Peinture vietnamienne et tout ce que vous ne savez peut-être pas encore

Peinture vietnamienne et tout ce que vous ne savez peut-être pas encore

14/08/20201.066 views

Impressionnante et originale, la peinture Vietnam a joué un rôle important dans la culture nationale. Des formes de représentation traditionnelles folkloriques en compagnie des influences picturales d’Occident sont nés plusieurs différents courants d’art de peinture. Faites avec nous dans cet article une découverte des représentations picturales du Vietnam, des formes traditionnelles à l’art contemporain.

Généralités sur la peinture Vietnam

On peut considérer que la peinture du Vietnam se divise en deux genres différents, qui sont la peinture folklorique traditionnelle et la peinture vietnamienne moderne, y compris la peinture sur soie, l’aquarelle et tous les courants de peintures contemporaines. Tandis que la peinture vietnamienne folklorique a une très longue histoire, remontant au 12è siècle du temps de la dynastie des Ly au Nord du Vietnam, la peinture moderne a contrario, ne connaît son apogée qu’à partir de la fondation de l’Ecole des Beaux-Arts de l’Indochine au début du 20è siècle, combinant dans les dessins vietnamiens la modernité occidentale et la tradition populaire nationale.

La peinture folklorique traditionnelle a vu le jour en même temps que la naissance de la tradition du culte des ancêtres des Viets, elle sert principalement à décorer la maison, les autels des ancêtres et comprend par conséquent deux types de peintures : Peinture pour le culte et peinture pour le nouvel An. S’agissant de peintures populaires, et du fait qu’elles ne servent à des fins décoratives que pendant une courte période de l’année, les productions doivent avoir un prix bon marché, et doivent également pouvoir être produites rapidement en grande quantité.

peinture Dong Ho Nouvel a Tet
Pendre la peinture folklorique dans la maison à l'occasion du Nouvel An est une coutume traditionnelle des Vietnamiens

Les techniques utilisées par la peinture folklorique vietnamienne sont de ce fait simples : Les dessins sont imprimés par des gravures négatives en bois sculptés afin d’obtenir les contours et traits essentiels du dessin, puis l’artiste fait le reste en mettant des couleurs différentes. Ces dessins vietnamiens ont pour principe : ‘’plus vivant que ressemblant’’, ils sont donc très condensés, purs, et ne respectent aucune loi de la peinture moderne. L’ultime but est de produire un dessin symétrique, harmonieux et agréablement plaisant à la vue.

Les peintres célèbres du Vietnam

C’est sur cette base de la peinture vietnamienne folklorique que les peintres vietnamiens ont développé à l’aide des influences reçues de l’art international, asiatiques et occidentales entre autres, un amalgame de tradition et de modernité. Un grand nombre de peintres vietnamiens ont réussi à se faire connaitre dans le monde entier comme Nam Son, Mai Trung Thu, Nguyen Gia Tri, Nguyen Truong Lan, To Ngoc Van, Nguyen Phan Chanh, etc. Ils se sont vus couronnés de gloire grâce à leurs créations picturales qui ont habilement fusionné l’art de la peinture folklorique vietnamienne avec des techniques et matériaux plus modernes à savoir la soie, l’acrylique, la laque…

Thuong tra Mai Trung Thu
Peinture "Thuong tra" (déguster du thé) de l'artiste Mai Trung Thu, un peintre Vietnam très connu en France

A partir des peintures anciennes sur soie d’origine chinoise, japonaise et certaines peintures sur soie vietnamiennes datées du 15è siècle, Nguyen Phan Chanh, le plus connu des peintres sur soie, a su développer et faire prospérer cet art, en y apportant les nouveaux procédés d’impressions et les nouvelles techniques de peinture. Ho Van Hung, Nguyen Thanh Mai ont également mis en lumière des valeurs vietnamiennes dans les dessins réalisés en aquarelle, technique qui n’existe à la base qu’en noir et en blanc par encre de Chine. Bui Xuan Phai, quant à lui, a insufflé l’âme du Vietnam dans ses tableaux à l’huile du vieux quartier d’Hanoi, et tant d’autres peintres modernes ont placé des paysages de villages vietnamiens de la peinture folklorique dans les œuvres en laque, ou sur la céramique….

Ensemble, allons plus loin dans les détails de chaque mouvement de peinture afin d’en tirer une vision plus complète.

Peinture vietnamienne folklorique

La peinture vietnamienne folklorique est née pour répondre aux nécessités iconographiques et décoratives des habitants dans des conditions historiques étroitement liées à la vie quotidienne de la campagne du pays. Les sujets de la peinture folklorique vietnamienne étaient fort variés, des choses banales et habituelles telles que les animaux domestiques (canard, rat, chat…), les scènes de vie (mariage, cueillette des noix de coco…) à des divinités et des personnages symboliques sacrés (génie tigre, génies du foyer, les sœurs Trung…) véhiculant de jolies mais profondes leçons morales et d’humour satirique.

Peinture folklorique Dong Ho (Tranh Dong Ho)

peinture dong ho Mariage du rat
Peinture "Dam cuoi chuot" (Mariage de rat)

C'est une peinture originaire de la commune de Thuan Thanh, Bac Ninh au cœur du delta du fleuve rouge. Tranh Dong Ho est né au 17è siècle pour atteindre son apogée au 20è siècle avant d’être plus ou moins en déclin jusqu’à nos jours. L’unique technique de Tranh Dong Ho est l’utilisation des gravures négatives en bois sculptés sur le papier fait d’écorce de murier, rendu brillant par une couche de poudre de coquillage ajouté avant l’impression.

Une couleur de la peinture Dong Ho nécessite une gravure différente. Une peinture de 5 couleurs demandera donc 5 gravures et 5 impressions qui sont réalisées de telle sorte que les couleurs ne se superposent pas. Classé dans la liste des patrimoines immatériels du Vietnam, le Ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme est en train de soumettre des dossiers de candidature en vue de son inscription aux patrimoines immatériels de l’UNESCO.

>>> À la découverte du village de peinture Dong Ho ainsi que les villages d'artisanat aux alentours d'Hanoi 

Peinture Hang Trong et Kim hoang

peinture vietnamienne Ngu Ho
Peinture "Ngu Ho" (Cinq tigres) du courant de peinture Hang Trong

La peinture Hang Trong et la peinture de Kim Hoang sont les deux variantes de Tranh Dong Ho en optant pour une note plus foncée des couleurs, notamment le rouge et le jaune. Ces deux peintures vietnamiennes folkloriques traitent plus des dessins de culte, avec surtout des influences fortes du Taoïsme. Ces deux courants sont également imprimés par des gravures mais les dessins ont une finition en couleurs beaucoup plus élaborée en raison de leurs échanges dans des marchés au cœur de la capitale vietnamienne.

Peinture Sinh

peinture du village Sinh
Peinture du village Sinh

La peinture folklorique du village de Sinh se dit d’une peinture traditionnelle d’origine du village de Sinh à 10 km à  l’Est de l'ancienne capitale Hue. La seule chose qui la différencie des autres courants de peintures folkloriques du pays est son but d’utilisation : La peinture de Lang Sinh n’est uniquement et seulement imprimée que pour servir aux pratiques d’anciennes croyances des habitants du Centre du pays sous forme d’offrandes votives. Les dessins, bien que magnifiques, une fois servis seront brulés en vue de les envoyer dans l’au-delà, à en croire la tradition de ces croyances.

Créée il y a 450 ans, cette peinture, elle aussi, est imprimée à l’aide de gravures de bois sculpté avec de l’encre noir puis recolorée manuellement par les artistes. On répertorie dans la peinture de Lang Sinh une liste de 50 sujets environ, et ils se composent de trois types différents : La peinture des personnages sacrés, la peinture des objets (vêtements, argent et outils de toutes sortes) et la peinture des animaux dont les 12 animaux de l’horoscope vietnamien

Aquarelle Vietnam

En Asie, l’aquarelle Vietnam a été pratiquée depuis très tôt au Japon et en Chine puis apportée au Vietnam pendant la domination chinoise, mais sous forme de peintures dessinées en encre de Chine diluée sur papier blanc. L’aquarelle vietnam ne porte bien son nom réel que bien plus tard en réalité, une fois mise en contact avec les courants d’arts occidentaux. Cette technique est par la suite utilisée par beaucoup d’écoles d’arts au Vietnam pour des cours d’initiation à la peinture aux jeunes étudiants en la matière.

peinture vietnamienne Luu Cong Nhan
La campagne vietnamienne dans la peinture "Di cay" (Labourer) de l'artiste Luu Cong Nhan

Cet art pictural, qui est à la fois facile à première vue et difficile en réalité, ne semble pas inspirer beaucoup d’artistes, c’est probablement pour cette raison que l’aquarelle Vietnam ne connait pas autant d’échos que les autres arts de dessins. Les plus connus des peintres vietnam de l’aquarelle sont Ho Van Hung, Luu Cong Nhan, Hoang Phong, Nguyen Thanh Mai… Ces jeunes artistes plutôt modernes ont redéfini l’aquarelle vietnam, la tournant, espère-t-on, à une autre page des arts de gouache dans l’évolution artistique du monde entier.

Peinture sur soie Vietnam

La peinture sur soie fait immédiatement penser à des pays comme la Chine et le Japon, où l’industrie de la soie s’était distinguée dans le monde depuis déjà de nombreuses années. La peinture sur soie Vietnam, quant à elle, n’est pas pour autant moins originale, même si sur le plan international, ses heures de gloire ne sonnent qu’à partir des années 30 du 20è siècle, date à laquelle l’Ecole des Beaux-Arts de l’Indochine a été créée au Vietnam. Cette institution propose l’apprentissage des techniques classiques auxquelles s’ajoutent les techniques extrême-orientales de la peinture sur soie et de la laque.

Nguyen Phan Chanh, un peintre vietnamien précurseur de ce courant, est l’inventeur de la technique du lavage de la soie, permettant de créer des dégradés où plusieurs couches de couleurs se superposent. Le tissu s’expose par conséquent bien imprégné de couleurs sans qu’elles ne ressortent vraiment en surface, donnant ainsi un effet plus original et atypique à la peinture sur soie Vietnam.

peinture sur soie vietnam
Peinture sur soie "Choi o an quan" (un jeu folklorique du Vietnam) de l'artiste Nguyen Phan Chanh

Tout comme d’autres arts plastiques, la peinture sur soie Vietnam évolue, tant au niveau des représentations de formes qu’aux matériaux utilisés, certains peintres Vietnam modernes tentent de nouvelles expériences en collant des feuilles d’or sur la soie. Nul doute que la peinture sur soie vietnam saura demeurer et continuer son évolution sur sa base, qui plus est solide comme il se doit !

Laque vietnam

La pratique des arts de la laque remonte aux premiers siècles de l’ère chrétienne. La preuve en est que des fouilles archéologiques des années 60 ont dévoilé des objets en bois et en cuirs laqués ainsi que des outils de travail de la laque. La laque vietnamienne (son mai en vietnamien) est préparée à partir de la sève végétale du laquier, un arbre qui pousse en abondance dans une province au nord d’Hanoi.

laque vietnam
Peinture "Thieu nu trong vuon" (Les femmes dans le jardin) de l'artiste Nguyen Gia Tri, exposée dans le musée des Beaux-Arts de Hanoi

La résine obtenue par incision est d’abord transparente, puis devient noire ou brune d’aile de cancrelat une fois traitée. On couvre des supports de bois en plusieurs couches par un long processus composé de plus de 20 étapes (ponçage, grattage, palissage, incrustation…). Un travail qui, comme signifie son nom en vietnamien (son mai : peintre, couvrir puis poncer, gratter), ne peut être plus méticuleux, soigneux, minutieux et exige de ce fait beaucoup de patience de la part des artistes.

Marquant sa présence très tôt au Vietnam, la laque Vietnam ne prend cependant son plein essor qu’aux 18 et 19è siècles avec surtout l’assimilation et l’adoption des nouvelles techniques, l’amélioration de la résistance des objets à l’humidité et les nouveaux supports tels la céramique, la terre cuite, pierre, rotin et bambou… Elle s’est réellement modernisée suite à l’installation de l’Ecole des Beaux-Arts de l’Indochine et devient un art véritable dont les produits, à savoir les tableaux laque Vietnam ou les tableaux en bois laqués Vietnam, se trouvent facilement sur tous les marchés du pays.

laque vietnamienne
Les coquilles d'oeuf furent utilisées pour la décoration dans le tableau laque vietnam "Thieu nu trong vuon" 

Avec d’autres objets d’art connus du Vietnam comme la soie, la vannerie, la broderie, etc, les tableaux bois laqués Vietnam ou les tableaux laque Vietnam en particulier et des produits laqués en général font partie des objets les plus prisés et ramenés par les voyageurs au départ du pays.

Peinture vietnamienne contemporaine

Dans le grand tourbillon des échanges et la mutation des arts plastiques du monde à l’heure actuelle, les peintres vietnamiens et la peinture vietnamienne contemporaine n’échappent pas à la règle commune. La peinture contemporaine vietnam partage largement le courant des arts du monde et en est une partie inséparable.

Après le Doi Moi (ou le Renouveau), les peintres vietnamiens, très fortement influencés par le réalisme socialiste soviétique et des arts populaires nationaux, intègrent dans leurs œuvres des éléments qui entendent traduire l’âme vietnamienne. Jusqu’à nos jours, certains peintres vietnamiens, avec leurs œuvres créées dans le contexte de la levée de la censure et la confrontation avec l’art international, se lancent davantage dans les thèmes plus libres sur fond de revendication de liberté individuelle pour certains, et continuent leur tendance abstraite et matérialiste pour d’autres. Nous pouvons citer des peintres contemporains renommés comme Nguyen Trung Tin, Bui Xuan Phai (maitre hanoïens très réputé pour ses tableaux des rues d’Hanoi) et plus récemment Nguyen Van Cuong et Truong Tan.

peinture Bui Xuan Phai
Les vieux quartiers d'Hanoi dans la peinture à l'huile "Pho" de l'artiste Bui Xuan Phai

Tout au long de son histoire, la peinture Vietnam a conservé et cultivé ses particularités tout en prenant des nouvelles techniques occidentales afin d’améliorer la vision anatomique et scientifique de l’espace ainsi que des formes de représentation d’une part, la peinture Vietnam est toutefois consciente de son origine et en est totalement fière d’autre part. Ce qui ressort de l’art pictural vietnamien est l’amalgame et la fusion des techniques traditionnelles folkloriques et les savoirs et les techniques de l’Occident. Elle se forge malgré tout et en fin de compte une identité culturelle unique et originale.

>>> À lire également : Guide complet de la culture vietnamienne

Les articles susceptibles de vous intéresser :
Banh xeo : Les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Banh xeo : Les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Le « banh xeo » n’est pas le mets le plus connu, quand on pense à la gastronomie du pays sud-est asiatique et à son raffinement. Il est un des plus connus de sa cuisine de rue, qui n’est pas particulièrement sophistiquée ou perçue comme préparée délicatement. Mais autour de ce plat en apparence simple, gravite un univers complexe car il connaît de nombreuses variations à travers le Vietnam. Il s’agit d’une spécialité gourmande assez complète et facile à élaborer, en la personnalisant selon vos envies.

15/01/20214.256 views
Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

La cuisine est un des plus importants transmetteurs de culture, reflétant les traditions d’un pays. Le « banh mi » est un plat vietnamien qui l’illustre bien, faisant honneur à sa gastronomie.

07/01/20214.195 views
L’histoire et la véritable recette des nems vietnamiens

L’histoire et la véritable recette des nems vietnamiens

Voyager, c’est aussi explorer les traditions et s’ouvrir à de nouvelles cultures. Goûter à la cuisine locale fait donc partie intégrante de l’aventure ! Il est temps d’apprendre à apprécier la gastronomie vietnamienne. On parie que vous avez déjà entendu parler des nems vietnamiens, l’un des plats emblématiques qui représente la tradition, la finesse, la quintessence de la cuisine locale

17/12/20204.171 views
Cyclo-pousse : l’histoire d’un mode de transport emblématique au Vietnam

Cyclo-pousse : l’histoire d’un mode de transport emblématique au Vietnam

Repérable par son allure unique, roulant lentement et discrètement dans les ruelles d’Hanoi, le cyclo-pousse fait partie intégrante du paysage et étonne toujours les voyageurs lorsqu’ils visitent la capitale. Il est, avec le chapeau conique et la tenue vietnamienne traditionnelle Ao dai, un symbole emblématique du Vietnam. Il a traversé de nombreuses épopées de l’histoire contemporaine vietnamienne avant de devenir le symbole actuel : l’époque coloniale, la guerre du Vietnam et le développement économique d’après-guerre du pays

08/12/20204.128 views
Top 9 des meilleurs spectacles et cirque du Vietnam à ne pas rater

Top 9 des meilleurs spectacles et cirque du Vietnam à ne pas rater

Si vous souhaitez avoir un aperçu des traditions du pays du dragon, les spectacles et cirque du Vietnam sont souvent une excellente façon de vous imprégner de la culture du pays. Découvrez vite la suite pour découvrir les 9 meilleurs événements culturels et artistiques à absolument voir lors d’un voyage au Vietnam.

19/11/20204.114 views
Thu phap : Introduction à l’art de la calligraphie vietnamienne

Thu phap : Introduction à l’art de la calligraphie vietnamienne

La calligraphie Vietnam, appelée « Thu phap » en vietnamien, est une forme d’expression artistique populaire dans la culture vietnamienne.

26/10/20204.084 views
Mam tom ou pâte de crevette, le fleuron de la cuisine vietnamienne

Mam tom ou pâte de crevette, le fleuron de la cuisine vietnamienne

Parmi plus de 100 types de sauces vietnamiennes, Mam tom est la sauce préférée des locaux. Lisez cet article pour en savoir plus sur cette sauce magique !

13/10/20204.077 views
Tet Trung thu : Tout savoir sur la fête de la lune au Vietnam !

Tet Trung thu : Tout savoir sur la fête de la lune au Vietnam !

Tet Trung thu a lieu tous les ans le 15 ème jour du 8 ème mois du calendrier lunaire, en septembre ou octobre. Elle se célèbre toujours durant une nuit de pleine lune, ce qui lui vaut le surnom de Fête de la lune ou du Festival de la lune de récoltes.

22/09/20204.051 views
Bun bo Hue, histoire et recette de l’une des meilleures soupes de nouilles du monde

Bun bo Hue, histoire et recette de l’une des meilleures soupes de nouilles du monde

Connu comme l’une des meilleures soupes de nouilles du monde, Bun bo Hue est un plat signature de Hué. Découvrez cette quintessence culinaire de la ville impériale dans notre article!

14/09/20204.047 views
Les secrets du non la, le chapeau conique traditionnel du Vietnam

Les secrets du non la, le chapeau conique traditionnel du Vietnam

Découvrez tous les secrets de non la ou chapeau conique, véritable emblème du pays, accessoire indispensable des paysans vietnamiens pour se protéger du soleil et de la pluie pendant les travaux dans les rizières.

03/09/20204.044 views
Nous contacter Devis sur mesure
gop top