Kampong Cham, une province multi-ethnique au coeur du Cambodge

Kampong Cham, une province multi-ethnique au coeur du Cambodge

Située sur les berges du Mékong, Kampong Cham sert de porte d’entrée aux régions nord-est et fait office de carrefour commercial important pour le pays. Sa terre fertile est favorable à plusieurs types de cultures dont celles du tabac et des fèves de soja, mais surtout celle de l'hévéa. A l’heure actuelle, cette troisième grande ville cambodgienne attire ainsi bon nombre de voyageurs pour ses importantes plantations d’hévéas, mais également pour ses anciennes maisons coloniales, ses temples antiques et ses villages de pécheurs locaux.

Bon à savoir

Superficie : 9.799 km² (Troisième grande ville au Cambodge).

Population : 1.608.914 en 1998

Meilleure période : Les mois de Novembre à Mars sont les meilleurs pour visiter Kampong Cham.

La petite anecdote

En Khmer, Kampong signifie port ou bord de la rivière et Cham est une grande communauté de l’ethnie Cham, groupe d’origine musulmane. Kampong Cham signifie donc le port des Cham.

Que faire & que voir à Kampong Cham, une province multi-ethnique au coeur du Cambodge

Village Skun

Village Skun

Il s’agit d’un petit bourg animé situé à 49km à l’ouest de Kampong Cham. Nommé « spider ville » en langue locale, ce village est très connu pour sa spécialité culinaire : l'araignée frite. Après avoir été recouvertes de sucre, ces mygales sont frites.

Le pont en bambou et l’ile de Koh Pen

Le pont en bambou et l’ile de Koh Pen

D’une longueur de 800m, il est le plus long pont en bambou dans le monde, reliant Kampong Cham à l’ile de Koh Pen en face. Chaque année, il est détruit par la montée du niveau d’eau du Mékong puis reconstruit manuellement à la fin de la saison des pluies.
Koh Pen est une petite île parsemée de jolies maisons traditionnelles en bois qui n’est accessible que pendant la saison sèche. Son ambiance paisible promet de belles balades à vélo à travers des petits hameaux parsemés de temples, de mosquées et de plantations.

Wat Hanchey

Wat Hanchey

Situé au sommet d’une colline à 20km au nord de Kampong Cham, Wat Hanchey est un complexe de temples hindous et bouddhistes surplombant le Mékong. La structure la plus remarquable de ce complexe est son sanctuaire en briques datant du VIIe ou VIIIe siècle à l'ère Chenla. Dans le passé, il fut dédié à Harihara, divinité de l'hindouisme, avant d’être utilisé par les bouddhistes. Non loin de là, ne passez pas à côté d'une autre structure remarquable : la pagode bouddhique Theravada. De style Khmer, la pagode dispose de splendides peintures colorées sur le mur et le plafond, et de superbes sculptures, sans parler de ses étonnantes statues de nagas, qui représentent des lions de différentes couleurs. L’accès à ce temple nécessite une montée de plus de 290 marches. Il s’agit d'un endroit de choix pour admirer le lever ou le coucher du soleil.

Wat Nokor Bachay

Wat Nokor Bachay

Caché partiellement par une végétation exubérante, Nokor est un temple bouddhique préangkorienne construit au XIe siècle. Le temple compte encore quelques éléments d'origine, en latérite et en grès. A l'intérieur, une pagode avec des sculptures de l’ancien temple a été récemment construite. Ce temple coloré est renommé pour ses décors bouddhiques et constitue une belle destination pour les promenades et les rencontres avec les moines dans une atmosphère paisible.

Phrom Pros et Phnom Srei - collines homme et femme

Phrom Pros et Phnom Srei - collines homme et femme

Phrom Pros et Phnom Srei sont deux pagodes bouddhiques construites sur deux collines qui se font face. Sur le sommet de Phrom Pros, haut de 30m, on trouve des temples et des pagodes plus belles et plus grandes que sur la colline d'en face. Ainsi, au sommet de Phnom Srei, les pagodes sont moins attrayantes mais la montée de ses 308 marches offre une vue splendide sur toute la campagne de Kampong Cham et la province voisine Mondulkiri.

L’ancien phare français

L’ancien phare français

Situé tout proche du pont Kizuna, le premier pont sur le Mékong au Cambodge, la tour d’observation française, d’une hauteur d’environ 20m, a été construite dans les années 1900 dans le but de protéger des plantations de caoutchouc. Un grand feu allumé dans la tour informait l’apparition des bandits. En 2005, il a été rénové. Des escaliers en fer, assez raides, permettent aux voyageurs de monter en haut pour profiter d'une vue panoramique sur le Mékong et Kampong Cham.

Preah Theat Teuk

Preah Theat Teuk

Preah Theat Teuk est un complexe de temples à deux villages Thmo Da & Thmei. Situés à 39km au sud-est de Kampong Cham, ils furent construits en 1005 après JC, sous le règne du roi Suryavarman I (XI ème siècle). Il abrite 551 petits temples influencés par le brahmanisme et le bouddhisme. Au fil des années, plusieurs d'entre eux se sont vus gravement endommagés.

Le Wat Maha Leap et le village de Prey Chung Kran :

Le Wat Maha Leap et le village de Prey Chung Kran :

Situé à 11km à l’est du district Kampong Cham, Wat Maha Leap de 100 ans compte parmi les dernières pagodes en bois au Cambodge qui ont échappé à la destruction du règne du Khmer rouge. On accède à la pagode par la route en 40 minutes/aller ou par une balade en bateau en 1h/aller avec des arrêts aux villages de tissage en saison des pluies, de juillet à décembre.
Situé sur les rives du fleuve, à environ 4km de la pagode Wat Maha Leap, le village de Prey Chung Kran est très réputé au Cambodge pour le tissage des meilleurs kramas (foulards traditionnels khmers). Découvrez les secrets de la technique de teinture des gens locaux.

Plantation d’hévéas de Chup

Plantation d’hévéas de Chup

Depuis le début des années 1920, l’arbre à caoutchouc s’est installé à Kampong Cham, qui possède une terre fertile et un climat favorable à son développement. En 1922, les français ont créé la zone de production de l’hévéaculture à Chup, qui fut dans le passé la plus grande dans le monde. A l’heure actuelle, la plantation couvre une superficie de 20.000 hectares. Les voyageurs peuvent avoir l’occasion de se balader dans les allées à l’ombre des plantations d’hévéas à perte vue et d’observer les différentes étapes de la culture de l’hévéa, ainsi que de la technique de récupération de la sève

contact

Besoin de renseignements ou des informations précises ?

contactRéponse rapide & pertinente sous 48h

contactDevis gratuit sans aucune obligation

Nous contacter Devis sur mesure
gop top