Dîner royal costume à Hue

Dîner royal costume à Hue

Icon2
Hue
Icon1
Gastronomie
Icon3
Au soir

L’ancienne capitale monarchique, située au centre du Vietnam, n’est pas réputée seulement pour ses monuments historiques, comme ceux de sa Cité impériale reconnue par l’Unesco. Elle est aussi une destination hautement appréciée pour sa cuisine héritée de la cour royale. Pendant plus d’un siècle, quand régnèrent les 13 empereurs de la dynastie Nguyen entre 1802 et 1945, les mets concoctés a Huê ont connu une apogée et été poussés au rang de créations artistiques.

Le raffinement, mêlant subtilité et goûts complexes, caractérise cette culture culinaire considérée comme un patrimoine national de premier plan. Du coup, on a préservé, perpétué et propagé cette quintessence de la culture vietnamienne auprès des jeunes générations comme chez les visiteurs venus de l’étranger. Quelques restaurants de la ville impériale en sont les meilleurs exemples à travers l’organisation de dîners impériaux costumés.

Gastronomie impériale de Huê

Dès 1802 sous le règne de Gia Long, le premier roi Nguyen, on a mis en place un « Service de la bouche impériale ». En proche coopération avec les médecins de la cour, il était chargé de concocter des mets pour le monarque spécialement. La cinquantaine de cuisiniers qui le composaient étaient tous rigoureusement sélectionnés ; chacun se concentrait sur la préparation d’un seul des 30 à 50 plats servis sur la table royale. L’empereur ne consommait qu’une infime quantité et le reste était attribué aux mandarins.

Ces repas monarchiques étaient basés sur les mêmes produits, pratiquement, dont se nourrissaient les habitants. Cependant, le recours aussi à certains ingrédients très rares faisait une différence. Ceci concernait jusqu’à des mains d’ours, des tendons de sambar, des peaux de rhinocéros, et même des lèvres d’orang-outang ! Selon les strictes procédures pour la confection des plats, ces ajouts pour le moins sophistiqués et insolites pouvaient nécessiter trois ou quatre assaisonnements successifs.

Les touristes au diner royal à Hue

Il fallait également élaborer une présentation complexe et raffinée avec des décorations à partir de légumes et fruits minutieusement sculptés en forme d’animaux sacrés. Cette cuisine de la dynastie des Nguyen exigeait une grande harmonie entre les goûts et les couleurs, en respectant un équilibre du Yin et du Yang. Cela imposait de faire notamment un bon choix de produits bénéfiques sur le plan nutritionnel et pour la santé des rois. En outre, les plats étaient servis dans de très belles porcelaines et couverts d’un linge épais ; cela permettait de préserver la chaleur durant le transfert de la cuisine à la table de l’empereur.

decoration du diner royal hue
La décoration fine de la cuisine royale à Hue

En résumé, la gastronomie impériale de Huê est la plus belle illustration de la sophistication, de l'élégance, voire du charisme de l'art culinaire vietnamien. La dégustation de ses mets autour d’une table, habillé comme les rois et les mandarins, offre une expérience inédite et particulièrement inoubliable pour ceux qui se laissent tenter par les restaurants emblématiques de l’ancienne capitale.

Comment se déroule ce diner royal ?

Pour assurer une ambiance typique, rappelant un passé prestigieux, les voyageurs sont d’abord invités à se déguiser en empereur ou en mandarin. Ils se réunissent ensuite autour d’une table sur laquelle sont proposés des mets autrefois réservés aux monarques vietnamiens. Durant toute la durée du repas, un groupe d’artistes joue un récital de chants et des morceaux de musiques traditionnels avec des instruments d'époque. Le dépaysement et la meilleure connaissance de la cour impériale sont assurés !

Pour qui ?

Cette activité est destinée aux amateurs de gastronomie recherchée lors d’un séjour à Huê, et à ceux qui veulent en savoir plus sur l’histoire du Vietnam. Mais tout visiteur curieux, ouverts à des bonnes surprises, peut être aussi intéressé évidemment !

Devis sur mesureRenseignement