Cyclo-pousse : l’histoire d’un mode de transport emblématique au Vietnam

Cyclo-pousse : l’histoire d’un mode de transport emblématique au Vietnam

Dans un pays où tout va vite et où les motos se croisent incessamment, le cyclo-pousse Vietnam est devenu un vestige historique du passé. En effet, ces cyclos qui ont jadis été un moyen de transport dominant dans tout le pays est aujourd’hui une attraction touristique ou un moyen de transport vintage pour un mariage vietnamien. Son histoire est fascinante et a traversé les temps modernes. Suivez cette histoire contée si vous voulez savoir comment le cyclo-pousse est apparu et est devenu le symbole du Vietnam.

L’histoire du cyclo-pousse Vietnam : du symbole de la bourgeoisie à l’attraction touristique traditionnelle

Avant l'arrivée du cyclo au Vietnam, son ancêtre était le pousse-pousse. C’était un moyen de transport, influencé par celui de Hong Kong, qui fut introduit par un fonctionnaire à la fin du XIXe siècle à Hanoi.  À cette époque, ce moyen de transport était un symbole de richesse et de pouvoir car c’était seulement les hauts fonctionnaires français et vietnamiens qui achetaient et utilisaient le pousse-pousse. Ce dernier est tiré par un homme appelé « coolie » ou « phu xe ». Le porteur du pousse-pousse avait des conditions de travail dures et cruelles.

conducteur de pousse pousse ancienne image
Les riches utilisaient souvent le pousse pousse tiré par les "coolies"

Au début des années 30, l’utilisation de pousse-pousse propulsé par une personne au Vietnam ou dans un autre pays de l’ancienne Indochine était de plus en plus contestée en raison de ses mauvaises conditions de travail. De là apparut le cyclo-pousse introduit à Saigon par Monsieur Pierre Coupeaud. Il n’y avait plus de porteur privé « coolie » pour la traction. Appelé “xich lo” en vietnamien, inspiré du mot français "cyclo", ce cyclo-pousse est la combinaison entre le pousse-pousse et le vélo. Il est très élégant car le cycliste est assis à l’arrière et celui-ci n’a besoin que d’appuyer sur les pédales pour faire rouler tranquillement ce transport à trois roues.

cyclo pousse vietnam
Le cyclo-pousse est très polyvalent tant dans le temps de guerre que dans la vie moderne - Source : Jason Sacchettino

Durant la guerre du Vietnam, le cyclo-pousse fut utilisé comme un moyen de transport essentiel pour acheminer des objets volumineux lors des affrontements et bombardements américains au Nord du Vietnam. Le cyclo-pousse fut conçu pour être plus robuste et par conséquences moins confortable. Le coussin des années 30 fut remplacé par une barre en bois raide tandis que les bras furent élargis pour supporter des objets volumineux. Des crochets furent également ajoutés aux repose-pieds pour faciliter la traction en montée.

Le cyclo-pousse en temps de guerre transportait les marchandises là où les véhicules motorisés ne pouvaient accéder. Il permettait d’évacuer les gens, de transporter les blessés vers les hôpitaux, ainsi que les armes et les munitions aux champs de bataille. Le cyclo-pousse transporta même les épaves d’un avion américain, abattu par les forces vietnamiennes dans la rue de Hanoi pour encourager les habitants et les soldats à continuer la lutte. De par cette époque, ce véhicule est devenu légendaire et a donc une place importante dans l’histoire vietnamienne.

cyclo-pousse hanoi
Le cyclo-pousse est un moyen de locomotion idéal pour admirer la vie locale au rythme lent - Soure : CamelKW

Aujourd’hui, le Vietnam se modernise de plus en plus et privilégie l’utilisation des scooters et des voitures. Le cyclo-pousse est d’ailleurs considéré comme encombrant puisqu’il crée des bouchons aux vues de sa largeur et de sa lenteur. Actuellement, les autorités débattent sur l’interdiction des cyclo-pousses dans certains lieux de la capitale afin de fluidifier le trafic. Pourtant, le cyclo reste le moyen de locomotion préféré des touristes pour visiter les quartiers historiques d’Hanoi même s’il existe également des bus “hop on hop off”, des minibus électriques et des moto-taxis.

Le cyclo-pousse Vietnam en ville

Il n’a pas été facile pour ce moyen de locomotion de résister au fil du temps. Pourtant, celui-ci n’a pas disparu et existe toujours grâce au développement du tourisme qui a contribué directement à la préservation de l’emblématique cyclo-pousse ! Discret, sécurisé, respectueux de l’environnement et différent des autres modes de transports polluants et bruyants, le cyclo-pousse a tout pour plaire !

cyclo-pousse hoi an
Le cyclo-pousse se déplace dans les vieux quartiers de Hoi An - soure : Jet Huynh

Une balade en cyclo-pousse est très intéressante pour les voyageurs qui souhaitent prendre le temps d’admirer des monuments touristiques, de découvrir les rues animées et de prendre de jolies photos sans faire le moindre effort ! Vous aurez peut-être la chance d’en savoir plus sur certains aspects culturels et traditionnels du Vietnam en communiquant avec votre conducteur de cyclo. La plupart parlent anglais et ont un très bon sens de l’hospitalité et ce sont, en plus, les meilleurs experts locaux qui connaissent tous les recoins et joyaux de l’île. Alors… sautez le pas et prenez un cyclo !

Attention cependant ! Comme tout lieu touristique, il se peut que certains conducteurs de cyclo soient malhonnêtes et vous demandent un prix très élevé pour un parcours. Vous devez absolument négocier le prix avant d’accepter les services du chauffeur. Vous pouvez bien entendu lui donner, en plus, un pourboire pour la qualité de ses services et sa sympathie.

cyclo-pousse saigon
À Saigon, les cyclos sont facilement trouvés autour de la cathédrale de Notre-Dame

 Vous vous demandez comment trouver un cyclo ? C’est simple ! Vous en trouverez là où il y a des touristes. Pour visiter Hanoi en cyclo, vous pouvez demander à votre conducteur de faire un tour en cyclo autour du lac de Hoan Kiem ainsi que dans le vieux quartier d’Hanoi. Vous pouvez également faire une balade en cyclo-pousse dans les rues paisibles de la ville impériale de Hué, ainsi que dans les vieux quartiers de Hoi An, deux villes situées au centre du Vietnam. Vous pouvez également découvrir Saigon en cyclo-pousse, surtout dans le District 1, le centre névralgique de Saigon.

Les cyclo-pousses peuvent être utilisés à d’autres fins que touristiques, notamment lors des cérémonies de fiançailles dans les grandes villes vietnamiennes. Le rituel est que sept ou neuf hommes de la famille du marié, vêtus de magnifiques Ao dai pour homme, apportent des offrandes au domicile de la future mariée. Le déplacement et le transport des offrandes entre les deux maisons familiales se fait en cyclo. Celui-ci est décoré par des symboles traditionnels vietnamiens représentant l’amour.

cyclo-pousse dans le mariage vietnam
Les cyclo-pousses utilisés lors des cérémonies de fiançaille

Le cyclo-pousse, symbole du Vietnam

Repérable par son allure unique, roulant lentement et discrètement dans les ruelles d’Hanoi, le cyclo-pousse fait partie intégrante du paysage et étonne toujours les voyageurs lorsqu’ils visitent la capitale. Il est, avec le chapeau conique et la tenue vietnamienne traditionnelle Ao dai, un symbole emblématique du Vietnam. Il a traversé de nombreuses épopées de l’histoire contemporaine vietnamienne avant de devenir le symbole actuel : l’époque coloniale, la guerre du Vietnam et le développement économique d’après-guerre du pays.

Lorsque vous voyagerez au Vietnam, nous vous suggérons d'essayer le cyclo traditionnel au moins une fois. C'est une merveilleuse façon de découvrir les villes vietnamiennes sous différents angles, de s’immerger dans l'atmosphère trépidante et frénétique urbaine et de prendre de beaux clichés ou vidéos. En optant pour un cyclo-pousse, symbole du Vietnam, vous contribuerez également à préserver l'environnement via ce mode de transport doux. Alors… tous en cyclo-pousse Vietnam !

>>> À la découverte du Vietnamm à travers les 11 symboles les plus importants

Partager cet article sur:
Cet article vous est utile ? Laissez - nous vos commentaires ou questions !
Les articles susceptibles de vous intéresser
Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau, le trésor culinaire de Hoi An 

Cao lau est un grand trésor culinaire de Hoi An. Ces pâtes ont la réputation d’être uniques, fabriquées exclusivement à partir d’ingrédients que l’on ne trouve qu’à Hoi An et ses environs. Qu’en est-il, concrètement ? Découvrons la magie de ce mets quasiment mythique préparé nulle part ailleurs, aux origines et secrets fascinants.

25/06/20214.457 views
Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

Les tissus vietnamiens, un patrimoine artistique magnifique

La production de textiles est une activité artisanale caractéristique et marquante de toutes les communautés humaines. Depuis des millénaires et avec leurs spécificités à la fois esthétiques et culturelles.

15/06/20214.456 views
30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

30 avril 1975: la « chute de Saigon » et la réunification du Vietnam

Que savez-vous sur le 30 avril 1975? En savoir plus sur cet événement pour les Vietnamiens, et sur les lieux qui rappellent les temps historique de la guerre du Vietnam

08/05/20214.450 views
Le riz vietnamien, bien plus quun aliment

Le riz vietnamien, bien plus qu'un aliment

Bien plus qu’une simple denrée alimentaire, le riz vietnamien est un véritable symbole national, indissociable de la population et faisant partie intégrante de ses traditions culturelles. Les plats et boissons à base de ce grain jouent un rôle essentiel dans ses coutumes, notamment celles liées aux célébrations et à la spiritualité

12/04/20214.347 views
Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Voyage dans l’univers du thé vietnamien: de théiers à l’art de sa dégustation

Au Vietnam, le « trà » ou thé vietnamien est plus qu'un simple breuvage pour démarrer la matinée en avalant une tasse. De la culture des théiers jusqu’à l’art de la dégustation, nous vous disons tout dans cet article !

12/04/20214.346 views
Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

Banh mi : origines et recettes du meilleur sandwich vietnamien

La cuisine est un des plus importants transmetteurs de culture, reflétant les traditions d’un pays. Le « banh mi » est un plat vietnamien qui l’illustre bien, faisant honneur à sa gastronomie.

26/03/20214.263 views
Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Banh xeo : les secrets de la délicieuse crêpe vietnamienne

Le « banh xeo » n’est pas le mets le plus connu, quand on pense à la gastronomie du pays sud-est asiatique et à son raffinement. Il est un des plus connus de sa cuisine de rue, qui n’est pas particulièrement sophistiquée ou perçue comme préparée délicatement. Mais autour de ce plat en apparence simple, gravite un univers complexe car il connaît de nombreuses variations à travers le Vietnam. Il s’agit d’une spécialité gourmande assez complète et facile à élaborer, en la personnalisant selon vos envies.

26/03/20214.262 views
La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

La spiritualité, un pilier de la société vietnamienne

S’intéresser aux pratiques religieuses des Vietnamiens donne un aperçu formidable et fascinant de leurs traditions et croyances C’est quoi le culte, dans leurs coutumes ? Comment les rites les plus populaires de la planète sont pratiqués dans leur pays ? Nous vous proposons quelques clés de la religion Vietnam pour comprendre.

25/03/20214.261 views
Le « top 5 » des surprises sur la bière vietnamienne

Le « top 5 » des surprises sur la bière vietnamienne

Tabouret en plastique et grand verre de « bia hoi » font partie intégrante de la culture de rue au Vietnam. Cette bière fraîche et pas chère y est partout la boisson préférée, depuis pas si longtemps, d’ailleurs. Avant de vous décapsuler une bonne mousse pour la savourer, on vous dévoile ses secrets !

25/03/20214.260 views
Lalcool, un patrimoine culturel du Vietnam

L'alcool, un patrimoine culturel du Vietnam

Si vous êtes un amateur de découvertes culinaires, il faut visiter le pays en forme de S pour ses spiritueux.

25/03/20214.259 views
Devis sur mesureRenseignement