Sanctuaire de My Son, trésor de culture près de Hoi An

Sanctuaire de My Son, trésor de culture près de Hoi An

Découvrons ensemble le sanctuaire de My Son Vietnam, une destination touristique renommée située dans la province de Quang Nam. Il s'agit d'un complexe architectural datant de plusieurs siècles, construit par le peuple Cham Pa. Plus de 32 temples aux architectures uniques ont été préservés jusqu'à aujourd'hui. Grâce à ses mystères fascinants, le sanctuaire de My Son est devenu une attraction populaire pour les touristes.

avatar
Écrit par Jade NGUYEN, (expert local)Mis à jour le 16-01-2024
2 commentaires

Où se trouve My Son et comment s'y rendre ?

Le sanctuaire de My Son est situé dans la commune de Duy Phu, district de Duy Xuyen, province de Quang Nam, à environ 70 km au sud-ouest de la ville de Da Nang et à 45 km à l'ouest de Hoi An.

Ce complexe de temples s’étend sur une vallée d’environ 2 kilomètres de large et est entouré de deux chaînes de montagnes qui constituent le bassin versant de la rivière sacrée Thu Bon. L’emplacement confère au site archéologique de My Son son importance stratégique dans l’histoire, car il est bien gardé par le mur naturel de montagnes rocheuses.

le sanctuaire de My Son
Le sanctuaire de My Son vu d''en haut  - Photo: tui_blue

Vous pouvez vous y rendre en bus local ou en taxi. Vous pouvez également demander à votre hôtel, car ils proposent souvent plusieurs options pour vous y rendre. Un bon trajet est de partir de Hue pour vous rendre à Hoi An. Nous vous conseillons de visiter My Son en cours de route, car il est situé entre Hue et Hoi An.

Vue d’ensemble du sanctuaire de My Son au Vietnam

Le sanctuaire de My Son est considéré comme l’un des plus fascinants sites archéologiques d’Asie du Sud-Est. Plus petit et ayant souffert des vicissitudes de l’histoire, il est certes moins majestueux que Bagan en Birmanie, Angkor Wat au Cambodge, Borodudur en Indonésie ou Ayutthaya en Thaïlande, mais n’en reste pas moins un formidable vestige de la civilisation cham disparue au XVIIème siècle. 

Du IVe au XIIIe siècle, le littoral du centre du Vietnam contemporain fut le berceau de la civilisation cham d’inspiration spirituelle indienne hindoue. Rival méconnu d’Angkor, le royaume de Champa a été le plus oriental des royaumes « hindouisés ». Dans tout le centre du Vietnam, des monuments cham sculptés, construits en brique et en pierre, se dressent en contrepoint de leur environnement naturel et social, des plaines et des rizières qui les entourent et de la colossale toile de fond que constitue la chaîne de montagnes Truong Son.

Le sanctuaire de My Son au Vietnam, capitale religieuse et politique du royaume de Champa à partir du IVème siècle, est un site exceptionnel d''une grande valeur culturelle et artistique au sein de l''Asie du Sud-Est, classé à l’Unesco. 

le sanctuaire de My Son
L''ensemble des temples à My Son

Histoire du sanctuaire de My Son Vietnam

My Son est un complexe de temple hindou – indien construit par la communauté Champa. Le Royaume de Champa était connu comme un pays indépendant qui existait longtemps à travers de nombreuses périodes, de 192 à 1832, sous différents noms tels que Lam Ap (192-757), Hoan Vuong (757-875), Chiem Thanh (875- 1471) et Panduranga – Champa (1471-1832).

L''ethnie Cham au centre du Vietnam
L''ethnie Cham au centre du Vietnam 

Entre le 4ème et le 13ème siècle, ce sanctuaire unique recevaient ses origines spirituelles de l’hindouisme du sous-continent indien. Sous cette influence, de nombreux temples ont été construits pour être dédiés aux divinités hindoues telles que Krishna et Vishnu, mais surtout à Shiva. Principalement utilisés par les Champa comme lieu de culte, capitale politique et religieuse du royaume de Champa pour cette époque, My Son était également l’endroit où les rois et les chefs religieux étaient inhumés.

Avec la chute de ces royaumes au début du XIXe siècle, le sanctuaire de My Son a été négligé pendant des siècles. Ce complexe de temple a été redécouvert par les Occidentaux en 1885 lorsque les Français y sont arrivés.

my son quang nam
Photo: dianis_r

Les premiers travaux de documentation, de fouilles et d’inventaire ont été effectués par Henri Parmentier et ses collègues au cours d’une période de 12 mois (1903 – 1904). Donc, à ce moment-là, le site archéologique de My Son était composé de 72 monuments classés en 13 groupes. Les groupes de temples étaient classés par date de construction estimée, ainsi que des éléments uniques différenciant les structures, facilitant ainsi l’enregistrement et la documentation des temples.

Pourtant, pendant la guerre du Vietnam, les Viet Cong a utilisé My Son comme une base stratégique et, par conséquent, le site a été largement bombardé par les Américains. Après cela, le nombre des monuments a été ramené à 17, répartis en huit groupes différents.

sanctuaire de My Son
Le sanctuaire de My Son et ses ruines - Photo: visitquangnam

Le sanctuaire de My Son et ses ruines sont perçus comme les constructions les plus importantes de la civilisation du Champa. Par exemple, il décrit de manière unique les échanges culturels qui avaient lieu à l’époque, avec une société autochtone s’adaptant aux influences culturelles extérieures, à savoir l’indouisme indien.

C’était la principale raison pour laquelle le sanctuaire de My Son a été déclaré site du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO en 1999.

Que faire et que voir dans le sanctuaire de My Son ?

Visite du musée du sanctuaire de My Son

Avant de vous rendre dans le complexe des temples, nous vous recommandons tout d’abord de visiter le musée du sanctuaire de My Son, situé à 100 mètres derrière la billetterie. Avec une exposition permanente et thématique, il fournit des informations historiques, archéologiques et religieuses sur My Son et la civilisation de Cham. L’entrée au musée est gratuite et constitue une bonne idée de le vérifier car cela vous permettra de mieux comprendre ce que vous allez voir.

sculpture de my son
Sculpture du site archéologique de My Son

En face du musée se trouve le pont et la route menant au complexe de My Son. Bien qu’il soit tout à fait possible de se rendre sur le site à pieds, vous pouvez également prendre l’un des bus électriques gratuits qui partent fréquemment. Vous pourrez ainsi économiser votre énergie pour vous promener dans les environs et profiter la beauté historique et mystérieuse des temples.

Admiration de la beauté architecturale du sanctuaire My Son

Outre les caractéristiques religieuses qui reflètent profondément les valeurs culturelles du sanctuaire de My Son, l’architecture est la caractéristique la plus frappante de ce site du patrimoine mondial.

Ce site archéologique est unique avec ses créations influencées par le style indien. À chaque étape de l’histoire, chaque temple a été construit pour rendre hommage à une dynastie différente. Il reflète donc son propre style architectural avec des impressions différentes et des caractéristiques uniques.

my son vietnam

Avec de nombreux temples et monuments exceptionnels, il vous faudra peut-être une demi-journée pour découvrir toute la beauté de My Son. Vous pourrez observer d’anciens sculptures, tombeaux ainsi que reliques. Si vous êtes intéressé par l’histoire ou par l’art, c’est une bonne occasion de découvrir et d’apprendre le design unique des complexes de temples, qui font vivre une civilisation prospère du passé.

la decoration de My Son
Les sculptures décoratives trouvées sur les briques - Photo: nomad_dazz

Le complexe des temples du sanctuaire de My Son comprennent 3 parties: une base solide de tour qui exprime la parole des êtres humains, le corps de la tour représentant le mot mystérieux et sacré de l’esprit, et la tour supérieure représentant la manière de communiquer avec des symboles de la vie quotidienne tels que les fleurs, feuilles, animaux, etc.

Les premiers temples du complexe de My Son ont été construits en bois au 4ème siècle, mais ont été détruits par un incendie massif dont la cause exacte est encore inconnue. Les prochains rois ont également reconstruit ces temples en bois, puis en briques sans mortier et enfin en calcaire.

La majorité des structures qui restent de nos jours à My Son sont en brique rouge. Même les sculptures décoratives sur les temples Cham ont été sculptées directement sur les briques elles-mêmes, plutôt que sur des dalles de grès insérées dans des murs en briques comme on peut voir par exemple dans le temple cambodgien de Bakong, construit au IXe siècle.

Actuellement, les techniques de construction utilisées pour construire le sanctuaire de My Son ne sont pas complètement comprises. Les problèmes qui n’ont pas été complètement résolus incluent des problèmes concernant le tir des briques, le mortier entre les briques et les sculptures décoratives trouvées sur les briques.

my son
La majorité des structures sont en brique rouge
Tous les monuments restants à My Son Vietnam sont considérés comme des édifices religieux et sont classés en 4 types :
  • Un kalan est un monument en brique, généralement sous la forme d’une tour, utilisé pour abriter une divinité.
  • Un mandapa est un couloir d’entrée contigu à un sanctuaire.
  • Un kosagrha ou “maison de pompiers” est une construction, généralement avec un toit en forme de selle, utilisée pour abriter les objets de valeur appartenant à la divinité ou pour cuisiner pour la divinité.
  • Un gopura est une tour-porte menant à un complexe de temples muré.

Au début de ses études à My Son en 1899, Henri Parmentier a découvert les vestiges de 71 temples. Il les a classé en 14 groupes, dont 10 groupes principaux composés chacun de plusieurs temples.

À des fins d’identification, il a assigné une lettre à chacun de ces groupes principaux: A, A’, B, C, D, E, F, G, H, K. Dans chaque groupe, il a attribué des numéros aux édifices qui le composent. Ainsi, “My Son E1” fait référence à l’édifice de My Son appartenant au groupe “E” auquel le numéro “1” a été attribué. Ces groupes de temples décrivent six sur sept styles artistiques et phases de développement de l’héritage architectural et artistique de Champa.

Outre les ruines architecturales, vous pouvez profiter de la beauté de la nature environnante, de la fraîcheur pure et de l’atmosphère calme.

  • Prix d’entrée : environ 150 000 VND (~ 7 – 8 USD)
  • Heure d’ouverture : tous les jours de 6h30 à 17h00

Découverte de la performance locale dans le sanctuaire de My Son

En plus d’admirer la beauté d’une structure spectaculaire, ce serait une erreur si vous visitez My Son mais manquez la mystérieuse danse Shiva ici, dérivée de la mythologie hindoue. Dans l’espace calme de la vallée sacrée, les visiteurs semblent fascinés par la danse Shiva. Vous apprécierez la façon dont les danseurs démontrent toute leur souplesse, leur attrait et leur mystère.

La musique Cham est un élément très spécial de la danse Shiva. C’est un produit spirituel cristallisé à partir d’un empire et d’une culture puissants qui ont prospéré il y a des centaines d’années.

sanctuaire de My Son
La mystérieuse danse Shiva

Cette danse religieuse loue le pouvoir de Shiva de détruire les forces obscures telles que les tigres, les serpents et le nain Muyalaca. Selon l’hindouisme, Shiva est l’un des 3 dieux les plus puissants: le dieu de la destruction (Shiva), le dieu de la stabilité du monde (Vishnu) et le dieu de la création (Brahma).

Pour les Cham, la danse Shiva est un art avec des éléments religieux et mystiques extrêmement attractifs pour les visiteurs. Des danses sont exécutées dans l’espace sombre et brumeux à côté du temple pour créer une superbe combinaison qui ravit les touristes.

Conseils pratiques lors d'une visite au sanctuaire de My Son

  • Situé à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de la vieille ville de Hoi An, la sanctuaire de My Son est accessible à une heure environ de route. L’excursion à travers le site du Royaume du Champa se fait en une demi journée depuis Danang ou Hoi An.
  • Pour éviter de rester coincé dans la foule tôt le matin, vous pouvez visiter le sanctuaire de My Son dans l’après-midi, à partir d’environ 14h00.
  • Lorsque vous passez devant la billetterie, faites attention aux affiches accrochées au mur qui expliquent l’histoire de My Son. Cela vous aidera à découvrir ce patrimoine, surtout si vous envisagez de l’explorer sans guide professionnel.
  • Vous devriez regarder les prévisions météorologiques pour apporter les objets nécessaires tels qu’un chapeau, un parapluie ou un imperméable. N’oubliez pas d’apporter de l’eau potable et des chaussures de sport avec lesquelles vous vous sentez à l’aise.
  • Il existe 4 grands groupes de temples à visiter au sanctuaire de My Son (A, B, C et D). Vous commencerez par le C puis le B considéré comme le centre du site; le D qui est un groupe un peu disparate et endommagé, et enfin le A.
  • Vous ne devriez parcourir que sur le sentier balisé et ne pas vous aventurer seul dans la forêt luxuriante, car un processus de déminage est encore en cours dans la région de My Son.

Voici quelques informations intéressantes sur le sanctuaire de My Son, site du patrimoine mondiale de l’UNESCO. Ce site archéologique est vraiment l’une des destinations culturelles et historiques les plus importantes, les plus belles et les plus célèbres du Vietnam ainsi que d’Asie du Sud-Est.

Si vous êtes en train ou envisagez de faire un voyage au Vietnam, ne ratez pas ce complexe de temples spectaculaire et mystérieux, qui reflète la religion, la culture et les réalisations architecturales de l’ancien Royaume de Champa, une civilisation et un empire puissant qui ont prospéré il y a des centaines d’années.

>>> À lire également pour les destinations incontournables près du Sanctuaire de My Son:


Image Form Gift
CADEAUX EXCLUSIFS
Gagnez du temps de recherche ! Inscrivez-vous pour recevoir notre eBook : Guide de voyage de 50 pages & les 5 meilleures suggestions d'itinéraires au Vietnam.
Commentaires (2)
Laissez votre commentaire
PD
Paul Denaux16 May 2023
Bonjour, j'ai un voyage au Vietnam prévu en novembre et je dispose seulement de 3 jours à Danang. Je me demande si j'aurai suffisamment de temps pour visiter le sanctuaire de My Son. Pourriez-vous me donner une idée de la durée nécessaire pour explorer le sanctuaire de My Son, en tenant compte du temps de trajet depuis Danang ? Merci d'avance.
(0)Réponde
Voir tous les commentaires(1)
el
Jade NGUYEN, expert local17 May 2023

Bonjour Paul Denaux,

Pour aller à My Son depuis Danang, le trajet prend environ 1,5 heure. En général, une visite guidée complète du sanctuaire de My Son dure environ 2 à 3 heures. Cela vous permettra de découvrir les ruines, d'en apprendre davantage sur l'histoire et l'architecture,... Donc, en totalité, prévoir une demi-journée pour la visite de My Son serait suffisant.

J'espère que ces informations vous aideront à bien planifier votre voyage. N'hésitez pas à me poser d'autres questions si vous en avez besoin.

Bon voyage ! Jade NGUYEN.

 

(0)Réponde
Votre question ou commentaire :
Vous aimerez aussi :
Hoi An : Guide complet sur météo, itinéraire et meilleures choses à faire
Hoi An : Guide complet sur météo, itinéraire et meilleures choses à faire
Hoi An est la ville la plus charmante du Vietnam, où l'on trouve tous les paysages remarquables du pays, de la vieille ville lumineuse illuminée par des milliers de lanternes aux plages parmi les plus belles du Vietnam. La ville est riche en culture et authentique grâce à son architecture centenaire. Pour vous aider à réussir votre voyage et profiter pleinement de tous les incontournables de Hoi An, nous avons rédigé cet article qui vous offre un guide complet de A à Z, incluant les sites à visiter, la gastronomie, les meilleures périodes pour visiter Hoi An, et bien plus encore. Tout ce que vous devez savoir se trouve ici.
Farniente et découvertes : Les plages incontournables de Hội An
Farniente et découvertes : Les plages incontournables de Hội An
Hoi An ne se limite pas à sa charmante vieille ville. Explorez ses plages secrètes, idéales pour se détendre, pratiquer des activités nautiques et s'imprégner de la culture locale."
Top 10 activités originales à faire à Hué, ancienne citadelle du Vietnam
Top 10 activités originales à faire à Hué, ancienne citadelle du Vietnam
Hué, cité impériale du Vietnam est la ville au centre, très appréciée par sa beauté poétique et sa culture authentique.
Hué Vietnam: tout savoir sur le cœur culturel et historique du Centre
Hué Vietnam: tout savoir sur le cœur culturel et historique du Centre
Hue, située au Centre du Vietnam, la capitale impériale du pays du Dragon au XIXe siècle. Avec un patrimoine mondial inscrit par l'Unesco, Hue est une ville exceptionnelle sur le plan culturel, historique et architectural. Découvrez avec nous les meilleurs sites incontournables ainsi que toutes les informations pratiques pour profiter pleinement de votre voyage au Centre du Vietnam.
Où manger à Hoi An? : Le top 10 des meilleures adresses à ne pas rater
Où manger à Hoi An? : Le top 10 des meilleures adresses à ne pas rater
Si vous hésitez dans le choix des lieux à découvrir les spécialités de Hoi An, consultez notre liste des meilleurs restaurants de Hoi An.
Informations pratiques