Vietnam Decouverte

Guide complet pour visiter le delta du Mékong

Vous souhaitez vous éloigner du remue-ménage de Ho Chi Minh ville? Situé dans l’extrémité sud du Vietnam, le delta du Mékong est une destination idéale pour les adeptes de la nature. Visiter le delta du Mékong, c’est tout particulièrement découvrir la vie quotidienne sur l’eau des populations locales. Ici, les pieds sont dans l’eau et la tête dans les arbres fruitiers. Une fois que vous aurez eu l’idée d’y voyager, plein de questions vous viendront à l’esprit: «Le delta du Mékong, que faire? », «Le delta du Mékong, les lieux d’intérêts? », «Quand visiter le delta du Mékong? » … .Ce petit article va donc vous fournir toutes les informations pratiques pour profiter à plein de cette région.

Présentation du delta du Mékong

Surnommé « le fleuve d’Asie du Sud-Est », le Mékong joue un rôle important dans la vie des habitants de cette région. Ce mythique fleuve se partage en 9 bras principaux qui rejoignent la mer de Chine méridionale (d’où vient son nom vietnamien «fleuve aux neuf dragons»).

Vu ses terres extrêmement fertiles, le delta du Mékong est considéré comme le grenier à riz du Vietnam. Un réseau inextricable de milliers de rivières et d’arroyos caractérise la vie dans cette région: On navigue plus que l’on ne marche.

Voici les lieux d’intérêts lors d’une excursion dans le delta du Mékong:

  • Ben Tre: Territoire des cocotiers dans l’embouchure du Mékong, connu pour sa production de noix de coco.
  • Tra Vinh: Jolie ville largement peuplée par l’ethnie Khmer avec un paysage plus varié.
  • Vinh Long et son île An Binh: bien connu pour ses vergers et ses plantations de fruits.
  • Can Tho: Chef-lieu du delta du Mékong dont l’attraction la plus célèbre est le marché flottant de Cai Rang.
  • Chau Doc: Ville frontalière avec le Cambodge où se rassemblent d’importantes communautés chinoises, cham et khmer.

Delta du Mékong, que faire?

Je vais citer les activités les plus intéressantes ainsi que les endroits moins touristiques pour que vous puissiez visiter le delta du Mékong hors sentiers battus et aussi avec ses incontournables.

1. Découvrir le marché flottant Cai Rang en barque

Il s’agit d’une activité incontournable à faire une fois que l’on vient visiter le delta du Mékong.

Delta du Mékong que faire

Le marché flottant de Cai Rang est l’un des sites impressionnants à Can Tho. Ses intérêtes résident dans les scènes d’échanges commerciaux très vivantes. Comme les grossistes commencent leur travail très tôt le matin (5h-7h du matin), vous devrez vous lever très tôt le matin pour pouvoir y arriver au moment où le marché est le plus animé. Et pour profiter au maximum de l’ambiance, commandez un bol de hu tieu (la soupe typique du Sud Vietnam) à une mamie qui va préparer votre petit-déjeuner sur sa barque.

 

2. Se promener à vélo à l’ombre des cocotiers et à travers les rizières et les vergers

Ne manquez pas de faire une superbe promenade à vélo à l’ombre des cocotiers ou à travers les champs. Vous serez émerveillés par un paysages très luxuriants et par des rencontres éventuelles avec les gens chaleureux de la région.

Delta du Mékong que faire

Le vélo est sans doute un moyen approprié à la découverte de cette région. En pédalant le long des rizières, vous vous laissez imprégner dans la vie locale, dans la nature et dans la sérénité.

On peut faire des balades à vélo dans de différents endroits mais pour ceux qui aiment le delta du Mékong hors sentiers battus, je vous propose des balades sur l’île Oc et à Vung Liem.

3. Se balader en barque dans les arroyos

Étant une région fluviale, le delta du Mékong se dote d’innombrables arroyos. Donc, visiter le delta du Mékong est de découvrir ses arroyons en barque. La barque devient un moyen de transport principal des locaux.

Une belle balade en barque au fil des petits canaux figure toujours parmi les activités «musts» . Cela va vous permettre d’entrer au milieu des jungles de cocotiers, explorer la vie locale sur les deux rives des arroyos et de visiter des vergers tropicaux verdoyants. Grâce à cette activité, le delta du Mékong très photogénique va se dévoiler devant vos yeux.

 

4. Visiter les fabriques artisanales

Une autre activité intéressante à noter sur votre liste «Le delta du Mékong, que faire?»: découverte des ateliers artisanaux.

Le delta du Mékong est très connu pour ses articles artisanaux variés. En visitant les villages d’artisanat dans la région, vous pouvez à la fois percer les mystères de la fabrication des galettes de riz, des confiseries à la noix de coco, des tapis de fibre de coco,… et appréhender la culture artisanale de la région du Sud du pays.

C’est aussi une bonne opportunité d’avoir des contacts avec des artisants toujours souriants et chaleureux.

 

5. Réaliser une croisière à bord d’un sampan

Une croisière à la découverte du delta du Mékong est destinée pour ceux qui ont un budget plus important et qui aiment le relax et le confort. Vous restez à bord et servis des repas excellents avec des spécialités locales alors que votre sampan navigue sur le fleuve. Sans trop vous déplacer, vous pouvez quand même découvrir la vie flottante, les villages à deux rives du Mékong.

Votre sampan peut prendre également des arrêts dans les lieux plus intéressants pour que vous puissez descendre et explorer les paysages, les activités quotidennes de plus près possible.

C’est donc un bon moyen pour visiter le dela du Mékong en relax.

 

6. Passer une nuit chez l’habitant

Les habitants du delta du Mékong sont réputés pour leur gentillesse et hospitalité. Pour ceux qui souhaitent être plus proches de la population locale, un nuit chez l’habitant est très recommandée. Là-bas, vous pouvez participer à leur activités quotidiennes en découvrant au mieux comment se passe la vie flottante. Une petite activité à ne pas manquer est de participer à la confection d’un dînner avec la famille d’accueil puis partager le repas en toute convivialité avec eux.

Une soirée chez l’habitant va certainement vous garantir de bons moments et des expériences uniques.

 

7. Visiter la réserve naturelle de Tra Su

Situé à Chau Doc, région frontalière avec le Cambodge et loin des agitations de la ville, la forêt de cajeputiers Tra Su est fort appréciée par les amateurs de la nature.

que faire au vietnam

Connue pour sa faune et flore impressionnantes, la réserve de Tra Su abrite de nombreuses espèces animales et végétales. Celle-ci est également surnommée « le sanctuaire d’oiseaux».

En y arrivant, vous pouvez suivre le cours d’eau sillonnant la forêt en essayant une balade en pirogue.

Notamment, dans la forêt se trouve un observatoire, qui va vous permettre d’avoir une vue panoramique sur l’ensemble de la réserve.

8. Suivre les traces de Marguerite Duras

La jeunesse de la célèbre romancière française Marguerite Duras est profondément liée au Vietnam, plus précisément, au delta du Mékong.

Delta du Mékong que faire

Aux yeux des lecteurs de « l’Amant », Sadec est connu comme le lieu où est née l’histoire d’amour romantique entre Duras et son amant. Et pour l’écrivaine, Sadec est un lieu de mémoire.

Sadec qui est une petite ville située dans le delta du Mékong conserve encore les lieux qui ont marqué sa vie et servi de décor à ses romans (l’ancienne résidence de son amant Huynh Thuy Le, son école,…). Hors des traces de la romancière, vous pouvez aussi y admirer la beauté de l’architecture coloniale ainsi que profiter de l’ambiance à la fois paisible et agitée.

 

9. Goûter les spécialités locales

Étant la zone agricole importante du pays, le delta du Mékong est une région riche en nourriture. Ici, vous pouvez vous régaler entre les fruits tropicaux, les légumes, les poissons….

Delta du Mékong que faire

Fort influencée par plusieurs cultures (khmer, thaï, chinoise…), la cuisine du delta du Mékong est la parfaite combinaison entre de différentes cuisines. Les plats sont souvent préparés avec les ingrédients tous frais. Et lorsque vous les dégustez, il est certain que vous détectez des saveurs pimentées et sucrées.

Voici des spécialités que l’on vous propose :

  • Fruits tropicaux (mangoustans, mangues, litchis, guayaves…)
  • Banh xeo : Crêpe salée vietnamienne
  • Bun ca : Soupe aux nouilles de riz avec du poisson
  • Lau mam : Fondue avec poisson macéré
  • Lau cua dong : Fondue avec le crabe de champ de riz
  • Hu tieu : Soupe claire aux nouilles de riz
  • Lau ca linh bong dien dien : Fondue à la carpe de boue siamois et aux fleurs de sesban.

Quand partir dans le delta du Mékong?

Le delta du Mékong est dominé par 2 saisons (saison sèche et saison pluviale) durant lesquelles la température est souvent élevée. La saison sèche qui dure de Décembre jusqu’à Avril est caractérisée par une faible pluviosité. La saison pluviale court d’Avril à Novembre, se définit par les averses violentes mais non persistantes qui se produisent dans l’après – midi.

Delta du Mékong que faire

Toutes les 2 saisons se prêtent pour  visiter le delta du Mékong. Pourtant, la période idéale est de Décembre à Avril (saison sèche) où il ne pleut pas. Sinon, la saison pluviale est aussi pas mal car les averses pourraient rafraichir l’atmosphère de la région mais la mer du Sud est souvent agitée en cette période si vous souhaitez combiner la découverte du delta du Mékong avec une extension balnéaire.

Comment s’y rendre et comment quitter?

 Comment s’y rendre?

On peut rejoindre facilement le delta du Mékong depuis Ho Chi Minh ville en voiture. Juste après deux heures en voiture, vous vous éloignez des bruits et des klaxons de la ville pour venir dans un monde où règne le calme avec une végétation luxuriante à perte de vue.

Si vous ne partez pas de Ho Chi Minh ville mais depuis Hanoi, vous pouvez vous rendre en avion à Can Tho, la capitale du delta du Mékong. La compagnie Vietnam Airlines desserve des vols directs qui relient ces deux grandes villes.

Le delta du Mékong est accessible également depuis Phnom Penh, capitale cambodgienne si vous commencez votre voyage par le Camboge. Dans ce cas, vous prenez un bateau rapide depuis Phnom Penh en descendant sur le fleuve Mékong pour arriver à Chau Doc. Le trajet en bateau prend environ 5 – 6 heures.

Comment le quitter?

Si vous venez au delta du Mékong depuis Ho Chi Minh ville en voiture, vous y retournez bien sûr en voiture ! A noter qu’il n’existe pas, à l’heure actuelle, un aéroport international dans cette région. Donc, si vous repartez du pays, il faut se rendre à Ho Chi Minh ville ou à Hanoi.

Comme un bon nombre de voyageurs, après une visite du delta du Mékong, continue leur voyage à l’île de Phu Quoc à proximité pour un séjour balnéaire. Dans ce cas – là, ils prennent un ferry depuis Rach Gia, à 1 heure et demie en voiture depuis Can Tho ou optent pour un vol d’une heure pour rejoindre Phu Quoc.

Savez-vous qu’un voyage au delta du Mékong peut combiner une découverte au Cambodge? Cliquez ici pour connaître comment faire un voyage Vietnam-Cambodge!

Nous espérons que cet article a bien répondu à vos questions posées “le delta du Mékong, que faire? » et « quand visiter le delta du Mékong ? » ,….

Pour avoir des renseignements plus complets et pertinents, nous vous conseillons de contacter une agence locale qui vous aide à avoir un voyage réussi et sur mesure

À voir aussi