Ao dai, tout savoir sur la tenue traditionnelle vietnamienne !

Ao dai, tout savoir sur la tenue traditionnelle vietnamienne !

Les habits sont parfois bien plus qu'un simple vêtement que l’on porte dans la vie quotidienne. Ils sont quelquefois une identité à part entière à la culture d’un pays ! Pour les amoureux du Vietnam, l’un des symboles remarquables de ce beau pays est sans aucun doute la robe traditionnelle Ao Dai (prononcé : Ao Dzai). Cette tenue existe depuis plusieurs centaines d’années au Vietnam et continue, encore aujourd’hui, à représenter la culture et la beauté féminine du pays de Dragon. Souhaitez-vous connaître l’histoire de cette tenue traditionnelle vietnamienne ? Voulez-vous savoir comment l’Ao dai est restée populaire au fil des siècles ? Plongez-vous dans l’histoire passionnante du Ao dai !

1. Au fil de l’histoire de l’Ao dai, la tenue traditionnelle vietnamienne

Costume vietnamien au XVIIIe siècle

Le Áo dài est la tenue traditionnelle vietnamienne. Elle est composée de deux pièces : une robe et un pantalon en soie. Avant d'apparaître sous sa forme actuelle, cette robe vietnamienne a longtemps évolué depuis XVIIIe siècle. À cette époque, en 1774, la guerre civile au Vietnam divisait le pays en deux : le Nord était gouverné par la famille Trinh et le Sud, par la famille Nguyen. Les femmes habitant dans le nord du pays portaient durant cette période « Ao giao linh », des tenues inspirées de la robe chinoise. Il s’agissait d’une robe fendue sur les deux côtés, avec le col croisé et des manches longues.
 
ao dai ngu than des vietnamiens
Les femmes cochinchinoises portent la tunique "Ao ngu than"

Dans le sud du Vietnam, le seigneur Nguyen reconnu que cette robe était très similaire à celle portée par les Chinois. Souhaitant montrer son indépendance face au chinois et son autorité, il ordonna à son peuple de se distinguer des vietnamiennes du nord, en  portant un pantalon en soie sous une longue et large tunique à cinq pans. Cette dernière fut appelée “Ao ngu than”. Il est dit que ce costume traditionnel vietnamien fut une fusion entre la tenue chinoise et celle de l’ancien royaume Champa. L’Ao ngu than fut une première version de l’actuelle robe vietnamienne Ao dai.

L’évolution de l’Ao dai à la fin du XIXème siècle jusqu’à aujourd’hui

evoluation ao dai
L'évolution de Ao dai du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui - Artiste Nancy Duong

L’Ao dai  à la fin du XIXème siècle ne valorisait pas particulièrement la beauté des vietnamiennes. Il était assez ample, avec une coupe peu ajustée, ce qui n’accentuait pas particulièrement les jolies courbes féminines des vietnamiennes comme l’actuel Ao dai. En 1884, la dynastie Nguyen fut dominée lors de la colonisation française. La culture occidentale s’implanta au Vietnam et apporta avec elle, beaucoup de changements, notamment dans la création de cette robe traditionnelle.

Découvrez l'évolution de la tenue traditionnelle vietnamienne, le Ao dai à travers ce vidéo:

Dans les années 30, la plus grande innovation de l’histoire de Áo dài fut l’œuvre de l’artiste hanoienne Cat Tuong. L’Ao dai de Cat Tuong était resserrée pour ajuster le vêtement  au corps des Vietnamiennes. Le col est toujours présent mais les boutons sous les ailes et les manches furent des éléments nouveaux, influencés par le style occidental.
Cependant, jusqu'à milieu du XXe siècle, cette version fut temporairement mise de côté car le peintre Le Pho retira toute influence occidentale de cette tenue et l’a remplaça par plusieurs caractéristiques de l’ancienne “Ao tu than”, la robe à quatre pans portée par les femmes durant la période féodale. Ce style d’Ao dai vietnamien fut, à cette époque populaire car il correspondait bien à l’idéologie traditionnelle, combattant la domination occidentale.
 
ao dai Mme Nhu
Ao dai Madam Nhu

En 1958, Tran Le Xuan ou Madam Nhu, la belle-sœur de Ngô Dinh Diêm, ancien président de la République du Viêt Nam, fit une déclaration en promouvant l’Ao dai moderne. Elle influença à porter l’Ao dai en col de V et à remplacer les manches longues par des manches courtes et à ajouter des gants pour un style plus chic et dans l’ère du temps. Cependant, ce style d’Ao dai ne fut pas accueilli à l’unanimité par la population car elle ne correspondait pas aux coutumes de la société de cette époque.

Passé cette époque, le costume traditionnel vietnamien continua à évoluer et à connaître de nombreux changements jusqu'au début des années 80, sa version finale l’a plus similaire à celle que l’on connait aujourd'hui : une robe en soie avec une coupe encore plus serrée et fendue sur les côtés, des manches longues moulantes, un col plus haut et un pantalon large en soie.
 
ao dai des années 70
La robe vietnamienne Ao dai des années 70s

2. Áo dài, le symbole de la beauté vietnamienne

Cette tenue traditionnelle vietnamienne figure aujourd’hui parmi les symboles vietnamiens. C’est un emblème de grâce, de beauté et de fierté nationale. La robe vietnamienne Ao dai peut être unie et répondre à un certain code de couleur, pour les uniformes (blanche pour les étudiantes, bleue pour les hôtesses de la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines, etc.), être multicolore et posséder de nombreux motifs faits en différents tissus et en différentes formes.
 
ao dai hue
Les filles portent l'Áo dài à Hué

Malgré des changements sur sa couleur et sa forme, l’Áo dài sait rester raffiné et traditionnel. Cette tunique permet à la femme qui l’a porte, sous tous les angles, de rester discrète, jolie et sérieuse en toute circonstance. Elle permet de dévoiler les charmes des vietnamiennes sans qu’elles soient vulgaires. Lorsque l’on demande aux vietnamiens ce qu’ils pensent du Áo dài vietnamien, ces derniers disent que “le áo dài est très sexy, mais sexy dans la discrétion et la délicatesse raffinée. L’élément qui suggère cette sensation vient de la transparence du tissu qui laisse deviner les parties du corps”

Le Áo dài vietnamien a reçu le prix de “meilleur costume traditionnel” lors du Concours international de Beauté à Tokyo en 1995 et a influencé la mode des grandes villes comme Paris, New York, Milan… De grands couturiers comme Giorgio Armani, Ralph Lauren, Calvin Klein…ont lancé des collections inspirées du Áo dài. Récemment, des robes aux styles Áo dài ont fait leur apparition en Espagne, dans la collection Hiver-Printemps de Roberto Vanno, avec plusieurs variantes et matières originales.

3. Áo dài et son compagnon le chapeau conique

La robe vietnamienne Ao dài, lorsqu’elle est associée son meilleur compagnon, Non La (chapeau conique vietnamien) est la parfaite tenue traditionnelle. Ces chapeaux ‘Non la » ont une ossature en bambou et sont recouverts de feuilles de latanier. Dans la vie quotidienne, le chapeau conique n’est pas seulement un accessoire de mode à compléter avec le Áo dài, mais également l’accessoire indispensable des femmes vietnamiennes.
 
ao dai et non la
Chapeau conique ou non la, un compagnon de l'Ao dai

Pour résumer, la tenue traditionnelle vietnamienne Ao dai associée au chapeau conique est le mariage parfait pour faire ressortir la beauté, l’élégance et le style des vietnamiennes. On comprend pourquoi les voyageuses étrangères, souhaitent essayer et porter à leur tour un Ao dai sur mesure en soie, notamment à Hoi An où les tailleurs sur-mesure sont très populaires.

Sur le même sujet:
Partager cet article sur:
Cet article vous est utile ? Laissez - nous vos commentaires ou questions !
Les articles susceptibles de vous intéresser
Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau est un grand trésor culinaire de Hoi An. Ces pâtes ont la réputation d’être uniques, fabriquées exclusivement à partir d’ingrédients que l’on ne trouve qu’à Hoi An et ses environs. Qu’en est-il, concrètement ? Découvrons la magie de ce mets quasiment mythique préparé nulle part ailleurs, aux origines et secrets fascinants.

25/06/20214.457 views
Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

La production de textiles est une activité artisanale caractéristique et marquante de toutes les communautés humaines. Depuis des millénaires et avec leurs spécificités à la fois esthétiques et culturelles.

15/06/20214.456 views
30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

Que savez-vous sur le 30 avril 1975? En savoir plus sur cet événement pour les Vietnamiens, et sur les lieux qui rappellent les temps historique de la guerre du Vietnam

08/05/20214.450 views
Le riz vietnamien, bien plus quun aliment

Le riz vietnamien, bien plus qu'un aliment

Bien plus qu’une simple denrée alimentaire, le riz vietnamien est un véritable symbole national, indissociable de la population et faisant partie intégrante de ses traditions culturelles. Les plats et boissons à base de ce grain jouent un rôle essentiel dans ses coutumes, notamment celles liées aux célébrations et à la spiritualité

12/04/20214.347 views
Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Au Vietnam, le « trà » ou thé vietnamien est plus qu'un simple breuvage pour démarrer la matinée en avalant une tasse. De la culture des théiers jusqu’à l’art de la dégustation, nous vous disons tout dans cet article !

12/04/20214.346 views
Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

La cuisine est un des plus importants transmetteurs de culture, reflétant les traditions d’un pays. Le « banh mi » est un plat vietnamien qui l’illustre bien, faisant honneur à sa gastronomie.

26/03/20214.263 views
Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Le « banh xeo » n’est pas le mets le plus connu, quand on pense à la gastronomie du pays sud-est asiatique et à son raffinement. Il est un des plus connus de sa cuisine de rue, qui n’est pas particulièrement sophistiquée ou perçue comme préparée délicatement. Mais autour de ce plat en apparence simple, gravite un univers complexe car il connaît de nombreuses variations à travers le Vietnam. Il s’agit d’une spécialité gourmande assez complète et facile à élaborer, en la personnalisant selon vos envies.

26/03/20214.262 views
La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

S’intéresser aux pratiques religieuses des Vietnamiens donne un aperçu formidable et fascinant de leurs traditions et croyances C’est quoi le culte, dans leurs coutumes ? Comment les rites les plus populaires de la planète sont pratiqués dans leur pays ? Nous vous proposons quelques clés de la religion Vietnam pour comprendre.

25/03/20214.261 views
De Belles Surprises Sur La Bière Vietnamienne!

De Belles Surprises Sur La Bière Vietnamienne!

Tabouret en plastique et grand verre de «bia hoi» font partie intégrante de la culture de rue au Vietnam. Cette bière fraîche et pas chère y est partout la boisson préférée, depuis pas si longtemps, d’ailleurs. Avant de vous décapsuler une bonne mousse pour la savourer, on vous dévoile ses secrets !

25/03/20214.260 views
Lalcool, un patrimoine culturel du Vietnam

L'alcool, un patrimoine culturel du Vietnam

Si vous êtes un amateur de découvertes culinaires, il faut visiter le pays en forme de S pour ses spiritueux.

25/03/20214.259 views
Devis sur mesureRenseignement