Vietnam Decouverte

Immersion authentique et sans stress dans la capital du Vietnam – Hanoi

À travers un circuit sur mesure et au bon rythme, on a vécu un voyage absolument magnifique au milieu des ruelles et des pagodes de la capital millénaire, Hanoi. Mais alors, que faire à Hanoi et que voir surtout tout au long de votre promenade et des activités spécialement pensées pour nous, mais aussi et peut-être pour vous ?

Afin de réaliser votre séjour de rêve, il est bon de commencer par les classiques comme le lac Hoan Kiem, le Vieux Quartier et le Temple de la Littérature, sans pour autant se limiter à ces incontournables ! Alors, restez avec nous jusqu’au bout et suivez le lien. Et en exclusivité, à la fin de votre lecture, on vous donnera les meilleurs conseils pour savoir quand partir à Hanoi.

Que faire à Hanoi ? Les incontournables activités à faire dans la capitale du Vietnam

A chaque voyage au Vietnam, et plus particulièrement à Hanoi, la capitale du Vietnam, mais aussi du nord du pays, est un point de passage inévitable et intéressant pour bien des raisons. Elle est culturellement riche en histoires et en traditions, mais aussi humainement diversifiée en sourire et en gastronomie.

On ne saurait dénombrer les témoignages des gens venus visiter cette métropole pleine de vie et grouillante d’activités comme les visites en pousse-pousse, la nourriture exceptionnelle et les spectacles exotiques. Voici donc une sélection pour répondre à la question “que faire à Hanoi” mais qui reste bien sûr personnelle et non-exhaustive.

1. Le lac Hoan Kiem

Il faut, pour bien faire les choses, commencer par la place Ly Thai To. C’est dans cette place que vous pourrez rencontrer en concentré, tout ce que l’on peut trouver dans et autour de ce lac: les promeneurs venus en famille ou en couple, les séances en pleine air de gymnastique quotidienne pour tout âge, rythmique ou tai chi, les terrasse de café et la majesté de ce lieu sous l’œil bienveillant du roi Ly Thai To, fondateur émérite de la dynastie qui porte son nom, mais aussi des légendes et des histoires qui font le charme de cette ancienne cité impériale.

que faire à Hanoi

En face de cette place se trouve donc le majestueux lac Hoan Kiem, que les habitants appellent parfois Ho Guom. On s’y perd rapidement avec les noms des lacs qui sont si nombreuses dans la capital du Vietnam qui évoquent chacun un nom et donc une légende.

  • Au milieu de ce lac se trouve l’îlot de la Tortue (Dao Rua) d’où est bâtie la légende du roi Ly Thai To et de l’Épée Restituée, symbolisée par la tour de la Tortue (Thap Rua). C’est en effet à partir de ce lac que le roi part pour aller repousser l’envahisseur chinois de la dynastie des Ming, grâce à une épée conquérante confiée par la Tortue déesse du génie, et qui lui sera restituée par Ly Thai To à la fin de sa campagne.
  • C’est en hommage au génie de la Tortue que l’on fît construire aussi sur l’autre îlot du lac, le temple de la Montagne de Jade (Ngoc Son) qui montre l’harmonie entre le confucianisme, le bouddhisme et le taoïsme.
  • Pour accéder à ce temple, il faut passer par l’encrier (Dai Nghien) et la tour de stylo (Thap But) avant d’enjamber le pont rouge ou pont du Soleil Levant (The Huc). C’est un moment solennel, traversé de savoir et de génie, pour accéder à l’îlot de Jade (Dao Ngoc).

Mais c’est en début de soirée, les fins de semaine, que ce lac donne toute sa magie. En effet, une fois devenu place piétonne, le lac Hoan Kiem se colore de monde pour donner une nouvelle dimension à la question que faire à Hanoi, une fois la nuit tombée.

2. Balade dans le Vieux Quartier

Mais alors que faire à Hanoi si on va au-delà du lac ? Il faut absolument visiter les 36 rues et corporations, communément appelées le Vieux Quartier ou Pho Co pour les Vietnamiens. On a commencé la balade en cyclo-pousse (mais on aurait pu très bien opter pour la marche à pied ou pour la voiture électrique, tout aussi économique) par la rue Hang Dao (soie) puis par la rue Hang Duong (sucre), après être passé par les rues Hang Ngang, Hang Bac et Hang Buom.

que faire à Hanoi

Pourquoi tant de Hang ? Serait-ce la traduction vietnamienne de ‘rue’ en français ? Que nenni. Hang veut dire ‘produit’ ou ’boutique’ en vietnamien. Et c’est typiquement ce qui fait le charme du Vieux Quartier. Il reflète de façon splendide l’idée des Vietnamiens de ce qu’est une ville. Une architecture urbaine dédiée à la tradition rurale et commerciale de la capitale Thăng Long (ancien nom de Hanoi).

Toutes les rues étaient divisées en corporation qui regroupait les métiers et les marchands fournissant le même produit, qui donna leur nom suivant ces produits, pour faciliter l’organisation. Une vraie vie qui datent du moyen-âge et qui perdure et se marie très bien avec les enseignes lumineuses et les motos de notre époque moderne.

>>> Vous pourriez aimer aussi “Comment voyager Hanoi pendant 3 jours ?”

3. Gastronomie locale et massage traditionnel pour se ressourcer

Durant ce court séjour dans la capitale du Vietnam, on a eu la chance de goûter aux plats traditionnels des échoppes de rue les plus populaires de Hanoi. Cela a été à la fois un bon rafraîchissement et une délicieuse découverte. On a donc goûté au nem, au bun cha Obama et au fameux pho (prononcé feu-eeuh).

  • Le nem ou nem rán en vietnamien, est un classique de la gastronomie vietnamienne… mais aussi chinoise ! Eh oui, ce mets tire son origine de la Chine médiévale qui au fil des siècles, a transformé une assiette en galette de riz, faisant du Chun Bing (crêpe du printemps) le Chun Juan (rouleaux de printemps) des chinois venus du Chaozhou (Chine), qui ont importé ce plat traditionnel dans toute l’Asie du sud-est. Les Vietnamiens ont inventé une nouvelle façon de le déguster, l’appelant ainsi nem, des rouleaux de printemps enroulés par des feuilles de salade.

que faire à Hanoi

  • Le bun cha Obama tire son nom d’un plat plus classique à base de boulettes de viande grillées, de vermicelles et de salades, accompagnées d’une excellente sauce salée et sucrée. On adore ! L’histoire veut que le jour où le président américain Barack Obama a goûté pour la première fois le bun cha, durant sa visite exceptionnelle au Vietnam, on a rebaptisé ce plat le bun cha Obama pour marquer l’Histoire entre les deux anciens ennemis et pour tourner une page douloureuse.

que faire a hanoi

  • Le pho ou phở en vietnamien, est une soupe de nouille originaire de la province de Nam Dinh, mondialement connue mais qui est devenue une sorte de petit-déjeuner pour les Vietnamiens. Son secret réside dans son bouillon, extrêmement brûlante, pour en dégager la saveur des os de bœuf et d’anis étoilés dont le mélange est tenu énigmatique pour les amateurs de bonne soupe. Il se différencie aussi des autres soupes par la forme de ses nouilles qui sont, non pas ronde, mais rectangulaire et très longues. Le pho est toujours servi bouillant.

Après avoir revitalisé l’intérieur, il faut s’attaquer à l’extérieur du corps, par une séance de massage des pieds dans un institut local. Il est bon de garder la forme pour continuer la visite car Hanoi a encore bien des choses à nous montrer.

    >>> À lire également “Hanoi cuisine : le guide de la meilleure cuisine de rue”

Que voir à Hanoi ? Les grands classiques à visiter pour découvrir ou revoir l’histoire et les légendes

On continue ainsi la découverte de la capitale du Vietnam. Mais alors, que voir à Hanoi ? Il est possible de se déplacer en cyclo-pousse mais l’agence Vietnam Découverte nous a chaleureusement conseillé de le faire en limousine privée climatisée avec tout le confort nécessaire. Il est vrai qu’il faisait très chaud et le chaos de la circulation est plus rassurant à l’intérieur d’un véhicule. En parlant de météo, gardez bien votre enthousiasme car une surprise vous attend à la fin de ce périple.

1. Le théâtre où a lieu le spectacle des marionnettes sur l’eau

Après avoir visité le lac Hoan Kiem et le Vieux Quartier, on fait escale au théâtre de marionnettes sur l’eau (mua roi nuoc) qui existe depuis 1969. On y découvre un spectacle original et somptueux qui est né il y a plus de 1000 ans, sous la dynastie de Ly Thai To, plusieurs années après sa mort, et qui retrace ou relate la vie des paysans vietnamiens. C’est magnifique et les marionnettistes travaillent les pieds dans l’eau, en compagnie d’un petit orchestre pour illustrer en musique une histoire champêtre et authentique.

2. Visite du Marché de Dong Xuan

Une fois sorti du spectacle, à la nuit tombée, on remonte la rue qui relie le lac au marché de Dong Xuan. C’est une balade qui se fait à pied mais c’est très animé et très fascinant. Fermée à la circulation, on déambule au milieu des stands de spécialités à grignoter et de magasins de bric-à-brac. On arrive tout doucement au marché en question, qui a été construit en 1889, lors de la colonisation française.

Et que faire à Hanoi qui soit le plus excitant quand on est ici ? La négoce, bien sûr ! C’est vraiment ici qu’on se fait ses armes sur la négociation et les Vietnamiens qui y travaillent sont très aguerris. Mais le jeu en vaut la chandelle et c’est lors de ces moments que l’on voit le meilleur sourire de la capitale du Vietnam.

3. Les héritages de la présence française à Hanoi

Non loin du marché de Dong Xuan se trouve l’ancien pont Paul Doumer rebaptisé pont Long Bien, véritable monument historique et qui est, au même titre que la tour Eiffel, une image emblématique de la capitale du Vietnam. Ce pont surplombe le fleuve Rouge qui a donné le nom Hanoi, la ville au-delà du fleuve, en vietnamien.

Quoi de plus naturel alors que d’évoquer les concessions architecturales françaises à la fin de la colonisation qu’on a pas pu visité. On peut y retrouver par exemple l’excellent opéra de Hanoi (nha hat lon) qui a été construit à l’image de l’opéra Garnier de Paris. Ou encore le Sofitel Legend Métropole, un somptueux hôtel construit en 1901 qui abrita en 2019, le sommet États-unis-Corée du Nord entre Donald Trump et Kim-Jong-Un.

Au milieu de ces édifices coloniaux, on trouve l’architecture typiquement vietnamienne des maisons en tube (nha ong) dont Vietnam Découverte nous en a montré un exemple dans la rue Ma May. Elles suivent un agencement des meubles, des fenêtres et des portes pour faire passer le courant d’air et la lumière en fonction de la géomancie (feng shui) du résident.

4. Le Temple de la Littérature

Il faut attendre un second jour pour explorer encore plus loin pour savoir que voir à Hanoi. Et on va directement au Temple de Littérature. C’est un complexe architectural grandiose dont l’une des parties les plus anciennes date de 1070, sous la dynastie des Ly. Elle fût dédiée à Confucius: c’est le Van Mieu. La seconde partie, historiquement parlant, est le Quoc Tu Giam, la première université du Vietnam édifiée en 1076.

D’autres places et d’autres bâtiments ont par la suite, été construits, dont le puits Thien Quang (Clarté Céleste) où se trouvent les fameuses tortues de pierre qui portent les 82 stèles des Docteurs issues de cette université entre 1484 et 1780. Complètement dédié à l’enseignement et le savoir, on y a croisé des étudiants et étudiantes surtout, venus y prendre des photos pour immortaliser leurs souvenirs d’étudiants au milieu d’un décor magistral. Eux qui savent que faire à Hanoi, ils nous ont donné les meilleurs souvenirs de la journée.

5. Le Quartier de Ba Dinh, centre politique historique de la capitale du Vietnam

Ho Chi Minh est le fondateur de la République démocratique du Viêt Nam et un héro national que les Vietnamiens respectent immensément. Tout le quartier de Ba Dinh lui est dédié. On y trouve son Mausolée fait en granite gris et où repose sa sépulture à l’abri dans un sarcophage de verre rendu publique pour les pèlerinages et les visites touristiques.

Non loin de là, on peut y voir le Palais présidentiel mais l’ancien président Ho Chi Minh avait préféré passer le reste de sa vie dans sa Maison sur pilotis (Nhà sàn Bác Hồ) pour assurer ses fonctions de chef d’État. Un Musée (Bảo tàng Hồ Chí Minh) retrace la vie de cet homme qui a changé le cours de l’histoire. On termina la visite par la Pagode au Pilier Unique construite à l’époque de la dynastie des Ly.

6. Le Musée d’ethnographie

Itinéraire Vietnam Cambodge 15 jours

Il est un lieu incontournable à visiter si on veut aller au-delà de la capitale du Vietnam: c’est le musée d’ethnographie de Hanoi. C’est ici où l’on découvre et où se trouvent les meilleures informations et documentations sur les 54 ethnies dont l’ethnie majoritaire, les Kinh ou Viet, vivent dans ce pays en forme de S.

On y voit entre autres de magnifique reproduction de maison ou d’outils des ethnies minoritaires. Cela a été très utile pour mieux comprendre les traditions et les coutumes de la prochaine étape: Sapa. Mais c’est pour une autre page à écrire car Sapa ne se découvre pas à n’importe quel moment de l’année. Et c’est une une bonne transition pour parler de la météo au-dessus de la capitale du Vietnam.

Quand partir à Hanoi ? La meilleure période de l’année pour un séjour inoubliable

En bonus comme promis, la meilleure période pour visiter cette métropole effervescente qui est le coeur politique et culturel depuis l’an 1010.

Si l’on part durant les grandes vacances de juillet et août, on risque de se retrouver sous la mousson et une chaleur humide de 35-37°C de moyenne entrecoupée de pluie brève et intense. Alors, si vous aimez l’été chaud (qui va de fin mai à septembre), c’est pour vous la bonne période. Mais que faire à Hanoi entre deux gouttes de pluie ? Déguster un bon café sur les terrasses avec un bon banh mi, un sandwich fait de baguette de pain, un vrai délice !

Par contre, si la chaleur ou la mousson ne vous tentent pas, il faut alors opter pour l’automne de octobre et novembre. La température est douce et l’ensoleillement accompagne ces deux mois vers l’hiver froid qui tourne autour des 10-20°C. L’hiver dure de décembre à mi-mars. Il faut se couvrir. De fin mars à mi-mai, c’est le printemps avec des températures qui remontent à 20-27°C avec ciel dégagé et un soleil généreux. Pour visiter la capitale du Vietnam, remontez la page pour savoir que faire à Hanoi durant le printemps.

  >>> Vous pourriez aimer aussi “Quand partir à Hanoi?”

Avez-vous envie de meilleures expérience de Hanoi? N'hésitez pas à nous contacter maintenant

À voir aussi