La « région des 4000 îles »

La « région des 4000 îles »

Bon à savoir
  • Le nombre des îles est d’environ 400, seulement, durant la saison pluviale. L’eau monte de 8 mètres et immerge les plus basses et petites.
  • Seulement trois sont habitées de façon à pouvoir y être hébergé, Don Khong, Don Khone et Don Det.

 

On trouve dans cette belle région les cascades les plus grandes d’Asie du Sud-est, Khone Phapheng.

 

Que faire & que voir à Région des 4000 îles

Don Khon

Don Khon

Cette île de 5 kms sur 3, la plus proche du Cambodge, est directement reliée à Don Det par un vieux pont construit par les Français. Don Khon est la plus intéressante de l’archipel, grâce a ses belles chutes d’eau ainsi que ses lieux d’hébergement tranquilles, avec de superbes vues sur le Mékong. Quoi de plus agréable que de s’y reposer sur un hamac en buvant un café laotien, entouré par les chants mélodieux des oiseaux ? Au loin, le soleil se lève ou se couche, passant lentement d’une couleur rose à orange-rouge. Une brise fraîche vous berce tout comme la vue sur les bateaux se balançant sur l’eau… L’atmosphère y est formidablement sereine.
Don Khong

Don Khong

La plus grande île de l’archipel, proche de Paksé, fait près de 18 kms de long. Profitez de la visite en vélo pour découvrir ses temples bouddhistes et ses maisons sur pilotis. Les rizières et la végétation luxuriante des jungles de cocotiers font aussi partie du charme de Don Khong. On y ressent une atmosphère nonchalante, propice aux rencontres avec les paysans accueillants.
Don Det

Don Det

Connue comme le « paradis des logements bon marché », Don Det est l’île la plus touristique. Les routards du monde entier ont un large choix pour s’y héberger a des prix vraiment modérés. Les « hostels » et autres « guest houses », proches ou au bord du Mékong, offrent des conditions sommaires mais confortables (lit, matelas, moustiquaire…), avec souvent une belle vue sur le fleuve. On peut admirer ainsi de beaux paysages avec un budget modeste. Le soir, vous vous choisirez un bar pour y déguster une des fameuses bières laotiennes. Baigner dans l’atmosphère créée par les paisibles habitants est une expérience très intéressante à vivre.
Les cascades de Khone Phapheng

Les cascades de Khone Phapheng

Les chutes d’eau les plus grandes d’Asie du Sud-est forment un cadre impressionnant, près de la frontière cambodgienne. Les faune et flore environnantes en font une des destinations les plus à couper le souffle du Laos. Cette cascade n’est pas très haute, pourtant, de 21 mètres, mais elle est large. Du coup, son débit d’eau est important, de 11000 m3 par seconde en saison sèche ; pendant les pluies, il passe à presque 50000 m3 et le site gagne 10 kms en largeur. Pour cette raison, Khone Phapheng est aussi connue comme « le petit Niagara » du Laos.
Les chutes de Li Phi

Les chutes de Li Phi

Appelée « couloir du diable » ou bien Tat Somphamit, la cascade de Li Phi a un lien avec la vie spirituelle des habitants de la région. Ses eaux coulent fortement pendant toute l’année, avec un courant d’une rare ampleur. Les sons des chutes empêchent même de s’entendre, entre visiteurs. Vous noterez des piscines naturelles au niveau inférieur, avec des habitations de pêcheurs qui travaillent avec leurs méthodes traditionnelles (filets et pièges). Les bons jours, ils attrapent environ 500 kilos de poissons.
Cette partie du Mékong est connue pour l’apparition fréquente d’un célèbre poisson-chat géant. C’est le plus gros poisson d’eau douce du monde, pesant jusqu’à 300 kilos, et aussi le plus grand, pouvant mesurer trois mètres. Des pêcheurs bravent les courants forts pour tenter de le capturer car il se vend très cher. Il s’agit d’une espèce menacée, aussi à cause de la construction de barrages sur le Mékong.
Don Daeng

Don Daeng

Une jolie destination pour ceux qui aiment le calme et les paysages idylliques. Depuis Champassak par la route principale, vous pouvez accéder facilement à l’île par bateau.
 Les dauphins d’eau douce

Les dauphins d’eau douce

Une fois arrivé à la région des 4000 îles, l’observation des fameux « dauphins Irrawaddy » est une activité incontournable. Vivant dans les eaux du Mékong, ils n’ont pas les mêmes têtes et nageoires que leurs cousins des mers, et ne font pas de sauts. Comme il en reste seulement une centaine, les gouvernements du Laos et du Cambodge font des efforts pour les protéger et les multiplier.
contact
Envie d'un voyage à la carte?
Réponse rapide & pertinente sous 48h
Devis gratuit sans aucune obligation

D'autres sites à découvrir

Devis sur mesureRenseignement