fleuve. Au Cambodge, quand partir à la plage de Kep, moins touristique que celle de Sihanoukville, devient une nécessité, c’est bien en cette période.

 

Février

Quand partir au Cambodge si on veut visiter Phnom Penh ? On peut aller au mois de février et partir en cyclo-pousse visiter le palais Royal et le Musée du Génocide de Toul Sleng. Si on continue vers le lac Tonlé Sap, on peut notamment faire des balades en vélo ou à pied et traverser le pont de Spean Praptos, l’un des plus vieux pont en latérite du monde à Kampong Kdei. La rivière Chikreng que ce pont enjambe a servi de décor au film de Jean-Jacques Annaud, “les deux frères”.

 

Mars

voyage vietnam cambodge

Si l’on vient de voir les circuits classiques pour savoir quand partir au Cambodge, il est parfois bon de sortir des sentiers battus et découvrir des paysages inédits du Cambodge, notamment dans les régions montagneuses de l’est du pays. Ainsi, à Rantanakiri avec son lac volcanique de Yeak Lom, on a un excellent espace pour le trekking et aller à la rencontre des montagnards Khmer Loeu.

Mondulkiri est propice à la randonnée et aux rencontres des minorités ethniques comme les Phnong. On pourra y visiter les villages de Putron et de Putang, et s’arrêter de temps en temps au pied d’une des cascades qui jonchent les rivières.

On peut enfin se balader dans la jungle de Cardamom et terminer le trekking au sommet des montagnes de Bokor ou au pied de la rivière de Kampot.

 

Avril et mai

On arrive à la basse saison et les prix sont très bas en cette période de nouvel an khmer. On prend généralement comme référence le 14 avril pour se rappeler de la date de début des festivités mais elle varie chaque année. C’est le point de départ des grandes vacances qui va durer un mois. On peut toujours se réconforter en allant dans les forêts de pins de Kirirom.

Au mois de mai, on assiste à une succession de fêtes, à commencer par la journée du travail le 1er mai pour aller à la fête du sillon sacré (Chrat Preah Nongkal) et la fête des eaux (Om Touk). Si vous voulez fuir ces fêtes, vous pouvez partir sur les plages de Sihanoukville et de Kampot, ou bien aller se balader à dos d’éléphant à Mondulkiri.

 

Juin – juillet – août

Au Cambodge, quand partir pour rencontrer la période de la mousson ? C’est aux mois de juin et juillet, où les prix restent basses et l’activité économique et touristique reprend de sa vigueur. C’est une superbe période pour prendre des photos du ciel et des éclairs qui contrastent avec le décor des montagnes de forêts vertes. Elle s’alterne alors avec le bleu du ciel et la couleur dorée du soleil. Les pluies ne sont pas toujours longues, en dehors des tempêtes s’il y en a, mais c’est un moment à ne pas manquer.

On arrive au mois d’août qui laisse place aux rizières de la campagne Cambodgienne qui sont étincelantes d’un vert émeraude et luxuriantes.

 

Septembre

Temple de Phnom Bakheng

La couverture nuageuse qui protège encore des rayons du soleil et les pluies restantes qui permettent de maintenir la poussière au sol peut donner l’occasion de visiter la campagne cambodgienne. Mais si jusque-là vous aviez voulu éviter de visiter les grands classiques du Cambodge, quand partir pour avoir le moins de monde aux Temples d’Angkor, c’est durant cette période qu’il faut aller. Si vous avez de la chance, vous pourrez prendre en photo un éclair qui frappe de son claquement ce site magnifique classé patrimoine de l’humanité. Il faudra surtout ne pas manquer de voir les Temple de Bayon et celui de Temple de Taprohm (avec ses gigantesques racines).

Sinon, vous pouvez toujours vous balader sur les eaux du lac Tonle Sap qui a considérablement pris de volume après les pluies diluviennes de la mousson. À bord d’un radeau, il faut aller visiter les pêcheurs locaux qui habitent dans des maisons sur pilotis, dans les villages flottants, ou bien zigzaguer entre les sommets des arbres des forêts inondées.

 

3. Quand partir au Vietnam et au Cambodge pour un séjour combiné

Lors d’un voyage au Vietnam, on peut en profiter pour visiter le sud-est asiatique en combinant le Vietnam avec le Cambodge, qui furent jadis des protectorats de l’ancienne colonie française. Il est d’autant plus, plus économique de découvrir ou redécouvrir deux pays francophones qui montrent une joie de vivre sans pareil. Cependant, on peut combiner la visite de ces deux destinations soit en commençant par le Delta du Mékong, soit en partant du centre du Vietnam, et notamment par Hoi An. Quelque soit le sens du trajet, on pourra reprendre les mêmes villes à découvrir et que l’on a vu plus haut.

 

Delta du Mékong

Ainsi, on peut visiter le Cambodge dans un circuit combiné Vietnam-Cambodge où on commence par le sud du Vietnam, durant la période sèche qui est une période parfaite pour le soleil en octobre sur les plages de Phu Quoc avant d’attaquer le Delta du Mékong. On peut alors se balader en petite barque ou sampan à travers les marchés flottants grouillants de vie à Cai Rang (Can Tho). Ou bien encore, on peut visiter la réserve naturelle de Tra Su. Et c’est par la ville frontalière de Chau Doc que l’on arrive au Cambodge pour commencer le circuit à partir de Phnom Penh.

Mais alors, à savoir au Cambodge, quand partir faire le combiné, on répondrait que c’est aux mois de octobre et novembre qu’il faut visiter le Cambodge et le sud du Vietnam si on va dans le sens Delta du Mékong-Phom Penh-Temples d’Angkor.

 

Hoi An

que faire au vietnam
Photo: Instagram @ rachelenroute

C’est par contre une autre paire de manches si on fait le circuit inverse Siem Reap-Phnom Penh si on part de Hoi An, qui est au centre du Vietnam. En effet, en octobre et novembre, il faut s’attendre à des tempêtes dans la région de Hoi An et pour traverser le col des Nuages (le plus haut col du centre du Vietnam) avant de visiter le fameux pont-pagode japonais et les vieilles ruelles qui relient les maisons en bois datant de plusieurs centaines d’années, il faut éviter ces deux mois. Si on veut faire un circuit Vietnam-Temples d’Angkor-Phnom Penh en passant par Hoi An, avant d’aller au Cambodge, quand partir est une réponse assez simple: il faut partir entre fin novembre et janvier pour éviter les grandes chaleurs de février à avril de l’ancien empire khmer.

À voir aussi