Le « top 5 » des surprises sur la bière vietnamienne

Le « top 5 » des surprises sur la bière vietnamienne

Tabouret en plastique et grand verre de « bia hoi » font partie intégrante de la culture de rue au Vietnam. Cette bière fraîche et pas chère y est partout la boisson préférée, depuis pas si longtemps, d’ailleurs. Avant de vous décapsuler une bonne mousse pour la savourer, on vous dévoile les secrets de la bière vietnamienne !

1. Bia hoi, la boisson emblématique du Nord

Les colons français ont introduit la bière au Vietnam à la fin du XIXe siècle, comme avec la baguette pour préparer le fameux « banh mi ». Alfred Hommel a créé la première brasserie à Hanoi en 1890 pour étancher la soif des soldats et fonctionnaires de la IIIe République. Il s’agissait alors d’une boisson relativement chère, réservée aux expatriés. Les autochtones hésitaient aussi à la consommer car elle symbolisait la colonisation, et puis ils appréciaient principalement leur alcool de riz.

Mais le marché local offrait des opportunités pour la bière. En 1954, lorsque le pays a gagné son indépendance, le nouveau gouvernement a repris la brasserie Hommel et l'a rebaptisée Habeco (de l’anglais « Hanoi Beverage Company »). La première véritable bia hoi date de 1960, année qui marque le début de son épopée. Cette bière pression se caractérise par sa faible teneur en alcool (de 2 à 4%) ainsi que sa saveur riche et aromatique. Sans pasteurisation ni ajout de conservateurs, elle est consommée rapidement et devient vraiment abordable. Un verre se paye entre 7000 à 10000 dongs de l’époque (environ 40-50 cents d’euros), seulement, mais l’alcool de riz reste plus apprécié localement.

la bierre vietnam
Les Hanoiens buvaient de la bière sur les troittoirs dans les années 70 - Photo: Internet

L’État interdit ou limite la production de ce dernier, cependant, dans les années 1960-70, car il y a pénurie de la céréale nationale dans le contexte de la Guerre du Vietnam. Les habitants étant des amateurs d'alcool, ils se portent davantage sur la bia hoi nouvellement introduite. Du coup, elle devient un pan essentiel de la culture culinaire de Hanoi puis du reste du pays.

>>> À la découverte de la cuisine de rue de Hanoi !

2. Chaque région a sa bière iconique

Tandis que dans la capitale vietnamienne on se jette sur la bia hoi, Ho Chi Minh-Ville connait un véritable engouement pour les célèbres « Bia Saigon » ou « Bia 333 ». L’expansion de la bière au sud du Vietnam est assez similaire à celle du nord, car un autre Français, Victor Larue, a ouvert une petite brasserie à Saigon dès 1875. Après la fin de la guerre du Vietnam, le pays s'étant réunifié, son entreprise est transformée en Compagnie de la bière et de l'alcool du Sud. Elle est désormais connue sous le nom Sabeco, le pendant méridional de Habeco. Quant à la région centrale, on y consomme surtout la bière Huda, associée à la ville impériale de Hué.

la bierre vietnam 4
Les marques de bière les plus populaires au Vietnam

3. Le récipient distinctif de la bia hoi

Le whisky est servi dans des gobelets spécifiques, le champagne dans une flûte, et la bière vietnamienne se dégusté dans des verres spéciaux, de couleur verte. Ce détail n’est pas anodin, car la raison est fascinante. Pendant la guerre contre les Américains, lorsque la bia hoi commencent à gagner en popularité, les matériaux sont rares. Les Vietnamiens font alors preuve de beaucoup de créativité en recyclant des débris de verre !

Quelques usines du nord s’y attèlent après avoir collectés ces derniers dans les zones sous contrôle de l’armée nationale. D’abord, les morceaux d’anciennes bouteilles subissent un processus de chauffage pendant environ six heures. Ensuite, la pâte obtenue est façonnée en forme de récipient, qui est mêlé a de la cendre. On les fabrique à la main presque tous, encore aujourd'hui.

la biere vietnam 5
Les marques de bière les plus populaires au Vietnam

Les Vietnamiens boivent généralement leur bière dans un verre plein de glaçons. Les serveurs la diluent dans cet « iceberg », dès que le précédant a fondu. Avec la chaleur torride de certains mois, il faut garder la bia hoi bien froide ! Une autre coutume liée à la bière vietnamienne est le grignotage, car on l’accompagne d’arachides fraîches, de calamars grillés ou d’escargots, par exemple. La nourriture associée est généralement très épicée, par du piment notamment, ce qui donne encore plus soif ! Il faut essayer cette boisson « magique » avec la cuisine de rue, car c'est l'aliment de base de la culture vietnamienne.

4. La bière la moins chère du monde

Une bia hoi bien fraîche et délicieuse de 0,4l coûte seulement entre 10000 et 12000 dongs aujourd’hui (environs 40 cents), quand elle est prise dans des restaurants de rue. Cette boisson est ainsi devenue une caractéristique de ces derniers, au même titre dans la culture culinaire que le « bun cha » ou le « banh xeo ». Chaque jour, à partir de 16 heures environ, les habitants et les touristes se rassemblent dans certaines « rues de bière » pour y bavarder tout en la dégustant pour se rafraichir. Les « rues de bière » les plus connues et animées sont la rue de Ta Hien (Hanoi) et celle de Bui Vien à Ho Chi Minh Ville. 

la bierre vietnam7
Rue de Ta Hien, la "rue de bière" la plus animée de Hanoi

5. Apprenez à dire « Santé ! » en vietnamien

Dans le pays en forme de S, on ne dit pas « santé » (ou « cheers » en anglais) quand on s’apprête à boire en réunion. On lance plutôt un « mot, hai, ba, yo », qui signifie « un, deux, trois, yo », aussi fort que possible. Cela devient une sorte de compétition a qui criera le plus…Cela se pratique beaucoup, même si ce n’est pas systématique pour tous les verres. Vous avez une bonne blague à raconter ? Ou bien vous accueillez un étranger ? Alors «mot, hai, ba, yo » !

>>> Un petit lexique vietnamien pour communiquer avec des locaux 

la bierre vietnam 8
"Nhau" est une expression locale désignant "boire de la bière ensemble"

Les Vietnamiens sont devenus de grands buveurs de bière, alors préparez-vous à jouer aussi au « qui boira cul sec le plus vite ». Ayez l'oreille pour les mots « tram phan tram », à savoir un « 100% » courant avec l’alcool de riz totalement ingurgité ! Si vous ne voulez – ou ne pouvez pas - finir votre verre de bière, proposez le compromis « nam muoi phan tram ». Cela signifie « 50% », car vous ne le viderez qu’a moitié, sans avoir à vous excuser. Il n’y a pas de mal à se sentir près de sa limite, et de devoir refuser un autre « cul sec ». Le principe est que vous ayez fait tous les « efforts » possibles pour vous amuser avec vos amis vietnamiens, au bord de l’ébriété Et si vous ne pouvez plus boire, dites « say roi ! », un « trop bu » qui sera bien compris.

6. Conclusion

Une fois au Vietnam, familiarisé à la vie locale, le temps est venu d'explorer en profondeur certaines coutumes locales. La bière vietnamienne et ses lieux de consommation avec les habitants vous en offrira l’occasion, si vous voulez vraiment faire l'expérience d’une immersion culturelle.

>>> Envie d'une immersion culturelle au Vietnam ? Partez au Vietnam et commencez votre découverte !

Partager cet article sur:
Cet article vous est utile ? Laissez - nous vos commentaires ou questions !
Les articles susceptibles de vous intéresser
Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau est un grand trésor culinaire de Hoi An. Ces pâtes ont la réputation d’être uniques, fabriquées exclusivement à partir d’ingrédients que l’on ne trouve qu’à Hoi An et ses environs. Qu’en est-il, concrètement ? Découvrons la magie de ce mets quasiment mythique préparé nulle part ailleurs, aux origines et secrets fascinants.

25/06/20214.457 views
Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

La production de textiles est une activité artisanale caractéristique et marquante de toutes les communautés humaines. Depuis des millénaires et avec leurs spécificités à la fois esthétiques et culturelles.

15/06/20214.456 views
30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

Que savez-vous sur le 30 avril 1975? En savoir plus sur cet événement pour les Vietnamiens, et sur les lieux qui rappellent les temps historique de la guerre du Vietnam

08/05/20214.450 views
Le riz vietnamien, bien plus quun aliment

Le riz vietnamien, bien plus qu'un aliment

Bien plus qu’une simple denrée alimentaire, le riz vietnamien est un véritable symbole national, indissociable de la population et faisant partie intégrante de ses traditions culturelles. Les plats et boissons à base de ce grain jouent un rôle essentiel dans ses coutumes, notamment celles liées aux célébrations et à la spiritualité

12/04/20214.347 views
Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Au Vietnam, le « trà » ou thé vietnamien est plus qu'un simple breuvage pour démarrer la matinée en avalant une tasse. De la culture des théiers jusqu’à l’art de la dégustation, nous vous disons tout dans cet article !

12/04/20214.346 views
Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

La cuisine est un des plus importants transmetteurs de culture, reflétant les traditions d’un pays. Le « banh mi » est un plat vietnamien qui l’illustre bien, faisant honneur à sa gastronomie.

26/03/20214.263 views
Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Le « banh xeo » n’est pas le mets le plus connu, quand on pense à la gastronomie du pays sud-est asiatique et à son raffinement. Il est un des plus connus de sa cuisine de rue, qui n’est pas particulièrement sophistiquée ou perçue comme préparée délicatement. Mais autour de ce plat en apparence simple, gravite un univers complexe car il connaît de nombreuses variations à travers le Vietnam. Il s’agit d’une spécialité gourmande assez complète et facile à élaborer, en la personnalisant selon vos envies.

26/03/20214.262 views
La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

S’intéresser aux pratiques religieuses des Vietnamiens donne un aperçu formidable et fascinant de leurs traditions et croyances C’est quoi le culte, dans leurs coutumes ? Comment les rites les plus populaires de la planète sont pratiqués dans leur pays ? Nous vous proposons quelques clés de la religion Vietnam pour comprendre.

25/03/20214.261 views
Lalcool, un patrimoine culturel du Vietnam

L'alcool, un patrimoine culturel du Vietnam

Si vous êtes un amateur de découvertes culinaires, il faut visiter le pays en forme de S pour ses spiritueux.

25/03/20214.259 views
L’histoire et la véritable recette des nems vietnamiens

L’histoire et la véritable recette des nems vietnamiens

Voyager, c’est aussi explorer les traditions et s’ouvrir à de nouvelles cultures. Goûter à la cuisine locale fait donc partie intégrante de l’aventure ! Il est temps d’apprendre à apprécier la gastronomie vietnamienne. On parie que vous avez déjà entendu parler des nems vietnamiens, l’un des plats emblématiques qui représente la tradition, la finesse, la quintessence de la cuisine locale

17/12/20204.171 views
Devis sur mesureRenseignement