Mondulkiri, une destination pour les amoureux de la nature

Mondulkiri, une destination pour les amoureux de la nature

Bon à savoir

Le nom de la province : en langue khmère, ce nom signifie « la rencontre des collines ». Effectivement, dans cette contrée, il existe d’innombrables collines recouvertes des forêts primaires

Ethnies et langues : Mondulkiri, située dans une province montagneuse, enregistre la plus faible densité de population, avec environ 35.000 personnes sur une superficie de 14.288km². Dans cette région pluriethnique cohabitent plusieurs ethnies : Phnong, Khmers, Chinois, Cham et Viet, avec leur propre langue et culture. La plupart d’eux travaille dans l’agriculture, essentiellement la culture du riz, d’arbres fruitiers, de caféiers et de légumes…

Météo : Grâce à sa situation en altitude, Mondulkiri bénéficie d’un climat assez frais toute l’année.

Les Phnong, l’ethnie la plus peuplée de la région sont aussi appelés « Phong, Phnong, Bunong, Budong, Phanong… Une bonne partie d’entre eux habitent dans la région des hauts-plateaux du Vietnam, dans les provinces Dak Nong et Dak Lak. 

Que faire & que voir à Mondulkiri

Découvrir Sen Monorom, le centre de Mondulkiri

Découvrir Sen Monorom, le centre de Mondulkiri

Sen Monorom est une petite ville, la capitale de la grande province Mondulkiri, située aux confins du Cambodge et du Vietnam. Perchée à 1km d’altitude et entourée d’une belle jungle, d’étonnantes chutes et d’une multitude de petits villages montagneux reculés où vivent l’ethnie Phnong peu reculés, ce lieu est tout bonnement la destination la plus alléchante de Mondulkiri ! Dans cette ville paisible, on se sent serein. Il est agréable d’y venir pour se ressourcer, se détendre, se balader tranquillement à vélo, à pied ou en scooter.
Se rafraichir près de la cascade de Sen Monorom

Se rafraichir près de la cascade de Sen Monorom

Cette cascade se situe à proximité du centre-ville de Sen Monorom. La route pour s’y rendre est une piste en terre rouge intéressante car vous y verrez des deux côtés des cultures de caoutchouc, café et noix de cajou. Arrivé à la cascade de Sen Monorom, elle peut vous sembler moins grande et impressionnante que celle de Bousra mais est néanmoins bien moins fréquentée par les voyageurs.
Visiter la cascade de Bou Sra

Visiter la cascade de Bou Sra

Les chutes d’eau de Bousra, qui se trouvent en bas de la montagne Doh Kramom, au district de Pich Chenda, sont, de loin, les plus impressionnantes cascades de Mondulkiri. Il y a deux jolies cascades qui ressortent : une de 10 mètres de hauteur et la deuxième, de 25 mètres. A 40 km du centre-ville, avec son environnement naturel grandiose, caché dans les montagnes luxuriantes, c’est le lieu idéal pour se baigner ou profiter d’un bon pique-nique en pleine nature.
Randonner en forêt

Randonner en forêt

La région de Mondulkiri est la plus sauvage du Cambodge. En effet, la nature y est très préservée, la jungle abrite de nombreuses espèces de primates, de sangliers, de lézards et de sublimes oiseaux. Une randonnée pédestre est sans doute la meilleure façon pour découvrir cette belle nature et ses paysages insolites. Plusieurs options s’offrent à vous : des randonnées faciles de quelques heures, à des plus difficiles de plusieurs jours. Vous pourrez explorer la région via de nombreux itinéraires hors des sentiers battus, vous menant dans des hameaux reculés, d’authentiques villages ethniques. Cela vous promet des expériences mémorables !
Rencontrer des familles ethniques Phnong

Rencontrer des familles ethniques Phnong

Les Phnongs occupent actuellement 80 % de la population de la région de Mondulkiri. Leurs occupations sont essentiellement l’élevage (cochon, buffle…), l’agriculture, le tissage et la pêche dans les rivières environnantes…. Les familles vivent dans des maisons collectives. Elles sont construites en fibres végétales et ont de grands toits. Les Phnongs parlent couramment deux langues : khmère, la langue officielle du Cambodge ainsi que leur propre langue ethnique. Rencontrer une famille locale Phnongs vous permettra de mieux appréhender leur mode de vie traditionnel et leur culture.
Découvrir un sanctuaire d’éléphant : « Eléphant Valley Project »

Découvrir un sanctuaire d’éléphant : « Eléphant Valley Project »

Pas loin du centre de Mondulkiri, il existe un sanctuaire d’éléphants appelé « Eléphant Valley Project » dans lequel les éléphants sont soignés. Le but du projet est de protéger les éléphants qui sont en péril à cause de la déforestation. N’hésitez pas à y passer une demi-journée pour les observer prendre leur bain ou manger.
Visiter des plantations de café

Visiter des plantations de café

En plus de ses paysages authentiques, la région est connue également pour ses plantations de café. Les locaux y cultivent du café bio et la production se fait dans de bonnes conditions d’hygiène. Bien que la production de café Cambodgienne soit moins importante qu’au Vietnam, le café cambodgien est savoureux tout autant. Une fois arrivé à Sen Monorom, n’oubliez pas de goûter à une bonne tasse de café, LA spécialité de la région.
contact
Envie d'un voyage à la carte?
Réponse rapide & pertinente sous 48h
Devis gratuit sans aucune obligation
Devis sur mesureRenseignement