Ayutthaya - ancienne cité royale

Ayutthaya - ancienne cité royale

Bon à savoir

Histoire : Ayutthaya est une ville historique qui, en succédant à Sukhothai, est devenue la deuxième capitale de la Thaïlande pendant 400 ans. On estime qu’elle comptait un million d’habitant et plus de 1500 temples en ces temps prospères du Royaume de Siam. Son économie était très développée grâce aux échanges commerciaux entre la Chine, l’Inde, la Malaisie et quelques pays européens. Après l’invasion des Birmans, en 1767, elle fut détruite et on installa la nouvelle capitale à Bangkok, plus en aval du fleuve Chao Phraya. Conservant de précieux vestiges, Ayutthaya fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991.

Comment se rendre à Ayutthaya ? : Les voyageurs peuvent facilement accéder depuis Bangkok en voiture privée, en bus collectif, en train, et même par voie fluviale. Si vous partez pour Ayutthaya dans la journée, nous vous suggérons d’y aller en voiture et de prendre un autre moyen de transport. La descente en bateau le long du fleuve Chao Phraya permet de faire un voyage des plus agréables, en effet, en profitant d’une superbe vue sur le joli palais Pang Pa In notamment.

Lorsque la capitale Ayutthaya a connu sa période faste, elle s’est ouverte beaucoup aux étrangers. Les premiers échanges commerciaux avec les pays occidentaux se sont alors multipliés, notamment avec le Portugal.

Que faire & que voir à Ayutthaya

Le marché de nuit dAyutthaya

Le marché de nuit d'Ayutthaya

Le marché de nuit est également très remuant, dans un très joli décor. Il est organisé tous les vendredis, samedi et dimanche soir au cœur d'Ayutthaya, près de ses temples historiques.
Wat Phra Si Sanphet

Wat Phra Si Sanphet

A l’intérieur de ce temple, vous verrez une gigantesque statue de Bouddha de 16 mètres de hauteur, recouverte de 250 kilos de feuilles d’or. Cela témoigne de la puissance du Royaume de Siam, dont le Wat Phra Si Sanphet était un des plus prestigieux sites religieux. On y voit aussi trois majestueux chedis en brique dans lesquels sont conservées les cendres de trois rois d’Ayutthaya. Ces constructions ont partiellement été détruites lors de l’invasion birmane de 1767, puis restaurées. Elles ont également été entourées d’autres chedis plus petits, ainsi que de statues et de murs d’enceinte.
Wat Phanan Choeng

Wat Phanan Choeng

Ce temple excentré au sud-est de la ville est très fréquenté par les fidèles car il abrite un Bouddha assis et doré, probablement le plus réputé d'Ayutthaya. Il est colossal avec ses 19 mètres de haut, en effet, cerné par 84000 bouddhas en miniature au long des murs. Si vous êtes chanceux, vous avez l’occasion d’assister à la cérémonie où les moines changent le drap orangé qu’ils apposent en haut du Bouddha pour le vêtir. Un moment très mystique !
Wat Yai Chai Mongkhon

Wat Yai Chai Mongkhon

Il est probablement le plus beau temple d’Ayutthaya, la fierté des Siamois depuis le XIIIè siècle. Ses deux grands Bouddhas, assis et souriant, ont été taillés en pierre de chaque côté du chedi principal. On trouve un autre, couché un peu plus loin sur 7 mètres de long, et autour du chedi, une pagode imposante avec vue panoramique sur le jardin. Le Wat Yai Chai Mongkhon est un temple très prisé par les voyageurs ainsi qu’un lieu de recueillement important pour les fidèles.
Wat Lokayasutharam

Wat Lokayasutharam

Situé dans le quartier de Pratoochai derrière l’ancien Palais, le Wat Lokayasutharam n’est pas un temple à proprement parler, mais une très grande statue du Bouddha couché au sol. Elle est impressionnante avec ses 37m de long et ses 8m de haut, construite en brique et ciment. La tête du Bouddha repose sur une fleur de lotus, ce qui donne à l’ensemble une sensation de calme très agréable.
Wat Chai Watthanaram

Wat Chai Watthanaram

Construit par le roi Prasat Thong en l’honneur de sa mère, ce temple s’étend sur une immense surface et offre une très belle vue sur le fleuve poétique Chao Phraya. Son architecture khmère, disposée en quinconce, est proche de celles des temples d’Angkor Wat. Le site est très bien entretenu, ce qui permet d’y admirer notamment son prang central de 35m, avec ses huit chedis.
Pour y visiter le Wat Chai Watthanaram, les voyageurs doivent sortir du parc historique et passer par le fleuve. A cause de son emplacement à la périphérie de la ville, il est assez déserté. Du coup, on y déambule tranquillement et profite du magnifique paysage entre arbres et rivières. Le lieu est vraiment photogénique, en particulier au moment du lever et du coucher du soleil.
Wat Phra Ram

Wat Phra Ram

Selon les écrits, ce temple a été construit en 1369 par le roi Ramesuan, sur le lieu de crémation de son père, le roi U Thong, créateur de l’ancienne capitale Ayutthaya. L’architecture khmère y est fortement représentée avec un gigantesque prang entouré de plusieurs étages de Garudas. Les voyageurs peuvent monter pour avoir une belle vue panoramique sur les environs. C’est un des temples les mieux conservés, parmi ceux en ruine de la ville.
Wat Racha Burana

Wat Racha Burana

Ce temple construit au XVè siècle illustre au mieux l’époque et l’influence de la culture khmère pour le Royaume d’Ayutthaya, en abritant le plus grand chedi d’Ayutthaya. Sa construction a été destinée à célébrer les deux fils du roi Sam Phraya, morts lors d’un combat à dos d’éléphants pour conquérir le trône après la disparition de leur père. C’est finalement un troisième frère qui lui a succédé.
Le Wat Mahatthat

Le Wat Mahatthat

Il a été édifié au XVIè siècle par le roi Borommaracha Ier (en 1374), puis amplifié par le roi Songtham trois siècles plus tard. Ce temple est le plus ancien et probablement le plus beau de l’ancienne capitale. La plupart des statues de Bouddhas qui y sont présentes ont été décapitées durant l’invasion birmane, au XVIIè siècle ; tout comme l’ensemble des constructions qui ont été détruites ou sont tombées en ruine. Mais on peut y apprécier de nombreux vestiges et traces d’un passé monarchique. Vous pourrez y trouver en particulier une fameuse tête de Bouddha, prisonnière dans les racines d’un arbre. Il s’agit du symbole du parc, devenu l’effigie la plus photographiée. Ce temple occupe une place prédominante pour les Thaïlandais sur le plan religieux, notamment pour son « chedi » (ou stupa) et son « prang » ( tour centrale), qui ne laissent pas indifférent.
contact
Envie d'un voyage à la carte?
Réponse rapide & pertinente sous 48h
Devis gratuit sans aucune obligation

D'autres sites à découvrir

Devis sur mesureRenseignement