Les tunnels de Cu Chi, lhistoire extraordinaire d’un monde souterrain

Les tunnels de Cu Chi, l'histoire extraordinaire d’un monde souterrain

De minuscules trappes dissimulées sous le feuillage, des passages sombres et niches très étroites, divers pièges dangereux cachés de part et d’autre pour coincer l’ennemi, voici les caractéristiques des tunnels de Cu Chi. Ce vaste labyrinthe souterrain regorge d'histoires étonnantes sur la guerre du Vietnam (1954-1975) méconnues pour la plupart des voyageurs. Ce “village souterrain” avec cuisine, dortoir, salle de réunion et hôpital ne fut jamais détruit malgré de nombreux bombardements. Suivez-nous à travers les passages et les cavités étroites des tunnels de Cu Chi et découvrez ce complexe souterrain légendaire, montrant l'ingéniosité et l'héroïsme des Vietnamiens durant la guerre. 

1. La construction des tunnels de Cu Chi

Cu Chi est un quartier situé au nord-ouest de Saigon (l’ancien nom de Ho Chi Minh Ville). Dans les années 1940, des guérilleros vietnamiens et des villageois, luttant contre la domination coloniale française, ont commencé à construire un réseau de tunnels. Il s'agit d'un système ingénieux de fortifications souterraines, soigneusement camouflées dans la jungle tropicale. Les tunnels étaient creusés à la main, à l’aide d’outils rudimentaires, par les résistants pendant plus de 20 ans.

L'intérieur des tunnels de Cu Chi est très étroit - Source : vnexpress

Au début des années 1960, les États-Unis ont intensifié leur présence militaire au Vietnam pour soutenir le régime non communiste situé au Sud du Vietnam. Les troupes nord-vietnamiennes et les résistants Viet Cong (les forces communistes du Sud-Vietnam) ont progressivement élargi les tunnels. Au plus fort de la guerre du Vietnam, le réseau des tunnels de Cu Chi reliait les bases des forces vietnamiennes sur une distance d'environ 250 kilomètres. Les tunnels de Cu Chi s’étendent de la périphérie de Saïgon jusqu'à la frontière cambodgienne.

tunnels-cu-chi-4
Un modèle des tunnels montrant une coupe transversale qui explique le fonctionnement interne - Source : vnexpress

Les tunnels de Cu Chi sont devenus des infrastructures essentielles aux actes de résistance des troupes vietnamiennes. Leur emplacement stratégique près de Saigon, la capitale du sud de l’époque, a permis à l'armée nord-vietnamienne et au Viet Cong de lancer des attaques contre l'armée américaine, puis de se cacher sous les sols de la jungle tropicale. Les tunnels ont également servi de base principale pour coordonner les opérations militaires pendant l’attaque offensive qui a eu lieu lors du Têt en 1968. Cet événement fut symbolique puisqu’il contribua à inverser le cours de la guerre.

>>> Vous projetez de visiter Ho chi minh ville et le sud du Vietnam ? Découvrez les principaux lieux d’intérêts d’Ho Chi Minh Ville!

2. Les tunnels de Cu Chi, une véritable ville souterraine 

Les entrées des tunnels sont si petites et si bien camouflées que les Américains passaient souvent dessus sans savoir qu’elles existaient. Bien sûr, il n'a pas toujours été facile de cacher l'existence de ces tunnels et toute l’activité qui se passait à l’intérieur. Malgré la complexité de la situation, les guérilleros ont trouvé des moyens très ingénieux de cacher leur présence et de tromper les Américains et leurs chiens d'intervention. 

tunnels-cu-chi-5
Comme cliché, votre visite à Cu Chi sera incomplète sans ce cliché populaire 

Une des particularités surprenantes de Cu Chi sont les minuscules trous d'entrées, camouflés par le feuillage. Certains de ces trous sont si petits qu'ils peuvent plus ressembler à des terriers d'animaux qu'à une habitation humaine. Une fois la porte fermée, la trappe du tunnel est quasi imperceptible sous les feuilles et la terre. On trouve également des trappes d’entrées dans les porcheries ou dans la maison des villageois.

Un problème se posait. Les soldats américains pouvaient identifier l’entrée des tunnels à l'aide de leur chien. Pour cacher leur odeur, les Viet Cong ont utilisé des morceaux d'uniformes, des savons ou de l'après-rasage de soldats américains pour tromper le flair des chiens. Les Vietnamiens ont également imaginé d'autres moyens ingénieux pour tromper l’ennemi.

Les semelles plates en caoutchouc des sandales portées par les Viet Cong ont une particularité. Ils pouvaient les porter à la fois à l’endroit et à l’envers. Ainsi, elles pouvaient être portées à l’envers pour tromper l’ennemi. Ce dernier pensait que les Viet Cong se dirigeaient dans une direction mais en réalité, les résistants marchaient dans la direction opposée. 

tunnels-cu-chi-1
Voici comment on se déplace dans les tunnels de Cu Chi - source : vnexpress

À l'intérieur des tunnels de Cu Chi, les passages sont très étroits et permettent à une seule personne seulement de se faufiler dedans, en se courbant le dos ou en grimpant de façon fastidieuse pour se déplacer. Ce labyrinthe souterrain et les bases militaires sont enfouis sous une profondeur de 3 à 12 mètres sous la terre. Les tunnels comprennent 3 étages qui peuvent résister à la puissance destructrice de bombardements.

Ce réseau complexe, construit en zigzag, s'étend dans toutes les directions. Il y a plusieurs petits tunnels qui partent depuis les tunnels principaux, permettant d’accéder à de nombreux endroit tels que des hôpitaux, des quartiers d'habitation, des cuisines, des abris anti-bombes, des théâtres et des fabriques d'armes.

La fumée des cuisines et des fabriques d'armes était évacuées à travers de longs évents et sortaient à une centaine de mètres plus loin, sous un tas de feuilles ondulées. Les bouches de ventilation au niveau du sol étaient également déguisées en termitières ou camouflées de la même manière que les petites entrées des tunnels.

tunnels-cu-chi
Une bouche de ventilation déguisée en termitière - photo : vnexpress

Ces tunnels secrets, qui reliaient les villages et pouvaient même passer en-dessous des bases militaires américaines, n'étaient pas seulement des fortifications pour les guérilleros vietnamiens mais c’était également un lieu de vie accueillant une communauté.

Enfouis sous le sol, parfois juste en-dessous des batailles sanglantes, se trouvaient des écoles et des espaces publics comme des hôpitaux, où des enfants naquirent et où des victimes de guerre furent opérées. Il y avait même des théâtres où l’on diffusait des films de propagande pour encourager l'esprit combatif et patriotique des soldats. Il y avait également des artistes qui divertissaient les habitants avec des chants, des danses et des histoires traditionnelles. 

tunnels-cu-chi-7
Fourneau de Hoang Cam, un type de fourneau populaire dans la guerre au Vietnam 

Pendant la guerre, la vie des vietnamiens réfugiés qui vivaient dans ces tunnels était très difficile. Ces derniers se cachaient pendant plusieurs mois à l’intérieur. L'air, la nourriture et l'eau étaient rares et les tunnels étaient très souvent envahis par des “invités indésirables” comme les fourmis, les cafards, les araignées, les rats et les serpents. La maladie était omniprésente, en particulier le paludisme qui, après les blessures de guerre, était la deuxième cause de décès des réfugiés.

tunnels-cu-chi-8
Un puits à eau dans les tunnels de Cu Chi 

Le riz et les cultures fruitières étaient détruits par les bombardements. Par conséquent, en attendant l'approvisionnement des produits de première nécessité, le régime alimentaire des habitants de ce « village souterrain » pouvait se composer seulement de tapioca, de feuilles, de racines et d’insectes.

3. Les pièges mortels des tunnels de Cu Chi

En plus d’être utilisés pour héberger les habitants et les troupes vietnamiennes, les tunnels étaient également utilisés pour approvisionner divers produits et faciliter les communications. Avec un si grand réseau souterrain, cela pouvait être accompli assez facilement. 

Il fut également très pratique pour développer toute une panoplie de pièges dangereux divers et variés. Ces derniers étaient en majorité des explosifs déclenchés par des fils : les soldats américains furent par exemple tués et blessés par des grenades ou tombèrent dans des trappes remplies de scorpions ou de serpents venimeux lorsque les soldats marchaient sur les fils des pièges. 

tunnels-cu-chi-9
Remarquez-vous quelque chose d'inhabituel ? C'est un piège !!! La feuille avec la brindille est une remarque,
à travers laquelle les Viet Cong se font savoir qu’une mine terrestre ou un piège avait été construit ici

Les forces vietnamiennes utilisaient également d'autres pièges encore plus mortels. Ils construisaient des trappes qui, une fois piétinée, laissaient tomber la victime dans une fosse remplie de pieux aiguisés, pointus et verticaux. Les soldats américains furent donc sauvagement empalés. D'ailleurs, beaucoup de pièges ont été fabriqués à l'aide de débris d'artillerie américaine, détruite lors des affrontements et bombardements.

tunnels-cu-chi-1
Et voilà !!

Comme les bombardements intenses étaient inefficaces contre les tunnels de Cu Chi, le commando américain changea sa stratégie d’attaque. Il réquisitionna certaines troupes américaines, appelées les “tunnel rats” pour inspecter et « nettoyer » ces pièges. 

Comme les tunnels sont très étroits, les “ tunnel rats » étaient le plus souvent des hommes armés, menus et de petites tailles, qui passaient des heures dans ces tunnels pour atteindre l’ennemi et détruire les pièges, en faisant appel à leur odorat et leur ouïe.

Certains hommes ont réussi à mener des dizaines d'incursions, devenant à l'aise en rampant sous le sol, tandis que d'autres ont découvert qu'ils avaient de grosses phobies et ne pouvaient pas continuer leurs missions. Ces minuscules tunnels obscurs devinrent un cauchemar pour les Américains. 

tunnels-cu-chi-10
Un "tunnel rat"

Aujourd'hui, quelques parties des tunnels sont ouvertes au public. Elles ont été agrandies pour que les visiteurs étrangers puissent les visiter. Ces tunnels sont régulièrement nettoyés et traités pour que les visiteurs puissent les découvrir plus confortablement. 

4. Conclusion 

Si l’histoire de la guerre du Vietnam vous intéresse, nous vous recommandons de visiter les tunnels de Cu Chi. Ce site figure dans la liste des meilleures attractions souterraines au monde par CNN. Une excursion de Cu Chi d'une journée au départ de Saigon offre un aperçu historique fascinant la guérilla menée par les Nord-Vietnamiens et les Viet Cong contre l'armée américaine. C'est sans doute une expérience incontournable pour explorer ces tunnels mythiques et en apprendre plus sur les soldats et habitants ayant vécu pendant la guerre.

>>> Découvrez maintenant ces tunnels légendaires avec notre excursion Ho-Chi-Minh Ville - Cu Chi en une journée!

Partager cet article sur:
Cet article vous est utile ? Laissez - nous vos commentaires ou questions !
Les articles susceptibles de vous intéresser
Transport Vietnam: Comment se déplacer au Vietnam?

Transport Vietnam: Comment se déplacer au Vietnam?

Vous avez prévu de passer vos vacances dans le pays en forme de dragon et vous souhaitez y visiter plusieurs villes ou régions? Dans cet article, nous vous présentons comment se déplacer au Vietnam pour mieux organiser votre séjour

14/09/20214.474 views
Hoang Su Phi, Vietnam - 5 questions avant dy aller

Hoang Su Phi, Vietnam - 5 questions avant d'y aller

La région la plus intacte de la province de Ha Giang, Hoang Su Phi, est un district frontalier apprécié pour ses paysages naturels majestueux, immaculés, et ses magnifiques chaînes de hautes montagnes. Cet article vous livre une série d’informations pratiques sur ses sites à ne pas manquer.

11/08/20214.460 views
Dalat, une oasis climatique et un héritage colonial dans les tropiques

Dalat, une oasis climatique et un héritage colonial dans les tropiques

Connue comme « la ville du printemps éternel » en raison de sa météo agréable et de ses fleurs appréciables, Dalat forme avec sa région un « incontournable » du Vietnam

22/05/20214.452 views
Tout savoir sur largent du Vietnam avant de partir

Tout savoir sur l'argent du Vietnam avant de partir

Avant de partir au Vietnam vous vous demandez comment changer vos devises afin d’avoir sur vous de l’argent du Vietnam ? Pour vous aider à vous organiser financièrement lors de votre séjour au Vietnam, lisez cet article qui vous expliquera tout sur la devise vietnamienne : son histoire, le taux de change et des anecdotes insolites.

29/12/20204.173 views
Lac Ba Be - Un véritable havre de paix et de sérénité dans le nord du Vietnam

Lac Ba Be - Un véritable havre de paix et de sérénité dans le nord du Vietnam

Connu comme étant le plus grand lac naturel du Vietnam et figurant parmi les plus belles étendues d’eau douce du monde, le lac Ba Be fait rêver les amoureux de la nature et les amateurs d’aventure. Cet article vous aidera à mieux préparer la découverte de cette merveille naturelle qui se prête particulièrement aux expériences authentiques et hors des sentiers battus au Vietnam.

10/11/20204.112 views
Chutes de Ban Gioc - Guide complet à lire  ABSOLUMENT avant de partir

Chutes de Ban Gioc - Guide complet à lire ABSOLUMENT avant de partir

Nichée dans la commune de Dam Thuy, province de Cao Bang, les chutes Ban Gioc représentent les plus grandes chutes d’eau au Vietnam. Découvrez dans cet article tous nos conseils pour réussir votre voyage à Ban Gioc

30/10/20204.108 views
Visiter Chau Doc : Conseils de locaux pour un voyage au top

Visiter Chau Doc : Conseils de locaux pour un voyage au top

Située à environ 245km au sud-est de Ho Chi Minh ville, Chau Doc est une ville frontalière du Vietnam avec le Cambodge. Au fil du temps, elle a effacé l’image traditionnelle d’un simple point de passage entre le Vietnam & le Cambodge et attire désormais les voyageurs pour son incroyable diversité culturelle, ses authentiques temples et églises, ainsi que par son immense foret de cajeputiers.

28/10/20204.106 views
L’île Con Dao - Un archipel paradisiaque au large de l’ancienne Cochinchine

L’île Con Dao - Un archipel paradisiaque au large de l’ancienne Cochinchine

Con Dao Vietnam est aujourd’hui un archipel paradisiaque réputé pour ses eaux cristallines et bordées de plages immaculées.

28/10/20204.107 views
Dien Bien Phu – Entre histoire et curiosités à visiter dans ce plus grand vestige de la guerre d’Indochine

Dien Bien Phu – Entre histoire et curiosités à visiter dans ce plus grand vestige de la guerre d’Indochine

Dien Bien Phu fut l'épicentre de la bataille la plus furieuse et atroce de l’histoire de la guerre d’Indochine. Aujourd'hui, Dien Bien Phu est devenu un patrimoine historique spécial pour le pays où les visiteurs, notamment amateurs d’histoire, peuvent découvrir tous les vestiges de cette bataille aussi meurtrière que sanglante de Dien Bien Phu en 1954.

22/10/20204.083 views
Top 7 des ponts les plus impressionnants au Vietnam

Top 7 des ponts les plus impressionnants au Vietnam

La nature est fortement présente au Vietnam et nous oublions quelquefois d’apprécier quelques chefs-d'œuvre ingénieux et esthétiques. Les ponts ne sont généralement pas la première chose que vous pensez lorsque vous planifiez de voyager au Vietnam, mais il est intéressant de ne pas négliger ces merveilles architecturales. En effet, le pont Vietnam est remarquable !

05/10/20204.073 views
Devis sur mesureRenseignement