Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Le « banh xeo » n’est pas le mets le plus connu, quand on pense à la gastronomie du pays sud-est asiatique et à son raffinement. Il est un des plus connus de sa cuisine de rue, qui n’est pas particulièrement sophistiquée ou perçue comme préparée délicatement. Mais autour de ce plat en apparence simple, gravite un univers complexe car il connaît de nombreuses variations à travers le Vietnam. Il s’agit d’une spécialité gourmande assez complète et facile à élaborer, en la personnalisant selon vos envies.

Quelles sont les origines et la spécificité de la crêpe vietnamienne ? Vous le saurez en découvrant son histoire fascinante ainsi qu’une véritable recette, pour la concocter aisément et rapidement !

Banh xeo 3
Banh xeo ou crêpe vietnamienne, un plat emblématique de la cuisine de rue vietnamienne 

1. Petite histoire du « banh xeo »

Le « gâteau qui grésille », comme l’indique son nom en vietnamien, a été ainsi baptisé à cause ou grâce au son de la farine de riz, lorsque la crêpe frit dans une poêle chaude. Certains pensent que ce plat fut inspiré par la présence des colons de l’Indochine française, à l’instar du banh mi, le sandwich local dérivé de la baguette de pain. Il y a cependant des différences avec la spécialité iconique de la Bretagne, qui est fine, moelleuse, et à base d’autres céréales que le riz. Le banh xeo est croustillant, et souvent cuisiné avec de la farine de riz, du lait de coco et du curcuma, une épice qui lui apporte sa couleur dorée et vibrante.

banh xeo 4
La pâte utilisée pour le banh xeo est faite à partir de la farine de riz. Du lait de coco et du curcuma sont parfois ajoutés pour rendre le banh xeo une couleur dorée et vibrante - Photo : Phuong Nguyen

Personne ne sait exactement où et quand ces crêpes savoureuses ont vu le jour, en fait, mais c’était probablement avant la colonisation. Elles doivent provenir de la province de Binh Dinh, au centre du Vietnam, d’où étaient originaires le roi Quang Trung de la dynastie Tay Son. On croit qu’à l'époque de Tay Son, au XVIIIe siècle, le banh xeo était déjà très populaire ; les deuxième et seizième jour de chaque mois lunaire, les habitants remplaçaient leur repas habituel, fait de riz cuisiné, par ce mets en effet.

D’autres pensent qu’il descend du « bánh khoái », le « gâteau de joie » traduit littéralement. Il s’agit d’une spécialité de la ville impériale de Hué, également au centre du Vietnam. Cette crêpe est similaire au banh xeo, mais sa croûte est plus épaisse et croustillante. Sa recette a peut-être été empruntée il y a des siècles aux peuples Cham, durant la domination de l’ancien royaume de Champa dans cette partie du pays.

banh xeo 4
La version de Danang est la plus grande du Vietnam en mesurant 150 kg. Celui-ci fut préparé par des chefs vietnamiens dans le festival de la cuisine internationale à Danang en 2019 - Photo : kenh14

Quelles que soient ses origines, le banh xeo est connu sous d’innombrables versions. En fonction des régions, elles offrent un arc-en-ciel de saveurs prêtes à vous séduire. Les options et combinaisons créatives sont presque infinies : grand, moyen ou petit, croustillant ou moelleux, plutôt garni de viande, de légumes ou de fruits de mer. Les ingrédients utilisés pour préparer la crêpe asiatique sont relativement identiques entre provinces. La différence dépend alors surtout de la taille et de la sauce qui accompagne. Parmi les multiples recettes de banh xeo dans tout le Vietnam, nous avons décidé de nous concentrer sur les deux plus populaires, celles du centre et du sud.

2. Les grandes variantes de la crêpe vietnamienne

Région du Centre

Les versions de la partie centrale du pays présentent des caractéristiques plus en vue qu'ailleurs, car elle est le berceau de ce plat devenu national. Dans des provinces du centre-sud, les banh xeo sont de taille moyenne et de couleur blanche ; on s'en tient aux ingrédients traditionnels comme la viande de porc et les germes de soja. Les habitants vivant plus près de la côte maritime farcissent plutôt leurs crêpes avec des fruits de mer. 

Banh xeo 6
Dans les villes côtières au centre-sud telles que Phan Thiet, Phan Rang et Quy Nhon, le banh xeo est farci avec des fruits de mer (crevettes, calmar, etc.)

La variante du centre est surtout marquée par la préparation de sa propre sauce de soja. Généralement appelée par les locaux “nước lèo”, elle comprend du “tương” (pâte de soja fermenté), des arachides, du sésame et du foie de porc. Subtilement sucrée et légèrement épaisse, elle est également un accompagnement indispensable du banh khoai, la version huéenne du banh xeo. Cette dernière est garnie de crevettes, d’œufs, de viande ou saucisses de porc, de carottes, de germes de soja et d’oignons verts.

banh xeo 7
Nước lèo, la sauce typique de la variante centrale de banh xeo

Croustillantes et un peu grasses, ces crêpes sont généralement servies avec des herbes aromatiques, légumes (concombre), fruits (caramboles, mangues et banane verte), et de la laitue. Pour déguster le banh xeo comme un local, roulez bien dans un papier de riz la crêpe croquante enveloppant ses garnitures, puis trempez-la dans la sauce de soja. L’ensemble assez moelleux, combiné à d’autres légumes verts et à une sauce crémeuse aux arachides, créera une explosion de goût dans votre bouche.

banh xeo 8
Le banh xeo du centre est roulé dans un papier de riz

Région du Sud

La variante méridionale du banh xeo est plus grande et de couleur jaune, en raison de l'emploi de poudre de curcuma. Pour rendre la crêpe encore plus parfumée, les habitants ajoutent du lait de coco à la farine de riz. Dans le sud-est notamment, elle est répartie uniformément sur une grande casserole très chaude avec une généreuse quantité d'huile. L’extérieur croustillant ainsi créé est plié en deux, une fois complètement cuit, avec pour résultat une croute fine et savoureuse.

banh xeo 9
Banh xeo du sud est plus grand et frit dans les grandes casseroles 

Les garnitures sont variées selon chaque sous-région. Dans le delta du Mékong, on y trouve par exemple des germes de soja, des champignons, des crevettes, du porc, et de la viande de poulet ou de canard hachée. Au sud, on n’utilise pas de papier de riz pour envelopper le banh xeo, mais une laitue. Ajoutez une feuille de moutarde avec quelques herbes aromatiques telles que la « diep ca » (ou menthe de poisson), le basilic thaï, la pérille, ou d’autres menthes. Vous placez enfin un morceau de banh xeo sur le dessus et le roulez comme un mini rouleau de printemps. Puis vous trempez le tout dans la sauce « nuoc mam » aigre-douce, composée de carottes râpées, d’ail, de citron et de piment. C’est le moment de déguster !

>>> En savoir plus sur la sauce légendaire nuoc mam des Vietnamiens !

Banh xeo 10
Gouter le banh xeo du sud comme un local

3. Recette de banh xeo facile et rapide à faire chez soi

Ingrédients

La préparation n’a rien de particulièrement compliqué en soi. Mais obtenir les ingrédients d’une authentique crêpe vietnamienne peut devenir un casse-tête si vous ne vivez pas dans une grande ville, avec ses épiceries asiatiques. Voici ce dont vous avez besoin…

Pour la pâte

Vous pouvez en acheter prête à l’emploi pour faciliter la préparation ; si vous n’en trouvez pas à la vente, voici les ingrédients :

200g de farine de riz

1 petite cuillère à café de poudre de curcuma

250 ml d'eau

50 ml de lait de coco

100 ml de bière, pour rendre la crêpe plus croustillante et délicieuse (un « secret » !)

Huile de cuisson

Pour la garniture

250g de viande de porc hachée et marinée aux épices et oignons séchés

200g de crevettes pelées, nettoyées et cuites avec de la viande

des oignons pelés et coupés en dés, trempés dans de l’eau pour les rendre croustillants et moins piquants

des herbes lavées puis égouttées

des oignons verts hachés

150g de germes de soja, à tremper dans l'eau pendant une à deux heures puis cuire.

Banh xeo 11

Pour la sauce

gingembre, citron, ail, piment, concombre

sauce de poisson

sel, poivre, sucre

Préparation

1. Mettez la farine de riz dans un bol avec une cuillère à café de poudre de curcuma. Mélangez avec environ 250 ml d'eau, 100 ml de bière et 50 ml de lait de coco.

2. Dans une poêle anti-adhésive à chaud, mettre les germes de soja et cuire jusqu'à ce que la majeure partie de l'humidité se soit évaporée. Retirez les haricots et augmentez le feu à moyen-vif. Mettez ensuite du porc et des crevettes dans la poêle, avec une cuillère à café d'huile. Laissez 2-3 minutes sur le feu, jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits. Ajoutez les oignons verts et faites sauter pendant 1 à 2 minutes. Retirer le mélange chaud de la poêle.

3. Mettez une demi cuillère à café d'huile dans la poêle. Versez une petite quantité de pâte, en inclinant rapidement la poêle pour créer une couche mince qui la recouvre. Répartissez une partie de la garniture cuite et des germes de soja sur une moitié de la pâte. Faites cuire pendant 2-3 minutes, jusqu'à ce que les bords soient dorés.

4. Retirez le couvercle et réduisez le feu de moitié, jusqu'à ce que le fond de la crêpe soit croustillant, durant 3-5 minutes. Une fois que le fond de la crêpe est doré et croustillant, pliez-la en deux sur la garniture. La mettre dans une assiette et servir avec des papiers de riz et des herbes aromatiques. Répétez la même opération pour préparer votre prochain banh xeo, et ainsi de suite.

En conclusion, le banh xeo se concocte assez facilement, quelle que soit sa version régionale. Les différences dans la préparation et le processus de cuisson illustrent les contrastes passionnants de goûts et d'ingrédients dans la gastronomie vietnamienne. Encore une raison de visiter le pays !

>>> À la découverte des plats emblématiques et des faits intéressants de la cuisine vietnamienne !

Partager cet article sur:
Cet article vous est utile ? Laissez - nous vos commentaires ou questions !
Les articles susceptibles de vous intéresser
Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau est un grand trésor culinaire de Hoi An. Ces pâtes ont la réputation d’être uniques, fabriquées exclusivement à partir d’ingrédients que l’on ne trouve qu’à Hoi An et ses environs. Qu’en est-il, concrètement ? Découvrons la magie de ce mets quasiment mythique préparé nulle part ailleurs, aux origines et secrets fascinants.

25/06/20214.457 views
Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

La production de textiles est une activité artisanale caractéristique et marquante de toutes les communautés humaines. Depuis des millénaires et avec leurs spécificités à la fois esthétiques et culturelles.

15/06/20214.456 views
30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

Que savez-vous sur le 30 avril 1975? En savoir plus sur cet événement pour les Vietnamiens, et sur les lieux qui rappellent les temps historique de la guerre du Vietnam

08/05/20214.450 views
Le riz vietnamien, bien plus quun aliment

Le riz vietnamien, bien plus qu'un aliment

Bien plus qu’une simple denrée alimentaire, le riz vietnamien est un véritable symbole national, indissociable de la population et faisant partie intégrante de ses traditions culturelles. Les plats et boissons à base de ce grain jouent un rôle essentiel dans ses coutumes, notamment celles liées aux célébrations et à la spiritualité

12/04/20214.347 views
Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Au Vietnam, le « trà » ou thé vietnamien est plus qu'un simple breuvage pour démarrer la matinée en avalant une tasse. De la culture des théiers jusqu’à l’art de la dégustation, nous vous disons tout dans cet article !

12/04/20214.346 views
Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

La cuisine est un des plus importants transmetteurs de culture, reflétant les traditions d’un pays. Le « banh mi » est un plat vietnamien qui l’illustre bien, faisant honneur à sa gastronomie.

26/03/20214.263 views
La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

S’intéresser aux pratiques religieuses des Vietnamiens donne un aperçu formidable et fascinant de leurs traditions et croyances C’est quoi le culte, dans leurs coutumes ? Comment les rites les plus populaires de la planète sont pratiqués dans leur pays ? Nous vous proposons quelques clés de la religion Vietnam pour comprendre.

25/03/20214.261 views
Le « top 5 » des surprises sur la bière vietnamienne

Le « top 5 » des surprises sur la bière vietnamienne

Tabouret en plastique et grand verre de « bia hoi » font partie intégrante de la culture de rue au Vietnam. Cette bière fraîche et pas chère y est partout la boisson préférée, depuis pas si longtemps, d’ailleurs. Avant de vous décapsuler une bonne mousse pour la savourer, on vous dévoile ses secrets !

25/03/20214.260 views
Lalcool, un patrimoine culturel du Vietnam

L'alcool, un patrimoine culturel du Vietnam

Si vous êtes un amateur de découvertes culinaires, il faut visiter le pays en forme de S pour ses spiritueux.

25/03/20214.259 views
L’histoire et la véritable recette des nems vietnamiens

L’histoire et la véritable recette des nems vietnamiens

Voyager, c’est aussi explorer les traditions et s’ouvrir à de nouvelles cultures. Goûter à la cuisine locale fait donc partie intégrante de l’aventure ! Il est temps d’apprendre à apprécier la gastronomie vietnamienne. On parie que vous avez déjà entendu parler des nems vietnamiens, l’un des plats emblématiques qui représente la tradition, la finesse, la quintessence de la cuisine locale

17/12/20204.171 views
Devis sur mesureRenseignement