Chiang Rai, la superbe région de la Thaïlande septentrionale

Chiang Rai, la superbe région de la Thaïlande septentrionale

Bon à savoir

Population et ethnies : On recense environ 1,2 millions habitants dont la plupart sont des thaïs, ou des thaïs d’origine chinoise. Les ethnies minoritaires - Karen, Akha, Lisu, Meo et Muser notamment – représentent environ 13% de la population.

Meilleur moment pour visiter Chiang Rai : Subissant un climat tropical accompagné de la mousson, cette région connait des précipitations plus élevées de mai à septembre. La période d’octobre à avril, avec une faible pluviosité et bon nombre de journées ensoleillées, est la plus conseillée. Par contre, il faut savoir que les mois de décembre et janvier peuvent être assez froids en raison des vents venant de la Chine au nord.

Le « Triangle d’or » de Chiang Rai est formé par le croisement de deux rivières créant une frontière naturelle entre la Thaïlande, la Birmanie et le Laos. Cette zone était fameuse, jadis, pour le commerce de l’opium.

Que faire & que voir à Chiang Rai

Le « Temple blanc » (Wat Rong Khun)

Le « Temple blanc » (Wat Rong Khun)

Situé à seulement 13 kms au sud de la ville de Chiang Rai, Wat Rong Khun est un site impressionnant à ne pas rater lors de votre séjour dans la région septentrionale. Ce temple a été conçu et construit par Chalermchai Kositpipat, un architecte thaïlandais talentueux, avec ses propres fonds, afin de rendre hommage au roi Rama IX. Il se différencie d’autres temples du pays par sa totale blancheur, qui incarne la pureté du bouddhisme.
Chalermchai Kositpipat a utilisé des matériaux spéciaux, mélangeant de la chaux avec des éclats de verre notamment, qui rendent le site particulièrement flamboyant sous le soleil. A l’intérieur du temple, on s’émerveille aussi avec les splendides statues et pièces sculptées, recouvertes de miroirs. A la fin de la visite, vous aurez la conviction d’avoir découvert le site le plus incontournable de la province de Chiang Rai.
Le « Temple bleu » (Wat Rong Suea)

Le « Temple bleu » (Wat Rong Suea)

Il s’agit d’une autre œuvre de l’architecte Chalermchai Kositpipat, le créateur du Temple blanc, bien moins connue des voyageurs. Le bâtiment bleu se dresse au cœur du village homonyme de Wat Rong Suea afin de magnifier la splendeur de l’art bouddhiste. Il est très apprécié par les amateurs de statues et de pièces religieuses, que l’on peu découvrir au milieu de jardins très bien dessinés et entretenus.
A l’extérieur du Wat Rong Suea, on peut admirer des statues de dragons bleues et violettes, vraiment surprenantes. Lorsqu’on y entre, on tombe sur un Bouddha blanc qui domine par sa taille énorme. Les sculptures en position de lotus ne laissent pas indiffèrent également.
Les villages ethniques

Les villages ethniques

Si vous vous rendez au Triangle d’or, n’oubliez pas d’aller 30 kms plus loin pour rejoindre Maie Sai, un village ethnique sur la frontière avec la Birmanie. Cette localité est peuplée par des Akhas, une tribu vêtue d’une tenue traditionnelle noire, brodée, et décorée par des cloches en argent. On peut se procurer certains de ces vêtements au marché du village, où l’on trouve aussi toutes sortes d’objets artisanaux. Ils peuvent faire de beaux souvenirs et cadeaux, des bijoux aux sculptures et des tissus en soie aux sacs faits main.
N’hésitez pas à vous rendre également au village des Karens aux longs cous. Cette ethnie est célèbre pour les anneaux en laiton ornant ceux des femmes, qui donnent l’illusion de les rallonger. La plupart des voyageurs sont très curieux de découvrir cette tradition originale, à ne pas manquer à Chiang Rai.
Le fameux Triangle d’or

Le fameux Triangle d’or

Chiang Saen, une petite ville sur la pointe septentrionale de la Thaïlande, à la confluence des deux rivières Ruak et Mékong, est le lieu de rencontre entre trois pays (avec le Laos et la Birmanie). Son nom de Triangle d’or est dû à cette réalité géographique, et au fait que cette zone était jadis le centre de la culture et du commerce de l’opium. Mais seul son mythe a perduré, car c’était aussi une source de problèmes dans cette partie de l’Asie ; résultat de quoi, cette filière avec ses divers métiers a été interdite, au profit de la production du riz ou du thé.
Le temple Wat Phra Kaew

Le temple Wat Phra Kaew

Plusieurs temples dénommés What Phra Kaew peuvent être visités en Thaïlande, avec une statue du Bouddha Emeraude, la plus vénérée du pays. Selon les récits, en 1434 la foudre aurait frappé le « chedi » (stupa) du temple et à l’intérieur, le fameux Bouddha d’Emeraude a fait son apparition. Après un périple conduisant à Lampang, Chiang Mai, Luang Prabang puis Vientiane au Laos, la statue est finalement parvenue à Bangkok. Elle a été logée dans le célèbre Wat Phra Kaew, devenant l’objet le plus vénéré du pays.
Ce beau temple Wat Phra Kaew est aussi une belle représentation-type de l’architecture traditionnelle Lanna, du nord de la Thaïlande, Il est notamment construit en tek, un des bois précieux des régions tropicales. N’hésitez pas à y faire un tour pour admirer ses belles structures.
Le centre culturel et religieux « Maison noire »

Le centre culturel et religieux « Maison noire »

Situé à quelques kilomètres du centre de Chiang Rai-ville et à côté de l’aéroport, la « Maison noire » est probablement l’endroit le plus fréquenté par les voyageurs après le Wat Rong Khun. Il ne s’agit pas d’un temple à proprement parler, même si un espace y est réservé à la méditation, mais d’un lieu comprenant aussi une quarantaine de maisons, un musée et un studio d’art. L’ensemble est de couleur noire et a été conçu par l’artiste Dr. Thawan Duchanee.
A l’intérieur des bâtiments, on a regroupé un bon nombre de peaux d’animaux ainsi que des cornes, des dents et des squelettes, réels ou reproduits. Cette exposition est censée refléter la vieillesse et la maladie dont le Bouddha a souffert au fil de ses voyages. Toutes ces pièces font de ce site un musée vraiment original par rapport aux autres de Chiang Rai ou du reste de la Thaïlande.
Doi Mae Salong et ses alentours

Doi Mae Salong et ses alentours

Il s’agit d’un grand village au sommet d’une montagne peuplée par des ethnies d’origine chinoise. Il n’a pas de charme particulier en soi, mais ses environs sont très pittoresques et photogéniques. Vous verrez le beau chedi dédié à la mère d’un roi, surplombant la commune, ainsi que des plantations de thé au milieu de collines luxuriantes et verdoyantes. Vous pourrez également croiser dans les marchés les femmes en costumes traditionnels, aux multiples couleurs.
Les marchés nocturnes de Chiang Rai

Les marchés nocturnes de Chiang Rai

La ville organise des lieux d’échanges de marchandise les weekends dans des rues piétonnes, la nuit tombée. L’ambiance y est sympathique et animée, et on y trouve beaucoup d’objets intéressants. Dans les échoppes, des souvenirs, des vêtements ou encore des instruments de musique. Ces marchés nocturnes offrent aussi l’occasion de gouter des mets traditionnels savoureux, souvent typiques de la région, à des prix abordables.
contact
Envie d'un voyage à la carte?
Réponse rapide & pertinente sous 48h
Devis gratuit sans aucune obligation

D'autres sites à découvrir

Devis sur mesureRenseignement