Ha Giang

Le Sud et ses îles sauvages

Bon à savoir

Que faire & que voir à Le Sud Cambodge

Les plantations de poivre

Les plantations de poivre

Disséminés dans les montagnes à 20 kms de la ville, les poivres sont cultivés de façon écologique dans de petites fermes. Le développement et le traitement donne à leurs fruits quatre couleurs. Tout d’abord, le poivre vert récolté avant le mûrissement dégage des arômes fruités et frais. Ensuite, les grains arrivés à maturité donnent le poivre noir, qui procure un « piquant » chaud, bien reconnaissable. Plus tard, le poivre rouge provient du séchage des baies les plus mûres. Le poivre blanc, enfin, apparait quand on enlève la peau ; il dégage des arômes herbacés qui sont
Farniente sur les plages

Farniente sur les plages

Sihanoukville est une station balnéaire très réputée au Cambodge.Très appréciées des touristes, ses plages au décor de cartes postales disposent d’un charme indéniable, entre eau cristalline et sable fin à l’ombre d’un cocotier. Leur grande diversité vous permettra de choisir entre farniente ou activités nautiques. En ce sens, Victory Beach ou Otres Beach seront préconisées pour du repos et de l’intimité en toute quiétude, tandis que Serendipity Beach, sera le lieu rêvé pour les voyageurs en quête d’animation jusque tard le soir.
Le Palais Royal et la Pagode d’Argent

Le Palais Royal et la Pagode d’Argent

Le palais a été construit en 1866 par le roi Norodom et demeure encore aujourd’hui la résidence occasionnelle du roi (si le drapeau royal bleu flotte au vent, le roi est présent). Ne manquez pas la visite du Palais du Trône et du Pavillon du clair de lune. Au sein de la Pagode d’Argent, vous trouverez de véritables nationaux comme le Bouddha d’émeraude datant du 17e siècle et construit avec des cristaux de Baccarat, ou encore une autre statue de Bouddha dorée coulée en 1906, utilisant 90 kg d’or et décorée avec 9 584 diamants.
Le marais salant

Le marais salant

En suivant la route vers Kep, province voisine de Kampot, des marais salants se déploient devant nos yeux. Il s’agit de vastes étendues rectangulaires emménagées sur des anciennes rizières. Pendant la saison sèche, les parcelles de terrain sont remplies d’eau qui s’évapore ensuite, et on y récupère les cristaux de sel. C’est une belle occasion de découvrir ce processus de production et de contempler les immenses tapis blancs où s’élèvent trônent des monticules ressemblant à des montagnes enneigées.
 Les sports nautiques

Les sports nautiques

Il est possible de pratiquer de nombreux sports nautiques à Sihanoukville, comme de la plongée ou du snorkeling, mais également du jet-ski, de la planche à voile, du catamaran, du paddle, du kayak de mer ou encore du parachute ascensionnel. Les activités sont variées et ne manquent pas, vous trouverez toute sorte de sport nautique un peu partout en bord de mer, facilement accessibles.
Le musée national

Le musée national

Situé près du Palais Royal, le musée national du Cambodge est le plus grand musée d’histoire archéologique et culturelle du pays et permet d’avoir un aperçu de l’histoire cambodgienne à partir du 4e siècle. Il renferme la plus belle collection de sculptures khmères au monde. L’architecture du bâtiment est inspirée des temples khmers : quatre galeries encadrent un somptueux patio décoré de bassins de lotus. Le soir, un spectacle de danse traditionnelle khmère est donné régulièrement dans l’enceinte du musée.
Phnom Sorsia

Phnom Sorsia

Il s’agit d’un complexe de grottes et pagodes perchées sur une colline toute proche du temple de Phnom Chhnork. Après avoir gravi quelques escaliers sur ses flancs, on arrive à un temple assez récent et lumineux. Ensuite, en continuant à gauche, on rejoint la « grotte de l’éléphant blanc », nommée ainsi grâce a une stalagmite qui semble en représenter un. Au crépuscule, le spectacle avec les chauves-souris quittant leurs nids est aussi une attraction.
Découvrir les îles

Découvrir les îles

Sihanoukville ne se limite pas qu’à ses superbes plages et disposent de quelques îles dont la beauté sauvage n’a rien à envier à la station balnéaire. Ainsi, n’hésitez pas à vous aventurer du côté de l’île de Koh Rong, considérée comme l'une des plus belles îles du Cambodge, ou bien partez à la découverte de l’île de Koh Russey également appelée « l’île des Bambous ».
Wat Ounalom

Wat Ounalom

Le Wat Ounalom est considéré comme le centre bouddhiste du pays. Construit en 1443 pour conserver les sourcils (« ounalom ») de Bouddha, le sanctuaire abritait alors plus de 500 moines. Composé d’un ensemble de 44 bâtiments, sa bibliothèque abritait plus de 30 000 ouvrages avant d’être anéantis par le régime des Khmers rouges. Le sourcil du Bouddha a miraculeusement survécu, ce qui en fait le principal attrait touristique parmi les voyageurs du monde entier.
La station d’altitude de Bokor et l’ancienne église catholique

La station d’altitude de Bokor et l’ancienne église catholique

Bokor fut une station climatique construite par les colons français en 1917, sur une falaise à 1080m d'altitude dans le parc national de Preah Monivong. Elle s’étend sur plus de 33 kms de long et abrite encore des vestiges de la présence française, tels qu’un télégraphe, la mairie, l’usine électrique et l’église catholique. Ils sont presque tous en ruine, mais le bâtiment religieux (datant de 1928) et la mairie (construite en 1953) sont en activité.
La pièce maitresse de cette station était le palais de Bokor, un imposant édifice de style Art déco occidental. Construit en 1925, il est composé de 22 chambres et de quatre appartements annexes. Il sert maintenant d’hôtel de grand standing, avec des vues donnant sur le golfe de Thaïlande.
Bokor est connue pour d’autres activités, avec ses possibilités de randonnées dans une nature luxuriante, à la découverte de ses faune et flore. On peut y visiter aussi la fameuse chute d’eau de Popokvil, ainsi que la petite et charmante pagode Samprov
Les chutes d’eau Kbal Chhay

Les chutes d’eau Kbal Chhay

Situées au coeur d’une forêt à une quinzaine de kilomètres du centre ville, les chutes d’eau Kbal Chhay vous offriront un cadre bucolique très reposant, loin du tumulte de la ville . De plus, ce petit coin de paradis est davantage prisé par les locaux que par les touristes. Embarquez votre serviette de bain et votre pique-nique et détendez-vous au son du clapotis de l’eau cristalline. Pour encore plus de confort, vous trouverez même des hamacs à votre disposition !
Le musée du génocide de Tuol Sleng et le cimetière de Choeung Ek

Le musée du génocide de Tuol Sleng et le cimetière de Choeung Ek

La prison de Tuol Sleng, également appelée S-21, était un ancien lycée français transformé en l’une des 190 prisons du régime Khmer rouge. De nombreuses personnes de tout âge y ont été exécutés, et seulement 7 en sont ressorties vivantes. Le cimetière de Choeung Ek quant à lui était le lieu où les Khmers rouges pratiquaient leurs exécutions en masse. Ces visites difficiles aident à mieux comprendre l’histoire du pays dans sa période la plus sombre.
Temple de Phnom Chhnork

Temple de Phnom Chhnork

Situé sur une colline entourée d’un immense tapis de rizières verdoyantes, à 8 kms au nord-est de la ville, Phnom Chhnork est un temple troglodyte hindou. Dédié à Shiva, il date du VIIè siècle et a été construit dans une grotte où l’on apprécie en particulier les stalactites. Le site religieux est accessible par un escalier de 203 marches, montant à flanc de la colline, et se trouve dans une grotte naturelle. La vue sur la campagne environnante surplombée, et aussi l’observation des chauves-souris en grand nombre en fin d’après-midi, offrent des moments magiques
Le parc national de Ream

Le parc national de Ream

Créé en 1993 par l’ancien roi Norodom Sihanouk , le parc national de Ream dispose d’une superficie de 210 km2, dont 150 km2 terrestres et 60 km2 d'habitat marin. Il contient de superbes plages encore préservées du tourisme de masse, des forêts de mangrove, des jungles tropicales luxuriantes et plus de 150 espèces d'oiseaux, sans parler de son impressionnante population de singes. Sa population se compose essentiellement de pêcheurs.
Le Monument de l’Indépendance

Le Monument de l’Indépendance

Egalement connu sous le nom de “Vimean Ekareach”, le Monument de l’Indépendance a été érigé en 1957 en commémoration de la libération du Cambodge de la colonisation française. Vous pourrez observer ses 100 têtes de dragons au sommet d’une imposante sculpture cambodgienne. Pensez également à le visiter une fois la nuit tombée, quand il est alors éclairé par des projecteurs bleus, rouges et blancs. Vous retrouverez le monument sur les billets de 100 riels.
Ile de Trey Koh

Ile de Trey Koh

La campagne de Kampot offre des scènes qu’il ne faut pas manquer lors de votre séjour. Verdoyante, elle est couverte de rizières parsemées de palmiers à sucre et ponctuées de villages et hameaux. Au sud, l’ile de Trey Koh reste une belle destination pour y faire des balades à vélo. Au milieu de ses cocotiers et palmiers, qui poussent partout, on trouve des maisons sur pilotis de la communauté ethnique et religieuse Cham. Ses membres vivent des productions de la pêche et de la riziculture, et étant de culture musulmane, ils se réunissent souvent autour de leur mosquée Trapeang Pring.
Le quai Sisowath

Le quai Sisowath

Le quai Sisowath est un boulevard de trois kilomètres de long, situé le long de l’intersection des fleuves Tonlé Sap et du Mékong. Situé en plein cœur de la ville, le quai est sans conteste le lieu le plus animé de Phnom Penh. Les locaux viennent s’y rencontrer, y pratiquent le tai chi et le jogging, et dînent le soir sur la pelouse. Cette esplanade bordée de restaurants et de cafés bénéficie d’un emplacement stratégique, car il s’agit du point de rencontre de presque tous les chemins qui mènent aux principaux points d’intérêts de la ville.
Balade sur la rivière Prek Teuk Chhou

Balade sur la rivière Prek Teuk Chhou

La rivière Prek Teuk Chhou traversant Kampot offre aux voyageurs des possibilités d’effectuer de belles promenades en kayak ou en paddle. L’ambiance y est particulièrement agréable en fin d’après-midi, avec notamment la procession des barques de pêche en direction de la mer. On remarque un vieux pont métallique franchissant la rivière, ainsi que de nombreuses villas coloniales datant des années 1920, et au loin, la Montagne de l’éléphant.
Le marché central

Le marché central

Aussi appelé Phsar Thmey (“nouveau marché”) par les locaux, il s’agit du cinquième plus grand marché au monde. Ce marché circulaire de style art-déco est composé d’un dôme de 26 mètres de haut et de quatre ailes symbolisant les quatre bras du confluent.Construit dans les années 1930, lors de la période coloniale française, pour répondre à l’augmentation rapide de la population, il regroupe plus d’un millier de commerces, organisés par thèmes (nourriture, bijoux, appareils électroniques, vêtements, chaussures, etc).
Excursion en canoë dans la mangrove

Excursion en canoë dans la mangrove

La mangrove de Kampot fait partie des milieux humides les plus diversifiés dans le monde. Une balade en canoë, en kayak ou paddle sous les palmiers dans cette nature exceptionnelle permet de s’imprégner dans un cadre idyllique, tropical et aquatique, où vivent en harmonie l’homme et la faune ou la flore.

Nos circuits avec Phnom Penh

contact
Envie d'un voyage à la carte?
Réponse rapide & pertinente sous 48h
Devis gratuit sans aucune obligation

D'autres sites à découvrir

Devis sur mesureRenseignement