Vietnam Decouverte

Hoi An

On parle de NOUS !

Ayant obtenu le «Certificat d’Excellence» de Tripadvisor, Vietnam Découverte est également recommandée par le Guide du Routard dans ses éditions depuis 2014 – 2019, ainsi que par le Lonely Planet en français depuis 2013.

La plus belle ville du Vietnam

La très pittoresque Hoi An est située à proximité des deux métropoles du Centre du Vietnam, Danang  (à une trentaine de kilomètres) et Hué (à 135 kilomètres). C’est pour beaucoup de visiteurs la plus jolie ville du pays en forme de S, favorisée par sa petite taille et par son établissement sur les berges nord du fleuve Thu Bon.

★★★★★

Les bateaux typiques
naviguant paisiblement sur le Thu Bon
Les maisons historiques
jaunes et charmantes d'Hoi An
Ambiance féerique
à la tombée de la nuit
Promenade bucolique
dans le village de Tra Que
Plage aux environs d'Hoi An
pour les amateurs de farniente

Un vestige du passé précolonial en pleine renaissance

L’ancienne étape des routes maritimes de la soie a connu son premier essor surtout entre les XVème et XVIIIème siècles. Pendant cette longue période, des entrepreneurs venus de tous horizons y envoyèrent leurs navires et y installèrent des comptoirs donnant sur la Mer de l’Est (« de Chine méridionale ») toute proche. Hoi An fut aussi la porte d’entrée du christianisme au Vietnam, notamment avec l’œuvre d’évangélisation du missionnaire français Alexandre de Rhodes. Ce prêtre jésuite originaire d’Avignon s’y est établi dans les années 1620 et est devenu célèbre pour y avoir appris la langue du pays et avoir contribué à la romanisation de son alphabet.

À son apogée, la contemporaine de Macao en Chine et de Melaka en Malaisie constituait un port-relais incontournable pour ces marchands hollandais, portugais, chinois, japonais et même français ou espagnols. Les riches commerçants y édifièrent d’élégantes maisons tout en bois, apportant un charme particulier à la cité inscrite depuis 20 ans au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco. La plupart des constructions servaient d’entrepôt et d’habitation, mais beaucoup étaient religieuses, telles que ses pagodes et lieux de culte des ancêtres.

L’escale maritime a périclité au profit de celle de Danang, un peu plus au nord, au début de la colonisation française. En effet, l’ensablement de l’estuaire du Thu Bon, avec les alluvions, l’a rendue accessible seulement par des petites embarcations, type sampans. Mais ce déclin fait le bonheur actuel de Hoi An car il lui a permis  de conserver son classicisme et son authenticité. En outre, comme la ville historique n’a pas trop souffert des guerres d’Indochine et du Vietnam, son millier de bâtiments à ossature de bois a été préservé pour l’essentiel.

Un patrimoine architectural reconnu par l’Unesco

Les structures encore existantes et le tissu urbain sont d’origine, ayant survécu aux guerres du siècle dernier. Elles constituent des vestiges uniques dans la région, témoins des conceptions architecturales des XVIIème et XVIIIème siècles tout particulièrement. La hauteur des constructions a été établie en tenant compte des risques d’inondations, et on a également suivi les règles du « fengshui ». Celles-ci définissent les endroits destinés aux cultes, à l’habitat, aux activités commerciales et aux services publics.

Comme Hoi An était un port maritime, les maisons traditionnelles se trouvent au bord du Thu Bon, se succédant d’ouest en est en direction de l’océan. Elles ont été édifiées de façon à pouvoir y charger des marchandises sur les deux façades, dans ou depuis les bateaux ou la rue. Chaque construction était multifonctionnelle, jouant le rôle de quai portuaire, d’espace commercial ou résidentiel, ainsi que de lieu de culte respectant les rites chinois notamment.

Jusqu’à il y a encore 30 ans, Hoi An n’était plus qu’un gros bourg assez pauvre, aux édifices somptueux mais usés par le temps. Son centre historique a depuis retrouvé son éclat d’antan, l’attrait touristique se substituant à son intérêt commercial et logistique, avec une ampleur comparable. Il bénéficie de ses rives et rues en grande partie piétonnes, et de ses bâtisses rénovées en respectant les caractéristiques d’origine – tant dans leur apparence extérieure qu’avec leurs décorations intérieures et leurs ameublements.

Le site inscrit par l’Unesco depuis 1999 permet de connaître des moments féeriques, notamment à la tombée de la nuit. Les lampions de différentes couleurs vives donnent lieu à des soirées romantiques dans les rues de la vieille ville. On a le sentiment d’être dans un beau rêve avec les lumières qui contribuent fortement à son identité.

Hoi An s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares et dispose d’une zone tampon six fois plus étendue. Après avoir succombé sous le charme de ses ruelles agréablement animées, vous apprécierez ses productions artisanales, de la cuisine locale aux soieries et aux habits sur mesure de ses célèbres tailleurs. Puis en vous baladant à vélo dans la campagne environnante, vous traverserez des rizières verdoyantes, des hameaux avec leurs jardins et élevages de crevettes. Puis, dans la Mer orientale toute proche, également accessible à bicyclette, vous pourrez vous loger dans la station balnéaire de Cua Dai par exemple, pour vous baigner ou encore somnoler sous les arbres.

Consultez-nous afin de recevoir des conseils et obtenir les informations nécessaires sur Hoi An. Les experts locaux de l’agence Vietnam Découverte sont à votre disposition pour vous les fournir.

Autres rubriques qui vous intéresseraient :

Si vous avez encore des questions sur Hoi An

Mme Lan DUONG,
conseillère en voyages

  • Infos sur la destination
  • Détails sur les circuits
  • Conseils pratiques

Rejoignez-nous sur

Besoin d'un conseil ?
Vous avez besoin d'informations ?
Vous avez une question particulière ?
Vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez ?
Vous souhaitez un devis ?
Alors contactez notre conseillère ! Elle se fera un plaisir de vous aider.
Mme Lan DUONG
Un projet de voyage ?
Faites-nous part de vos envies, nous vous répondrons très vite en vous proposant des programmes sur-mesure ! Nos conseils et devis sont gratuits.
Mme Lan DUONG Conseillère voyage