Vietnam Decouverte

Itinéraire Vietnam en 10 jours: Splendeur des paysages

Vous souhaitez découvrir l’Asie du sud-est dans ce qu’elle a de meilleur ? Le pays en forme de S est une destination idéale pour ses beautés naturelles et culturelles. Le Vietnam en 10 jours vous plonge dans la vie quotidienne des populations locales, entre monuments et paysages uniques.

Une fois décidé à y voyager, plein de questions vous viendront à l’esprit : « Que visiter au Vietnam en 10 jours ? », « Que faire au Vietnam, que voir au Vietnam en 10 jours ? ». Cet article vous apporte de nombreuses informations pratiques pour bien profiter de ce périple.

 

1. Que faire au Vietnam en 10 jours ?

Dix jours représentent une durée suffisante pour visiter le Vietnam sans manquer les sites incontournables pour les adeptes de merveilles naturelles et historiques. On les trouve principalement au Nord et au Centre du pays en commençant par Hanoi puis en avançant vers le sud en direction de Hoi An. Vous pourrez à la fois découvrir des paysages fabuleux et aller à la rencontre des autochtones, par voie terrestre et aussi en faisant une croisière en jonque où vous passerez la nuit à bord.

Que visiter au Vietnam en 10 jours ? De la baie d’Halong à sa version terrestre de Ninh Binh, et des spectaculaires grottes de Phong Nha aux pittoresques cités impériale de Hué et portuaire de Hoi An, vous serez comblés. Vous visiterez les principaux sites, dont la valeur patrimoniale est confirmée par l’Unesco. Avec la possibilité de faire ensuite une extension au Sud du pays ou au Cambodge où se trouvent les magnifiques temples d’Angkor.

2. Itinéraire Vietnam en 10 jours 

2.1. Etapes de mon Vietnam en dix jours :

Jour 1-2 : Hanoi

Jour 3-4 : Baie d’Halong

Jour 5 : Ninh Binh (baie d’Halong terrestre)

Jour 6 : Phong Nha

Jour 7 : Hue

Jour 8 : My Son

Jour 9 : Hoi An

Jour 10 : Retour à Hanoi ou poursuite sur Ho Chi Minh ville (Saigon)

2.2. Récit

 

Jours 1-2 : Hanoi

Après notre atterrissage à Hanoi, nous avons été accueillis par notre guide francophone local, très sympa. Il nous a conduit à l’hôtel, dans le quartier de Hoan Kiem, au cœur historique de la capitale millénaire du Vietnam. Après une petite sieste, nous avons pu faire une première visite du centre-ville pour nous défouler les pieds. Cette promenade informelle, pour nous imprégner du charme des lieux, faire partie intégrante d’un « Que visiter au Vietnam en 10 jours ? ».

https://vietnamdecouverte.com/wp-content/uploads/2019/08/hanoi-city.jpg
Photo: Instagram @ juntos_viajando

Dans cet environnement sûr, s’est imposé un tour du petit lac de l’Épée Restituée – qui se dit « hoan kiem », nos premiers mots en vietnamien ! Cela nous a pris qu’une heure, tout en admirant le temple du Mont Jade et l’îlot de la Tortue. On se trouvait bien au cœur de Hanoi, tout comme dans l’adjacent vieux quartier des 36 rues, ou s’exerçaient autant de métiers artisanaux autrefois.

Avant de passer notre première nuit à l’hôtel, nous avons aussi eu une bonne mise en bouche, si l’on peut dire, en bénéficiant des conseils du guide. Nous avons dégusté un « pho », l’excellente soupe aux nouilles locale, servie sur un trottoir.

https://vietnamdecouverte.com/wp-content/uploads/2019/08/temple-of-literature-compressed.jpg
Temple de la Littérature

Le jour suivant, notre sympathique accompagnateur – dont le français était excellent – nous a fait découvrir les sites culturels et monuments historiques les plus remarquables de Hanoi. A environ deux kilomètres du lac Hoan Kiem, nous avons tout d’abord visité le Temple de la Littérature, le symbole national de l’éducation. Puis nous avons rejoint la place de Ba Dinh où se trouvent notamment le mausolée et la maison d’Ho Chi Minh, le père fondateur du Vietnam réunifié. Nous avons pu admirer l’actuel palais présidentiel non loin de là, ainsi que d’autres témoins architecturaux de l’héritage colonial de l’Indochine française, comme la cathédrale Saint-Joseph et l’Opéra.

Puis nous avons été conduits au Musée d’Ethnographie ; avec sa collection de nombreux objets et photos montrant la diversité des populations vietnamiennes, il nous a donné un avant-gout de la ruralité locale. De même en fin de journée, en assistant au spectacle du théâtre des marionnettes sur l’eau, caractéristique de la région du Fleuve Rouge.

Jours 3-4 : Croisière en baie d’Halong

Le Vietnam en 10 jours ne peut pas faire l’économie d’une visite de la baie d’Halong (ou baie d’Along), le site classé par l’Unesco. Nous l’avons facilement rejoint en quelques heures de route de Hanoi. Une fois arrivé sur la côte, nous avons embarqué à bord d’une jonque traditionnelle, accueillis par son équipage très attentionné.

Photo: Instagram @escape your life

Cette magnifique croisière nous a permis de graver dans nos têtes les images les plus marquantes de notre séjour. Cet archipel, un des plus spectaculaires de la planète, nous a émerveillé !

Nous avons navigué tout d’abord au nord, dans la zone de Bai Tu Long, pour y admirer les pittoresques îles et îlots aux formes le plus diverses. On croit voir une voile, un chien, un coq… Les splendides grottes comme Thien Canh Son, abritant des splendides stalagmites et stalactites, ont aussi fait partie de cette exploration aquatique ».

Nous avons continué la croisière à Cap La, en faisant une balade en kayak et une baignade dans les eaux sublimes, la météo le permettant. En fin d’après-midi, dans notre jonque-hôtel de la baie d’Along, nous avons opté pour le farniente sur le pont supérieur en sirotant un jus de coco. Puis nous avons participé à un cours de cuisine pour apprendre à concocter des nems du cru, avant de nous régaler avec un diner de fruits de mer de la région.

le village de pêcheurs de Vung Vieng

Avant de rejoindre mon lit, j’ai également fait un peu de pêche à la ligne nocturne !

Après une agréable nuit sur les flots, dans des lits confortables, nous nous sommes levés dès l’aube pour profiter des premiers rayons de soleil. Ils émergeaient des milliers de pains de sucre de la baie, nous faisant vivre un des moments les plus féeriques de notre voyage.

Puis avant de prendre notre déjeuner à bord, nous avons pagayé paisiblement dans un kayak pour visiter le village de pêcheurs de Vung Vieng. Nous sommes retournés ensuite à Hanoi afin de pouvoir gagner l’autre Baie d’Halong le lendemain, la terrestre dans la province de Ninh Binh.

Jours 5 : Ninh Binh

Nous avons quitté Hanoi, direction le sud, pour rejoindre en moins de deux heures la région de roches calcaires autour de Tam Coc. J’ai pu constater de mes propres yeux que les pains de sucre ressemblent effectivement à ceux de la baie d’Halong, les rizières, rivières et lacs remplaçant la mer en quelque sorte. Notre premier arrêt a été au mont Mua, dont nous avons gravi les 486 marches de pierre blanche jusqu’au sommet, sans regretter cet effort. La vue panoramique qui nous attendait été probablement la plus spectaculaire de ces dix jours.

Cela nous a donné également un aperçu des environs du village de Tam Coc. Une fois sur place, nous avons fait une très belle balade bucolique à vélo dans la campagne tonkinoise avant d’y déjeuner. L’après-midi, nous avons poursuivi l’exploration de ce site unique avec une excursion en barque sur la rivière Ngo Dong. Elle serpente entre les rizières et les pitons calcaires, et nous avons aussi été épatés par notre rameuse. Elle propulsait notre embarcation avec ses pieds, en effet, et nous a fait passer dans trois tunnels dont on pouvait toucher le plafond.

Le soir, nous avons pris un train de nuit non loin de Tam Coc, pour poursuivre notre avancée vers le sud. Le Vietnam en 10 jours serait quasiment impossible sans ce type de voyage nocturne, dans des cabines que nous avons trouvé confortables.

Jour 6 : Phong Nha – Hué

Après notre arrivée matinale à la gare de Dong Hoi, nous avons été conduits au parc national de Phong Nha, autre patrimoine naturel mondial de l’UNESCO. Nous avons démarré son exploration en naviguant sur sa rivière souterraine, une des plus longues du monde. Autre moment fort de notre « Que visiter au Vietnam en 10 jours ? » !

Nous avons visité ensuite de splendides grottes puis fait une agréable marche sur la montagne calcaire de Ke Bang, avant de reprendre la route pour Hué, l’ancienne capitale impériale. Une fois installés dans notre joli hôtel, nous avons diné en nous régalant avec une soupe de nouilles de riz « cylindrique » au bœuf. Il s’agissait du fameux plat local « bun bo Hué », servi avec un jarret de porc et de la mortadelle, délicieusement aromatisé par des feuilles et herbes de la région.

Jour 7 : Hué

Après notre première nuit dans la métropole historique du Centre Vietnam, nous avons exploré la Cité Impériale, des 13 rois de la dynastie Nguyen. Ils y « régnèrent » pendant un siècle et demi, depuis les temps napoléoniens jusqu’à la Deuxième guerre mondiale. Nous avons également visité le mausolée de Minh Mang, l’Empereur devenu célèbre notamment pour avoir eu 142 enfants avec 43 concubines. C’est un autre incontournable d’un « Que faire au Vietnam en 10 jours ? ».

Photo: Instagram @sashakrautman

J’ai adoré aussi la pagode de Thien Mu, très pittoresque avec sa vue sur les rives de la Rivière des Parfums, ainsi que celle de Tu Hieu, plus discrète. On y trouve des tombeaux d’eunuques de la dynastie Nguyen, et nous avons eu la chance d’y être présents au moment des prières des bonzes. Notre découverte de Hué s’est achevée avec le marché de Dong Ba, le plus grand et ancien, où certains de mes compagnons de voyage ont acheté des spécialités de l’artisanat local, des chapeaux coniques et des robes tuniques « ao dai ».

Jour 8 : La côte maritime et My Son

Le lendemain matin, nous avons repris le chemin de Hoi An, destination phare située à environ 150 kilomètres au Sud de Hué. Notre Vietnam en 10 jours nous permettait – et nous imposait ! – de faire plusieurs arrêts en cours de route. D’abord au Col des Nuages en tout seigneur tout honneur, avec sa vue sur la splendide côte de la mer de Chine. Nous avons visité aussi la plage de Lang Co et la paisible lagune de Lap An, au pied des montagnes littorales.

Les pittoresques cimetières au bord de la route ne nous ont pas laissé indifférents. Il s’agit de « villages » de tombeaux édifiés comme des demeures à l’architecture asiatique, sculptées finement. Puis nous avons rejoint My Son, l’ancienne capitale religieuse des royaumes Cham, qui régnèrent sur une civilisation qui prospéra au Moyen Age avant de disparaitre. Il en est resté des vestiges qui nous ont enchanté, comme ces tours et temples au fond d’une petite vallée entourée par des massifs.

Le col comme ce site archéologique ont constitué de beaux moments inattendus de notre « que voir au Vietnam en 10 jours ? ». En fin d’après-midi, nous sommes arrivés à Hoi An, lieu touristique qui, bien que plus connu, a également dépassé nos attentes.

Jour 9 : Hoi An

La matinée a été consacrée à une promenade à pied dans le quartier historique et fluvial de l’ancienne cité portuaire. Des marchands européens, y compris des Français, y séjournèrent à partir du XVème siècle et y bâtirent certains de ses bâtiments les plus marquants. Du sanctuaire de Fujian a la pagode Phuc Thanh et du pont japonais – qui abrite une pagode ! – aux étroites ruelles joliment décorées, il y avait de quoi se délecter les yeux. Le tout dans une atmosphère bon enfant, car le Vietnam en 10 jours, c’est aussi les contacts plaisants avec la population locale.

L’après-midi, nous avons découvert en vélo les environs bucoliques de Hoi An, entre rizières verdoyantes, jardins potagers et hameaux où l’on élève même des crevettes. Au village de Cam Chau, nous avons visité une fabrique de lanternes, selon les techniques traditionnelles.

Jour 10 : Hoi An et départ

La veille au soir et au début de cette dernière journée, nous nous sommes occupé à notre guise entre farniente et dernières emplettes. Que faire au Vietnam au bout de dix jours, si ce n’est penser au souvenirs à offrir ? Puis en fin d’après-midi, j’ai pris un vol retour à Hanoi puis la France, tandis que d’autres compagnons de voyage poursuivaient sur Ho Chi Minh ville.

Vous pouvez jeter un coup d’œil sur un itinéraire 10 jours au Vietnam

3. Choses à savoir sur le Vietnam avant votre départ 

 

Le pays en forme de S compte près de 100 millions d’habitants sur une superficie plus petite que la France. Hanoi est sa capitale historique, politique et intellectuelle, mais Ho Chi Minh ville (connue sous le nom de Saigon avant la réunification du pays) est sa première métropole économique. On y parle le vietnamien ainsi que de nombreux dialectes pratiqués par une partie de ses 54 groupes ethniques. Celui des Viet (ou des Kinh comme on les appelle aussi) représente plus de 85% de la population.

Le Vietnam est un pays sûr pour s’y déplacer. Il faut juste faire attention aux pickpockets dans certains lieux touristiques, et aux motos en traversant les rues des grandes villes ! Quant à la météo, elle est généralement agréable. Il peut faire frisquet au nord durant les mois d’hiver. En temps de chaleur, les hôtels sont généralement bien équipés en air conditionné et ventilateurs.

Conclusion :

Que faire au Vietnam en 10 jours ? Vous venez de lire l’essentiel de ce qu’il faut savoir et êtes fin prêts (ou presque !) pour aller découvrir ce pays. N’hésitez pas, il faut le connaitre pour ses paysages, ses monuments, sa cuisine, et aussi pour ses habitants si bienveillants.

N’hésitez pas à demander un devis de voyage au Vietnam avec Vietnam Découverte pour découvrir toute la beauté naturelle et culturelle du pays sans inquiétudes!

À voir aussi