Visite du sanctuaire de My Son à Hoi An

Visite du sanctuaire de My Son à Hoi An

Icon2
Hoi An
Icon1
Culture
Icon3
Une demie journée

Des vestiges du Royaume Champa, c’est quoi?

My Son est un ensemble des vestiges ou temples hindouiste du royaume Champa, une civilisation existante entre III et XVIIè siècle. Les premiers temples furent construits en IVè siècle sous le règne du roi Bhadravarman. Les autres furent rajoutés 9 siècles plus tard, vers la fin du XIII siècle par le roi Jaya Simhavarman. Redécouvert par les français en 1898, ce complexe était composé de 72 monuments, classés en 13 groupes en fonction de leur date de construction. Malheureusement, il n’existe à l’heure actuelle que 17 temples car les autres ont été détruits par les bombardements des Américains pendant la guerre, lorsque les Vietcong ont utilisé les ruines comme base. Ce site est classé patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999.

Ces temples étaient la ville impériale durant la période prospère de Champa, une civilisation importante de l’histoire politique et culturelle de l’Asie du Sud-Est. C’est le lieu où se déroulaient les cérémonies religieuses lors de l’intronisation des rois Champa

my-son-hoi-an1
Des temples à My Son

La civilisation disparue

Champa était un état de culture hindouiste situé dans le centre vietnamien moderne. Ils sont d’origine de la Malaisie et d’Indonésie. Leur religion principale était l’hindouisme, consacré à trois dieux : Brahma, Visnu et Shiva. Possédant une belle géographie, le pays fut envahi plusieurs fois par les Dai Viet (le Vietnam moderne), les Khmers, les Mongols. En 1832, il a bien occupé par le Dai Viet. Les Chams deviennent un des ethnies minoritaires du Vietnam. Les Chams sont trouvés aussi au Cambodge, Malaise et Laos. 

Pour qui ?

Pour tous ceux qui se passionnent pour l’architecture, l’histoire Vietnamienne et les civilisations, le sanctuaire My Son est une place très recommandée. L’architecture des temples est exceptionnelle. Tous les murs sont faits plusieurs couches de brique alternativement posé. La surprise est qu’il n’y a aucun portier, la façon pour relier plus serrement les briques mais les temples ont bien existé au fils des siècles. Cette technique ressemble à celle utilisé pour ériger Angkor Wat, les temples les plus connus des Khmers au Cambodge construit 800 ans plus tard ! Ce détail reflète le développement incroyable de la construction des Chams anciens.

Tous les monuments ont la porte principale donnant vue sur l’ouest, ou à la fois l’est-ouest -lieu des divinités. Dédié à Shiva, chaque groupe de tours a un kalan (sanctuaire principal)- le symbole du Mont Meru, le centre de l’univers.

my-son-hoi-an2
Des vestiges My Son

Comment se déroule cette activité

Ce site entouré de jungle luxuriante et des chaines de montagnes se trouve à 50km de Hoi An, la ville souvent fréquentée par les voyageurs. Les visiteurs peuvent y arriver en voiture, bus, ou scooter. Vous verrez les ruines antiques majestueuses uniques de l’hindouisme en Asie du Sud-Est, composé de plusieurs parties. Plusieurs statues de Vishnu, Shiva, Krishna sont retrouvés. Pour ce qui aiment la culture et musique, des spectacles de danses Champa, la danse traditionnelle à 9h30, 10h30 et 14h30 sont gratuites.

Devis sur mesureRenseignement